Perspectives d’emploi Briqueteur/briqueteuse en Nouvelle-Écosse

Les perspectives d’emploi des Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes (CNP 7281) sont acceptables en Nouvelle-Écosse au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme briqueteur/briqueteuse.

Veuillez noter que les perspectives d’emploi actuelles pour 2019-2021 ont été publiées en décembre 2019 en fonction des informations disponibles à ce moment. Nous nous efforçons de mettre à jour ces renseignements aussi tôt que possible. En attendant, visitez le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada pour consulter les plus récentes données sur la demande et les exigences associées à cette profession. Vous pouvez aussi consulter nos nouveaux portraits sectoriels pour vous renseigner sur les développements récents dans les secteurs économiques clés de votre région.

Débouchés en Nouvelle-Écosse

briqueteur/briqueteuse
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les briqueteurs-maçons (CNP 7281) en Nouvelle-Écosse pour la période 2019 à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création de quelques postes
  • un certain nombre de postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • un certain nombre de travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession
  • en raison du caractère saisonnier de cette profession, les perspectives d'emploi ont tendance à être plus favorables au cours de la période estivale.

Voici quelques faits saillants au sujet briqueteurs-maçons en Nouvelle-Écosse :

  • environ 300 personnes occupaient un poste dans cette profession en mai 2015
  • les briqueteurs-maçons travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • construction (SCIAN 23) : 87 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : 88 % par rapport à 80 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : 12 % par rapport à 20 % dans toutes les professions
  • 29 % des briqueteurs-maçons travaillent toute l'année tandis que 71 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 62 % et 38 % respectivement dans toutes les professions . Ceux qui travaillent seulement une partie de l'année le font en moyenne pendant 31 semaines par rapport à 30 semaines dans toutes les professions
  • 21 % des briqueteurs-maçons sont des travailleurs autonomes, par rapport à 9 % dans toutes les professions
  • Ventilation par région

    Explorez les perspectives d’emploi en Nouvelle-Écosse par région économique.

    Région Perspectives d’emploi
    Région d'Annapolis Valley Indéterminées Indéterminées
    Région du Cape Breton Indéterminées Indéterminées
    Region de Côte-Nord Indéterminées Indéterminées
    Région de Halifax Indéterminées Indéterminées
    Région du Sud Indéterminées Indéterminées
    Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être : Indéterminées Limitées Acceptables Bonnes

    Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

    Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

    Perspectives d’emploi ailleurs au Canada

    Selon nos prévisions, il y aura un surplus de Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes (CNP 7281) au Canada au cours des 10 prochaines années.

    En savoir plus

Date de modification :