Perspectives d’emploi Briqueteur/briqueteuse à l’Île-du-Prince-Édouard

Les perspectives d’emploi des Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes (CNP 7281) sont bonnes à l’Île-du-Prince-Édouard au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme briqueteur/briqueteuse.

Veuillez noter que les perspectives d’emploi actuelles pour 2019-2021 ont été publiées en décembre 2019 selon les informations disponibles à ce moment.

Débouchés à l’Île-du-Prince-Édouard

briqueteur/briqueteuse
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour les briqueteurs-maçons (CNP 7281) à l'Île-du-Prince-Édouard pour la période 2019 à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création de plusieurs postes
  • un certain nombre de postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • un certain nombre de travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession
  • en raison du caractère saisonnier de cette profession, les perspectives d'emploi peuvent varier selon la période de l'année..

Voici quelques faits saillants au sujet des briqueteurs-maçons à l'Île-du-Prince-Édouard :

  • environ 50 personnes occupaient un poste dans cette profession en mai 2015
  • les briqueteurs-maçons travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • construction (SCIAN 23) : plus de 95 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : plus de 95 % par rapport à 83 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : moins de 5 % par rapport à 17 % dans toutes les professions
  • 22 % des briqueteurs-maçons travaillent toute l'année tandis que 78 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 58 % et 42 % respectivement dans toutes les professions . Ceux qui travaillent seulement une partie de l'année le font en moyenne pendant 32 semaines par rapport à 27 semaines dans toutes les professions
  • 20 % des briqueteurs-maçons sont des travailleurs autonomes, par rapport à 11 % dans toutes les professions
  • Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

    Perspectives d’emploi ailleurs au Canada

    Selon nos prévisions, il y aura un surplus de Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes (CNP 7281) au Canada au cours des 10 prochaines années.

    En savoir plus

Date de modification :