Perspectives d’emploi Ébéniste en Ontario

Les perspectives d’emploi des Ébénistes (CNP 7272) sont acceptables en Ontario au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme ébéniste.

Veuillez noter que les perspectives d’emploi actuelles pour 2019-2021 ont été publiées en décembre 2019 en fonction des informations disponibles à ce moment. Nous nous efforçons de mettre à jour ces renseignements aussi tôt que possible. En attendant, visitez le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada pour consulter les plus récentes données sur la demande et les exigences associées à cette profession. Vous pouvez aussi consulter nos nouveaux portraits sectoriels pour vous renseigner sur les développements récents dans les secteurs économiques clés de votre région.

Débouchés en Ontario

ébéniste
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les ébénistes (CNP 7272) en Ontario pour la période 2019à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création d'un certain nombre de postes
  • plusieurs postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • plusieurs travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession

La plupart de ces professionnels travaillent auprès des fabricants de meubles qui fabriquent des armoires de maison, d'établissement institutionnel et de cuisine. Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation de l'emploi total dans ce segment de la fabrication de meubles. Une grande partie de la demande pour les meubles de maison et d'établissement institutionnel, ainsi que pour les armoires de cuisine dépend du marché local. La croissance démographique dans certains des plus grands centres urbains de la province devrait continuer à soutenir des niveaux stables de construction résidentielle. Les constructeurs et les promoteurs de maisons ont des contrats avec les ébénistes en vue de l'installation de cuisines complètes en de multiples lieux et unités d'habitation. Cela créera un besoin constant pour des meubles et des armoires de maison, ce qui pourrait améliorer les perspectives d'emploi dans ce domaine. Le solide marché torontois des immeubles en copropriété a également créé un besoin croissant pour des meubles plus petits qui permettent d'économiser de l'espace, créant ainsi certains débouchés pour les fabricants spécialisés dans un créneau. De plus, les propriétaires dépensent davantage en rénovations, ce qui pourrait accroître la demande pour ces biens. Ces facteurs devraient aider à soutenir le travail pour les fabricants de meubles et les possibilités d'emploi pour ces travailleurs au cours de la période de prévision.

Une proportion moins élevée des ébénistes travaillent auprès des fabricants de meubles de bureau. Contrairement aux meubles de maison et d'établissement institutionnel, la demande pour les meubles de bureau provient souvent de l'extérieur de l'Ontario, étant donné que les fabricants exportent la plupart de ces biens. Une grande proportion des exportations de meubles de la province est destinée aux États-Unis. Malgré certains secteurs de croissance, une hausse des produits de meubles importés provenant de régions où les coûts sont moins élevés a nui à l'industrie canadienne de fabrication de meubles. La concurrence continue des fabricants de meubles étrangers pourrait continuer à freiner la croissance de l'emploi au sein de cette profession.

Les fabricants de meubles pourraient privilégier les travailleurs dotés de compétences suffisamment flexibles pour s'adapter à différents rôles. La profession d'ébéniste est un métier spécialisé en Ontario. Bien que l'obtention d'un certificat soit facultative, les personnes qui ont suivi un apprentissage pourraient mieux réussir sur le marché du travail. Les candidats qui possèdent plus de trois ans d'expérience dans ce domaine pourraient également avoir de meilleures possibilités d'emploi. Au sein de cette profession, il y a un bon nombre de possibilités de travail autonome.

Voici quelques faits saillants au sujet ébénistes en Ontario :

Date de modification :