Perspectives d’emploi Couvreur/couvreuse en bardeaux en Ontario

Les perspectives d’emploi des Couvreurs/couvreuses et poseurs/poseuses de bardeaux (CNP 7291) sont acceptables en Ontario au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme couvreur/couvreuse en bardeaux.

Veuillez noter que les perspectives d’emploi actuelles pour 2019-2021 ont été publiées en décembre 2019 selon les informations disponibles à ce moment.

Débouchés en Ontario

couvreur/couvreuse en bardeaux
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les couvreurs et poseurs de bardeaux (CNP 7291) en Ontario pour la période 2019à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création d'un certain nombre de postes
  • quelques postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite

La majorité des couvreurs et poseurs de bardeaux travaillent dans l'industrie de la construction, surtout à titre d'entrepreneurs spécialisés dans les travaux de revêtement de toiture. Un petit nombre de ces travailleurs œuvrent dans le domaine des services administratifs et de soutien, pour offrir des services d'entretien dans les immeubles et les logements.

La demande pour les couvreurs et les poseurs de bardeaux demeurera bonne au cours des prochaines années, puisque le niveau d'activité dans l'industrie de la construction devrait être assez élevé. Plusieurs projets d'infrastructure sont en cours ou sur le point de commencer, y compris la modernisation des installations de transports en commun, d'éducation et de soins de santé, ainsi que d'installations publiques, ce qui favorisera la demande de ces travailleurs à court terme. La stabilité du niveau d'activité commerciale pourrait également se révéler favorable pour ce métier, étant donné que les projets de construction commerciale demeurent modérés et que quelques projets industriels d'envergure vont de l'avant. Bien que la construction résidentielle puisse ralentir à court terme, la croissance démographique plus forte continue d'appuyer les projets d'aménagement résidentiel, comme les copropriétés, dans certains des plus grands centres urbains de l'Ontario. Le flux constant de travail pour ces professionnels provient de la demande de services de réparation et d'entretien, ce qui leur permettra de bénéficier de possibilités d'emploi, même dans les périodes de ralentissement.

Les changements de goût des consommateurs et dans le domaine de l'architecture font en sorte d'élargir le travail des couvreurs et des poseurs de bardeaux. Il y a une demande croissante pour les toitures vertes ou végétales, les systèmes de panneaux solaires sur la toiture, les toitures en métal et les matériaux écoénergétiques. Cela pourrait créer des perspectives d'emploi supplémentaires, ainsi que des besoins en formation dans ce métier, puisque les particuliers et les entreprises modernisent leurs systèmes de toiture.

Le métier de couvreur est le seul métier à reconnaissance professionnelle facultative associé à ce groupe professionnel en Ontario. Bien qu'il existe des certificats de qualification pour cette profession et qu'il soit avantageux d'en détenir un, il semble que certains employeurs ne l'exigent pas comme condition d'emploi. Le bassin de candidats est donc ouvert à ceux qui ont une formation non officielle, comme plusieurs années d'expérience pratique en milieu de travail ou une formation collégiale en finitions extérieures.

Les couvreurs et les poseurs de bardeaux doivent souvent se déplacer dans le cadre de leur travail. Par conséquent, la plupart des employeurs privilégient les candidats qui possèdent un permis de conduire valide. L'expérience du montage de plateformes de travail, de l'utilisation de chalumeaux de bitume modifiés et de la pose de toitures plates, peut s'avérer des atouts. Les tâches professionnelles peuvent être exigeantes sur le plan physique et les chercheurs d'emploi peuvent devoir connaître les pratiques de sécurité comme le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT). Le travail saisonnier ou temporaire est assez courant dans ce domaine, puisque le volume de travail est normalement plus prononcé pendant les mois d'été et qu'il est plutôt limité par temps froid ou pluvieux. Les personnes de métier qui travaillent en hauteur doivent suivre un programme de formation pour le travail en hauteur exigé par la province.

Voici quelques faits saillants au sujet couvreurs et poseurs de bardeaux en Ontario :

  • environ 7 900 personnes occupent un poste dans cette profession
  • les couvreurs et poseurs de bardeaux travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • construction (SCIAN 23) : 36 %
    • gestion et services administratifs (SCIAN 55, 56) : 17 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : 87 % par rapport à 79 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : 13 % par rapport à 21 % dans toutes les professions
  • 34 % des couvreurs et poseurs de bardeaux travaillent toute l'année tandis que 66 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 63 % et 37 % respectivement dans toutes les professions . Ceux qui travaillent seulement une partie de l'année le font en moyenne pendant 31 semaines par rapport à 31 semaines dans toutes les professions
  • 20 % des couvreurs et poseurs de bardeaux sont des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions
  • Ventilation par région

    Explorez les perspectives d’emploi en Ontario par région économique.

    Région Perspectives d’emploi
    Région de Hamilton–Niagara Peninsula Acceptables Acceptables
    Région de Kingston–Pembroke Acceptables Acceptables
    Région de Kitchener–Waterloo–Barrie Acceptables Acceptables
    Région de London Acceptables Acceptables
    Région de Muskoka–Kawarthas Acceptables Acceptables
    Région du Nord-Est Acceptables Acceptables
    Région du Nord-Ouest Acceptables Acceptables
    Région d'Ottawa Acceptables Acceptables
    Région de Stratford–Bruce Peninsula Acceptables Acceptables
    Région de Toronto Acceptables Acceptables
    Région de Windsor et Sarnia Acceptables Acceptables
    Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être : Indéterminées Limitées Acceptables Bonnes

    Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

    Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

    Perspectives d’emploi ailleurs au Canada

    Selon nos prévisions, il y aura un surplus de Couvreurs/couvreuses et poseurs/poseuses de bardeaux (CNP 7291) au Canada au cours des 10 prochaines années.

    En savoir plus

Date de modification :