Perspectives d’emploi Technicien/technicienne en graphisme en Ontario

Les perspectives d’emploi des Techniciens/techniciennes en graphisme (CNP 5223) sont acceptables en Ontario au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme technicien/technicienne en graphisme.

Veuillez noter que les perspectives d’emploi actuelles pour 2019-2021 ont été publiées en décembre 2019 selon les informations disponibles à ce moment.

Débouchés en Ontario

technicien/technicienne en graphisme
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les techniciens en graphisme (CNP 5223) en Ontario pour la période 2019à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création d'un certain nombre de postes
  • quelques postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite

Les techniciens en graphisme travaillent dans divers types de secteurs, mais la plus grande partie travaille pour des entreprises offrant des services professionnels, scientifiques et techniques, principalement services de conception spécialisés et services de conception de systèmes informatiques, y compris le développement de jeux vidéo. Les fabricants, en particulier dans le domaine de l'impression et des activités connexes de soutien, sont également des employeurs-clés, de même que les éditeurs de logiciels. Les industries du cinéma et de la vidéo emploient aussi quelques-uns de ces professionnels.

En raison des changements technologiques, la demande pour les techniciens possédant des compétences dans le domaine des médias numériques devrait augmenter, tandis que les perspectives d'emploi dans le domaine de l'impression graphique traditionnelle seront probablement modérées. Par exemple, en Ontario, le jeu vidéo est un élément essentiel de l'industrie des médias interactifs et, compte tenu de l'évolution des goûts des consommateurs, on s'attend à une croissance sur le marché mondial, particulièrement dans le segment des jeux sociaux sur applications mobiles. Le secteur des médias numériques est en pleine expansion et le regroupement de la production cinématographique et télévisuelle attire également d'importants investissements en Ontario. Ces tendances, soutenues par la disponibilité des crédits d'impôt provinciaux, devraient créer des possibilités d'emploi dans ces secteurs, notamment pour les professionnels ayant des compétences artistiques, en conception de jeux, animation et effets visuels.

Les nouveaux entrants dans cette profession proviennent de divers programmes d'études collégiales connexes, y compris l'animation. Ces techniciens doivent habituellement posséder de solides compétences créatives pour travailler avec des produits multimédias et maîtriser les logiciels de design et illustration tels que Photoshop et InDesign. Une expérience avec le logiciel de conception graphique CorelDRAW est également un atout. Par ailleurs, il semblerait que les possibilités d'emploi pour les travailleurs autonomes dans cette profession soient relativement nombreuses.

Les techniciens en graphisme assistent généralement les designers graphistes à s'acquitter de leurs tâches. Une formation supplémentaire et une certaine expérience pourraient permettre à ces techniciens d'accéder à des postes de designer graphique.

Voici quelques faits saillants au sujet techniciens en graphisme en Ontario :

  • environ 1 600 personnes occupaient un poste dans cette profession en mai 2015
  • les techniciens en graphisme travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • industrie de l'information et industrie culturelle (SCIAN 51) : 26 %
    • architecture, génie et services connexes (SCIAN 5413) : 16 %
    • conception de systèmes informatiques et services connexes (SCIAN 5415) : 15 %
    • autres services professionels, scientifiques et techniques (SCIAN 5414, 5416-5419) : 8 %
    • impression et activités connexes de soutien (SCIAN 323) : 8 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : 85 % par rapport à 79 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : 15 % par rapport à 21 % dans toutes les professions
  • 66 % des techniciens en graphisme travaillent toute l'année tandis que 34 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 63 % et 37 % respectivement dans toutes les professions . Ceux qui travaillent seulement une partie de l'année le font en moyenne pendant 32 semaines par rapport à 31 semaines dans toutes les professions
  • 24 % des techniciens en graphisme sont des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions
  • Ventilation par région

    Explorez les perspectives d’emploi en Ontario par région économique.

    Région Perspectives d’emploi
    Région de Hamilton–Niagara Peninsula Indéterminées Indéterminées
    Région de Kingston–Pembroke Indéterminées Indéterminées
    Région de Kitchener–Waterloo–Barrie Indéterminées Indéterminées
    Région de London Indéterminées Indéterminées
    Région de Muskoka–Kawarthas Indéterminées Indéterminées
    Région du Nord-Est Indéterminées Indéterminées
    Région du Nord-Ouest Indéterminées Indéterminées
    Région d'Ottawa Indéterminées Indéterminées
    Région de Stratford–Bruce Peninsula Indéterminées Indéterminées
    Région de Toronto Acceptables Acceptables
    Région de Windsor et Sarnia Indéterminées Indéterminées
    Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être : Indéterminées Limitées Acceptables Bonnes

    Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

    Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

Date de modification :