Perspectives d’emploi Spécialiste technico-commercial/spécialiste technico-commerciale en métaux près de Montréal (QC)

Les perspectives d’emploi des Spécialistes des ventes techniques - commerce de gros (CNP 6221) sont bonnes près de Montréal (QC) au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme spécialiste technico-commercial/spécialiste technico-commerciale en métaux.

Débouchés près de Montréal (QC)

spécialiste technico-commercial/spécialiste technico-commerciale en métaux
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour les spécialistes des ventes techniques - commerce de gros (CNP 6221) dans la région métropolitaine de recensement de Montréal pour la période 2019 à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création d'un certain nombre de postes
  • plusieurs postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • quelques travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession

Les employeurs recherchent généralement des candidats qui possèdent un diplôme d'études universitaires ou collégiales, et de l'expérience dans la vente ou dans un domaine technique relié aux produits et services vendus par l'entreprise. La connaissance de l'informatique, la maîtrise des caractéristiques des produits et des services à promouvoir, le bilinguisme et de bonnes aptitudes en communication constituent des atouts. La connaissance d'une langue étrangère, ainsi que de l'expérience des voyages ou du travail à l'étranger, peuvent être exigées de ceux qui sollicitent un emploi au sein d'entreprises qui importent ou qui exportent des produits et des biens techniques.

L'emploi dans cette profession spécialisée évolue en fonction des tendances qui influencent le commerce de gros, l'industrie de l'information et l'industrie culturelle, ainsi que la conception de systèmes informatiques. Récemment, la multiplication des magasins à grande capacité d'inventaire et les achats à l'étranger via Internet ont joué en défaveur de la création d'emplois. Toutefois, les activités de recherche et les investissements dans les télécommunications et les services professionnels, scientifiques et techniques devraient contribuer à la croissance, alors que l'engouement pour les télécommunications personnelles et l'accès aux réseaux sans fil demeure élevé. Le commerce de détail poursuivra sa contribution à l'activité des grossistes-distributeurs. À moyen terme, le comportement des consommateurs, le volume des importations et des exportations québécoises, ainsi que les changements technologiques continueront de soutenir la progression de cette profession.

Voici quelques faits saillants au sujet des spécialistes des ventes techniques - commerce de gros de la région métropolitaine de recensement de Montréal :

  • environ 17 620 personnes occupent un poste dans cette profession
  • les spécialistes des ventes techniques - commerce de gros travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • commerce de gros (SCIAN 41) : 34 %
    • services professionnels, scientifiques et techniques (SCIAN 54) : 18 %
    • industrie de l'information et industrie culturelle et arts, spectacles et loisirs (SCIAN 51, 71) : 10 %
    • fabrication de produits chimiques (SCIAN 325) : 5 %

Perspectives d’emploi au Québec

Les perspectives d’emploi des personnes qui travaillent comme spécialiste technico-commercial/spécialiste technico-commerciale en métaux au Québec sont bonnes au cours des 3 prochaines années.

En savoir plus

Conditions du marché du travail dans l’ensemble du Canada

Selon nos prévisions, il y aura un équilibre entre l’offre et la demande de Spécialistes des ventes techniques - commerce de gros (CNP 6221) au Canada au cours des 10 prochaines années.

Date de modification :