Compétences Comptable financier/comptable financière au Canada

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de comptable financier/comptable financière au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Vérificateurs/vérificatrices et comptables (CNP 1111).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Assurer la conformité aux méthodes comptables établies, aux procédures et aux vérifications internes
  • Préparer les rapports et la vérification des états financiers
  • Présenter des recommandations propres à améliorer les pratiques comptables et la situation financière
  • Effectuer des missions de vérification dans des entreprises afin d'assurer le respect des dispositions de la loi de l'impôt sur le revenu, de la loi sur les sociétés par actions ou des autres exigences statutaires
  • Examiner les pièces comptables
  • Concevoir, mettre en oeuvre et administrer des systèmes comptables
  • Préparer des renseignements financiers pour un particulier, un service à l'intérieur d'une entreprise, une société ou un autre genre d'établissement
  • Préparer les états et les rapports financiers
  • Concevoir et appliquer des méthodes d'établissement et de comptabilisation du prix de revient et des procédures de contrôle interne
  • Préparer les rapports d'impôt
  • Analyser les documents et les rapports financiers
  • Donner des conseils dans le domaine financier ou fiscal
  • Examiner les pièces comptables
  • Remplir des fonctions de liquidateur dans des cas de faillite

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

  • Habiletés

  • Gestion Aide - Gestion
    • Superviser
  • Analyse Aide - Analyse
    • Analyser des renseignements
    • Planifier
    • Prévoir les résultats
    • Rechercher et enquêter
  • Communication Aide - Communication
    • Communiquer de façon professionnelle
    • Enseigner et former
    • Fournir des services-conseils et des consultations

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire de brefs courriels envoyés par des collègues, des gestionnaires et des clients. Par exemple, les comptables lisent, s'il y a lieu, des courriels provenant de collègues demandant des instructions pour traiter des transactions financières peu courantes. Lire, à l'occasion, des courriels de fournisseurs qui confirment les dates de livraison et se renseignent sur les paiements des factures. (1)
  • Lire des lettres et des courriels provenant de collègues, de gestionnaires, de fournisseurs et de fonctionnaires des ministères gouvernementaux. Par exemple, les comptables de coûts de revient lisent au sujet des dépenses mensuelles et des explications sur des écarts budgétaires dans des courriels envoyés par des chefs de service et d'unité. Les comptables travaillant pour des usines de fabrication lisent des courriels dans lesquels les gestionnaires et les superviseurs offrent des suggestions pour des avant-projets de budgets et donnent leur opinion sur les changements prévus aux activités commerciales. Les comptables autonomes lisent des demandes pour obtenir des détails financiers additionnels et des éclaircissements sur les rapports financiers dans des lettres de clients, de fonctionnaires des ministères gouvernementaux et des vérificateurs. (2)
  • Lire des comptes rendus de réunions et de courts rapports pour se renseigner sur les activités commerciales et d'autres sujets. Par exemple, les comptables travaillant pour des organismes sans but lucratif lisent les comptes rendus des réunions des comités et de courts rapports sur les activités mensuelles pour rester au fait des questions telles que les retards des projets et les raisons expliquant la tenue de réunions urgentes des comités. Les vérificateurs de programmes travaillant pour des ministères gouvernementaux lisent des rapports mensuels rédigés par des organismes d'aide sociale pour comprendre les raisons justifiant les écarts budgétaires. (3)
  • Lire des articles dans des publications professionnelles et des bulletins publiés par des associations professionnelles pour se renseigner au sujet des nouvelles pratiques commerciales ainsi qu'en matière de comptabilité et de gestion. Par exemple, les comptables en gestion lisent, au besoin, des articles sur la gestion des risques financiers et les méthodes pour évaluer et réduire les risques dans le bulletin des Comptables agréés du Canada. (3)
  • Lire des lettres d'entente, des contrats, des propositions de projets et des brochures commerciales avec un esprit critique pour vérifier que l'information est correcte, complète, conforme aux procédures et aux discussions précédentes. Par exemple, les comptables en gestion lisent des lettres d'entente rédigées par des vérificateurs pour se renseigner sur les exigences, les temps d'exécution et les coûts des vérifications. (4)
  • Lire des procédures et des politiques pour son organisation et celles de ses clients. Par exemple, durant les évaluations annuelles des risques, les examens et les vérifications financières, les comptables principaux travaillant dans des usines de fabrication lisent des conventions et des procédures comptables. Ceci inclus les conventions et procédures concernant les rentrées de fonds ainsi que les comptes débiteurs et créditeurs pour s'assurer que toutes les étapes et les caractéristiques de contrôle ont été énoncées correctement. (4)
  • Lire des lois, des normes internationales et des addendas pour rester au fait de la législation fiscale et des exigences en matière de comptabilité et de communication de l'information financière. Par exemple, les fiscalistes et les comptables principaux lisent, s'il y a lieu, au sujet des changements apportés aux règles fiscales pour des entités à détenteurs de droits variables et de produits dérivés dans de longs bulletins provenant d'organisations internationales chargées de l'élaboration des normes financières. Les comptables principaux lisent au sujet des nouvelles exigences en matière de suivi des investissements dans l'addenda du manuel des Comptables agréés du Canada. (4)
  • Lire de longs rapports qui décrivent les vérifications internes, les vérifications des états financiers et les rapports sur les contrôles internes. Lire les avis des vérificateurs au sujet de la pertinence, de l'exactitude et de l'intégralité des états financiers des organisations. Interpréter les conclusions dans le but de déterminer les changements à apporter pour se conformer aux principes comptables généralement reconnus, améliorer la gestion opérationnelle et réduire les risques financiers. Par exemple, les comptables lisent des rapports de vérification interne traitant des procédures en matière de planification, de budgétisation et de prévision pour déterminer comment il y aurait lieu de modifier les procédures comptables afin de diminuer les cycles de budgétisation et d'accroître la fiabilité des prévisions. (4)
  • Lire, à l'occasion, des revues de comptabilité et des manuels traitant de la gestion opérationnelle et comptable. Lire pour rester au fait des plus récentes recherches sur les pratiques comptables et commerciales. Évaluer la qualité des recherches pour déterminer l'information pouvant être appliquée à son travail. Par exemple, les comptables en gestion lisent, s'il y a lieu, des rapports de recherche publiés par des instituts de comptabilité tels que la Société des comptables en management du Canada pour connaître les plus récentes recherches menées en matière de comptabilité fondée sur le rendement. (5)
Utilisation de documents
  • Trouver des données dans des formulaires. Par exemple, les contrôleurs trouvent des données telles que des dates, des coûts et des descriptions de services et de fournitures dans des factures. Trouver les codes des coûts et les descriptions des biens et des services dans des formulaires de facturation. Les vérificateurs trouvent des données financières telles que des revenus, des dépenses, des profits et des bénéfices non répartis dans des déclarations de revenus des sociétés. (2)
  • Interpréter des graphiques de variables financières. Par exemple, les vérificateurs-comptables interprètent des graphiques illustrant les dettes, les dépenses et les actifs municipaux. Les chefs contrôleurs interprètent des graphiques présentant des profits, des revenus, des dépenses, des dettes et des actifs. (3)
  • Trouver des caractéristiques des processus comptables et opérationnels dans des organigrammes. Par exemple, les vérificateurs et les comptables autonomes examinent les organigrammes généraux des systèmes de comptabilité pour trouver des points de contrôle précis. (3)
  • Remplir des formulaires. Par exemple, les comptables inscrivent des détails tels que le nom et l'adresse des organisations, des numéros d'entreprise et des codes de facturation dans des connaissements pour des services de messagerie. Les comptables de ministère remplissent des demandes de crédit pour ouvrir des comptes avec des fournisseurs. Les contrôleurs remplissent des formulaires d'autorisation de dépenses. Les fiscalistes remplissent de complexes déclarations de revenus des sociétés. (3)
  • Trouver des données dans des listes et des tableaux. Par exemple, les comptables trouvent les dates de déclaration de taxe et les périodes de paye dans des calendriers. Ils trouvent les montants des retenues salariales dans les tables de retenues. Les fiscalistes trouvent des taux d'imposition dans les tables d'imposition. Trouver des données financières telles que des revenus, des dépenses et des actifs dans des grands livres généraux, des relevés bancaires, des états financiers consolidés et des récapitulatifs des dépenses. (3)
  • Inscrire des données dans des tableaux. Par exemple, les comptables de coûts de revient inscrivent des données financières telles que des revenus, des dépenses ainsi que des profits et des pertes en capital dans des modèles de comptabilité et des tableurs pour créer des états et des résumés financiers. Les comptables travaillant pour des entreprises de construction remplissent des tables de dépréciation mensuelle des actifs afin d'assurer le suivi des valeurs résiduelles. (3)
RédactionVérificateurs et comptables
  • Écrire des notes de rappel et des notes de réunions. Par exemple, les fiscalistes écrivent de courts commentaires qui résument les sujets discutés avec les clients, de même que des notes de rappel sur les promesses faites et les engagements pris durant ces réunions. (1)
  • Écrire des courriels et des lettres à des collègues, à des clients, à des fournisseurs et à des fonctionnaires des ministères gouvernementaux. Par exemple, les contrôleurs travaillant pour des usines de fabrication décrivent, à l'occasion, des divergences dans les dossiers de demandes de paiement et les dossiers de facturation dans des courriels envoyés à des collègues et à des prestataires de services. Les comptables en gestion écrivent au besoin des courriels à des employés d'institutions financières pour demander des détails relatifs aux frais et aux services. Les vérificateurs écrivent des lettres de rappel aux clients dans lesquelles ils énumèrent les déclarations de revenus à venir, les dates limites et les documents requis pour effectuer les vérifications financières. (2)
  • Écrire de courts rapports et des sommaires sur un grand nombre de questions comptables et commerciales. Par exemple, les comptables industriels écrivent, s'il y a lieu, de courts rapports pour expliquer les processus des vérifications financières à venir ainsi que les examens des politiques et des procédures. Les comptables de projets écrivent, s'il y a lieu, de courts rapports pour expliquer les raisons justifiant les écarts budgétaires. Les contrôleurs et les comptables écrivent, au besoin, de courts rapports pour décrire les changements apportés aux budgets. (3)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des propositions pour la prestation de services financiers et comptables. Par exemple, les conseillers en fiscalité et les vérificateurs rédigent des propositions dans lesquelles ils décrivent leur capacité à fournir des services, examinent leur compréhension des besoins en comptabilité des clients et décrivent les plans de travail et les coûts. (4)
  • Écrire de longs rapports de comptabilité et de vérification. Par exemple, les comptables travaillant pour des entreprises d'extraction de pétrole et de gaz rédigent des rapports financiers pour fournir les raisons des décisions financières et mettre en évidence la relation entre une expansion commerciale considérable et les profits de ces entreprises. Les vérificateurs rédigent des rapports de vérification pour décrire les pratiques comptables des organisations et présenter leur point de vue sur la conformité des organisations en ce qui a trait aux normes et à la législation relatives à la comptabilité. Les vérificateurs décrivent également, s'il y a lieu, les mesures recommandées pour améliorer les pratiques commerciales et les systèmes de comptabilité. (4)
Comptables
  • Rédiger, s'il y a lieu, des politiques et des procédures et préparent des contrats. Par exemple, les comptables en gestion rédigent des procédures décrivant les étapes à suivre pour préparer des propositions de projets et des contrats. Les comptables de projets rédigent des contrats pour préciser des détails tels que l'étendue des travaux, les délais d'exécution et les coûts. (4)
CalculCalculs monétaires
  • Calculer les montants des demandes de remboursement des dépenses. Calculer les montants des demandes de remboursement pour les frais de déplacement et de repas en utilisant les tarifs établis. (2)
  • Calculer les montants des factures. Par exemple, les contrôleurs calculent les montants des biens et services en utilisant des tarifs horaires, quotidiens et unitaires. Appliquer des rabais et des taxes et calculer les totaux partiels et généraux. (3)

Calendriers des budgets et des opérations comptables

Vérificateurs et comptables
  • Calculer et vérifier les soldes des comptes. Par exemple, les gestionnaires financiers rapprochent les dossiers des transactions financières et des résumés financiers tels que les relevés bancaires ainsi que les récapitulatifs des retenues salariales et des cotisations d'employeur provenant de l'Agence du revenu du Canada. (3)
  • Préparer des résumés financiers tels que les bilans, les états des résultats, les états des flux de trésorerie et les états des bénéfices non répartis. Préparer des résumés pour présenter des revenus, des dépenses, des profits, des pertes, des actifs, des dettes, les avoirs des actionnaires et les valeurs des opérations commerciales. Par exemple, les comptables calculent les bénéfices non répartis associés aux puits de pétrole en utilisant des données telles que les revenus générés par les ventes de pétrole, les revenus d'investissement et les coûts opérationnels tels que ceux relatifs au forage, au traitement et au transport. Les vérificateurs vérifient l'exactitude des résumés financiers. (4)
  • Calculer, s'il y a lieu, les taxes payables par des personnes et des organisations. Utiliser les données provenant des relevés et d'autres résumés financiers, appliquer de multiples formules et calculer les totaux partiels et généraux. Les vérificateurs vérifient l'exactitude des déclarations de revenus. (4)
Comptables
  • Comparer, s'il y a lieu, les coûts et les revenus de différentes options d'investissement. Par exemple, les comptables et les fiscalistes calculent les différents coûts et dettes fiscales associés à divers investissements pour déterminer ceux qui généreront le plus de profits et permettront des épargnes fiscales, tout en maintenant des flux de trésorerie adéquats. (3)
  • Tenir et surveiller les budgets des entreprises et d'autres organisations. Par exemple, les gestionnaires comptables travaillant pour des usines de fabrication dressent des budgets généraux annuels. Ils tiennent compte de facteurs tels que les changements prévus relatifs aux coûts des opérations et au volume des ventes ainsi qu'aux prix des produits vendus et des services rendus. Ils surveillent ces budgets pour tenir compte des variations des coûts et des revenus. (5)
  • Prévoir les montants des revenus et les valeurs capitalisées des actifs et des investissements. Par exemple, les chefs contrôleurs calculent les revenus anticipés et les valeurs capitalisées d'actifs tels les puits de pétrole. Ils calculent les montants de la dépréciation et de la plus-value des terrains, des immeubles et du matériel. Ils prévoient les revenus en utilisant les prévisions des volumes de production et des ventes, ainsi que des hypothèses relatives aux dépenses, aux demandes du marché, aux prix des biens et services ainsi qu'aux taux monétaires et d'intérêt. (5)

Analyses des données numériques

Comptables
  • Analyser les coûts des biens et services. Par exemple, les comptables de projets calculent les coûts opérationnels moyens tels que ceux associés aux fournitures, aux ressources et à la main d'oeuvre en vue de préparer des budgets. Les comptables travaillant pour des usines de fabrication calculent les coûts de production par unité des produits. Les contrôleurs calculent des différences de prix et repèrent les prix les plus bas pour les biens et services. (3)
  • Analyser des données sur la production, la prestation de services et les ventes et établir des statistiques pour décrire la croissance des entreprises, les changements quant aux revenus et aux dépenses, la composition des marchés et d'autres facteurs. Par exemple, les comptables travaillant pour des entreprises de fabrication et de construction analysent des données sur la composition des marchés et les ventes précédentes pour prévoir les ventes à venir et prédire la croissance potentielle des entreprises. (3)

Calcul approximatif

Vérificateurs et comptables
  • Estimer le temps nécessaire pour effectuer des tâches. Par exemple, les fiscalistes estiment le temps nécessaire pour préparer, réviser, évaluer et dresser des rapports financiers. Ils tiennent compte de variables telles que les systèmes de comptabilité et les pratiques en matière de gestion financière des organisations, bien qu'ils puissent se fonder sur des exemples précédents pour les aider à établir leurs prévisions. (2)
Comptables
  • Estimer les volumes de production et des ventes. Par exemple, les comptables de production estiment les volumes de production et des ventes des puits de pétrole et de gaz. Ils tiennent compte de la production antérieure des puits de pétrole et de gaz semblables et des demandes du marché. (3)
Communication verbale
  • Discuter d'une variété de sujets relatifs à la comptabilité et d'intérêt professionnel avec des collègues. Par exemple, les comptables répondent aux questions des commis portant sur la saisie de transactions financières. Les comptables travaillant pour des entreprises de construction se renseignent, à l'occasion, auprès de collègues sur la façon de calculer les profits sur la vente des actifs. Les fiscalistes discutent avec des clients et leur personnel des changements apportés aux règles fiscales concernant les dépenses pouvant être réclamées. Les comptables discutent des écritures financières dans des déclarations de revenus avec des vérificateurs et des fonctionnaires des ministères gouvernementaux. (2)
  • Discuter des prix, des produits et services et des modalités de livraison avec des prestataires de services et des fournisseurs. Par exemple, les comptables discutent, au besoin, des coûts et des calendriers des paiements pour des prêts à court terme avec des directeurs de banque. Les contrôleurs travaillant pour des usines de fabrication discutent des exigences en matière de communication de l'information financière avec des fiscalistes. (2)
  • Donner des instructions et des consignes aux travailleurs sous leur supervision. Par exemple, les gestionnaires de comptes discutent de l'attribution des tâches avec des commis aux finances et des secrétaires. Ils présentent les priorités et donnent des instructions pour exécuter des tâches telles que la saisie de transactions financières dans des tableurs. (3)
  • S'entretenir avec des collègues et des clients et recueillir l'information fournie. Par exemple, les gestionnaires financiers s'entretiennent avec des collègues durant des évaluations annuelles en matière de gestion des risques et des examens des politiques. Ils discutent des procédures actuelles utilisées pour exécuter des activités opérationnelles telles que l'embauche de conseillers et l'achat de fournitures. Les vérificateurs s'entretiennent avec des chefs comptables, avant les vérifications, pour comprendre les opérations commerciales des clients. (3)
  • Présenter de l'information financière à des gestionnaires, à des comités, à des conseils d'administration et à des collègues. Par exemple, les chefs comptables présentent les résultats des examens financiers, des enquêtes et des vérifications durant des réunions de comités de vérification. Les comptables présentent des budgets annuels, des résumés financiers trimestriels et annuels et des plans d'activités durant des réunions d'actionnaires. Les fiscalistes présentent à des cadres supérieurs des évaluations des risques concernant des portefeuilles. Les vérificateurs dirigent, s'il y a lieu, des séminaires et des ateliers traitant de la comptabilité à l'intention de collègues. (3)
Capacité de raisonnement

Résolution de problèmes

Vérificateurs et comptables
  • Se rendre compte, à l'occasion, que des clients et des collègues ne respectent pas les procédures comptables, ce qui entraîne des pertes. Par exemple, les contrôleurs de la comptabilité découvrent que des clients n'ont pas payé des services dans les délais indiqués parce que des collègues ne respectent pas les procédures de recouvrement de créances. Ils donnent des instructions à des collègues sur les étapes à suivre pour gérer les comptes non réglés, mettent en place des caractéristiques de contrôle additionnelles et augmentent la surveillance des comptes débiteurs. (3)
Comptables
  • Découvrir des écarts dans des résumés financiers. Par exemple, les comptables relèvent, à l'occasion, des différences entre les relevés bancaires et les documents comptables. Ils examinent les registres financiers, les états financiers et autres documents tels que les chèques émis et reçus pour trouver l'origine des erreurs. Ils corrigent les erreurs et rapprochent les comptes. Ils changent, au besoin, les procédures comptables pour prévenir les erreurs subséquentes. (2)

Prise de décision

Vérificateurs et comptables
  • Établir des limites de crédit pour des clients, ainsi que des frais et des périodes de facturation pour des clients. Par exemple, les comptables travaillant pour des entreprises de construction et des usines de fabrication établissent des limites de crédit initiales et des périodes de facturation pour des clients en utilisant les antécédents en matière de crédit et les positions financières comme éléments-clés. Ils choisissent, s'il y a lieu, de demander des paiements anticipés pour la prestation ultérieure de biens et services à des clients qui ne paient pas rapidement leurs factures. (2)
Comptables
  • Choisir des investissements pour des organisations sous la direction générale de gestionnaires et de directeurs. Par exemple, les comptables choisissent, s'il y a lieu, des investissements à court et à long terme pour des fonds excédentaires. Ils tiennent compte de facteurs tels que les volumes des ventes estimés, les tendances relatives aux flux de trésorerie disponibles et les dépenses prévues pour les projets à venir. Ils prennent également en considération les niveaux de risque de différentes options d'investissement. (3)
  • Choisir des stratégies et des méthodes comptables. Prendre des décisions relatives aux systèmes et aux processus pour combler les besoins en constante évolution des organisations. Par exemple, les comptables de projets choisissent des caractéristiques de contrôle concernant les personnes autorisées à signer des chèques. Les comptables choisissent des systèmes de surveillance financière appropriés, tels que ceux utilisés pour prédire les exigences relatives aux flux de trésorerie disponibles. Ils recueillent des détails sur les différentes options et stratégies et en discutent avec des collègues avant de prendre des décisions définitives. (3)

Pensée critique

Vérificateurs/vérificatrices et comptables
  • Ils évaluent la pertinence des services et des fournitures. Par exemple, les comptables de coûts de revient et les directeurs des finances évaluent la pertinence des comptes bancaires et d¿investissement. (2)
  • Ils peuvent évaluer la situation financière des organisations. Par exemple, les comptables en management accrédités et les vérificateurs évaluent la situation financière des organisations. Ils examinent les registres financiers afin de déterminer les tendances, comme les changements aux flux de trésorerie, l¿endettement, les dépenses et les recettes. Ils examinent les systèmes comptables ainsi que les pratiques et les plans de gestion actuels pour le développement d¿entreprise. Ils utilisent leurs évaluations pour formuler des recommandations en matière de processus opérationnels et de visions stratégiques pour les organisations. (3)
  • Ils peuvent évaluer les risques financiers liés aux systèmes comptables et aux pratiques d¿entreprise. Par exemple, les comptables en management évaluent l¿intégrité des systèmes comptables et des pratiques d¿entreprise des organisations dans le cadre d¿une évaluation des risques et d¿un examen des politiques et des procédures menés chaque année. Ils recueillent les renseignements en examinant les statistiques afin de déterminer des tendances, en menant des entrevues avec les membres du personnel et en lisant les politiques et les procédures en cours. De plus, leur expérience leur permet de déterminer l¿équilibre entre la réduction des risques au minimum et le soutien de l¿efficience. Les vérificateurs examinent ces systèmes sur le plan des pratiques exemplaires d¿entreprise, mais aussi sur le plan de l¿observation des règles, des règlements et des normes. (3)
Vérificateurs/vérificatrices
  • Ils évaluent l¿exactitude des prospectus et des registres financiers, comme les états financiers et les bilans, avant de les approuver. Ils examinent les documents à l¿appui, tels que les registres financiers et les rapports détaillés sur les activités comptables et les systèmes financiers. Ils tentent d¿obtenir des précisions auprès du personnel approprié et demandent la documentation à l¿appui, s¿il y a lieu. (3)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les vérificateurs et les comptables planifient leurs activités quotidiennes de façon à atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés. Les comptables employés par des entreprises et d'autres organisations doivent souvent exécuter une grande variété de tâches au cours d'une semaine ou d'un mois donné. Ils planifient leur temps pour surveiller et soutenir le personnel comptable, répondre aux questions sur des sujets financiers et comptables et effectuer d'autres tâches. Ils doivent, à l'occasion, planifier de nouveau des tâches lorsque des activités imprévues surviennent, telles que des vérifications fiscales ainsi que la vente et l'acquisition d'actifs. Les comptables et les vérificateurs autonomes et ceux employés par des cabinets comptables planifient leurs tâches afin de satisfaire les besoins en comptabilité des clients. (4)

Planification et organisation du travail des autres

Les comptables préparent des calendriers de travail quotidiens, hebdomadaires, mensuels et annuels pour des activités financières et comptables. Ils planifient des activités pour le personnel comptable et assignent des tâches pour tenir compte d'activités telles que les vérifications en matière de taxe de vente provinciale. Les comptables et les vérificateurs principaux planifient et supervisent, s'il y a lieu, les affectations des comptables stagiaires et débutants. Les comptables participent, à l'occasion, à la planification stratégique d'entreprises et d'autres organisations. Ils utilisent leurs connaissances et leur expertise en comptabilité pour faire part de leur opinion et faire des suggestions afin d'améliorer les pratiques commerciales et de gestion, de fixer les objectifs opérationnels et d'élaborer des missions et des plans d'activités. (4)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se rappeler les codes fréquemment utilisés pour les demandes de paiement et les factures afin d'améliorer l'efficacité lorsqu'il s'agit de traiter et de vérifier les documents comptables et les registres financiers.
  • Se rappeler, s'il y a lieu, les détails des projets de leur organisation pour répondre aux questions et gérer les transactions et les comptes financiers.
  • Se rappeler le nom et l'information personnelle des clients qui font appel à leurs services et des employés d'autres organisations pour établir des liens et de bonnes communications.

Recherche de renseignements

Vérificateurs et comptables
  • Trouver de l'information sur les cultures de travail, les pratiques commerciales et les objectifs des organisations pour effectuer des examens organisationnels et des évaluations en matière de gestion des risques. Examiner des politiques, des procédures, des plans d'activités, des registres financiers, des systèmes de comptabilité et d'autres documents pertinents et discuter avec les clients et leurs employés. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser, au besoin, des bases de données. Saisir, par exemple, des données financières dans des bases de données et effectuer des recherches et des requêtes pour trouver des données particulières. (2)
  • Utiliser Internet. Effectuer, par exemple, des recherches dans des sites Web pour trouver de l'information sur les règles, les lois, les règlements et les normes, ainsi que d'autres renseignements sur la comptabilité, les pratiques commerciales et la fiscalité. Gérer des signets pour les sites fréquemment visités. Utiliser, s'il y a lieu, l'intranet de leur organisation pour accéder aux politiques, aux procédures et à d'autres documents d'intérêt professionnel et les afficher. (2)
  • Utiliser un logiciel de traitement de texte. Utiliser, par exemple, un logiciel de traitement de texte tel que Word pour effectuer des tâches de rédaction, d'édition et de mise en page. Utiliser les caractéristiques d'éditique et importer des graphiques et des tableaux d'autres logiciels pour disposer les rapports. (3)
  • Utiliser un logiciel de création graphique. Utiliser, par exemple, un logiciel de création graphique tel que PowerPoint pour créer des diaporamas. Utiliser une variété de fonctionnalités pour insérer et mettre en page du texte, des tableaux, des graphiques, des images et des diagrammes. (3)
  • Utiliser des tableurs. Créer et modifier, par exemple, des modèles de tableurs afin de recueillir et d'organiser des données financières requises pour effectuer des tâches d'analyse et de gestion. Utiliser des macros, insérer des fonctions de calcul, fusionner des cellules ainsi qu'importer et exporter des données. Préparer, de plus, des graphiques, des tableaux et des diagrammes pour afficher des données financières. (3)
  • Utiliser un logiciel de tenue des livres, de facturation et de comptabilité. Installer et utiliser par exemple, au besoin, Simple Comptable pour gérer les comptes débiteurs et créditeurs. Créer des grands livres, reporter des écritures, créer et imprimer des chèques et exporter des données dans d'autres programmes logiciels. (3)
  • Utiliser un logiciel de communication. Utiliser, par exemple, un logiciel de communication tel qu'Outlook pour échanger des courriels et des pièces jointes et tenir à jour des listes de diffusion. Utiliser, au besoin, les fonctionnalités du calendrier pour consigner des dates de paiement et d'autres activités financières. (3)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les comptables aux services des entreprises et d¿autres organisations intègrent habituellement leurs tâches avec celles de leurs collègues, comme les commis, les autres comptables, les superviseurs et les gestionnaires, afin de s¿assurer de comprendre et de respecter les exigences comptables et administratives et de respecter les échéances pour les présentations. Ils augmentent souvent le nombre d¿interactions avec leurs collègues lorsqu¿il s¿agit de mettre en ¿uvre de nouvelles procédures comptables et de résoudre des problèmes liés à des transactions financières. Les comptables et vérificateurs indépendants travaillent de manière autonome. Ils intègrent les activités et organisent des visites sur place avec les clients et leurs employés. Les comptables et vérificateurs principaux peuvent coordonner et intégrer les tâches avec les stagiaires et les assistants afin de surveiller leur travail et de les aider, au besoin. (3)

Formation continue

La formation continue est essentielle pour les vérificateurs et les comptables. Ils doivent rester au fait d'une grande variété de lois, de règles, de règlements et de normes prescrits par les instances dirigeantes et les organismes de réglementation. De plus, il est important qu'ils soient informés des recherches actuelles en matière de comptabilité ainsi que de pratiques de gestion financière et opérationnelle. Ils apprennent dans le cadre de leurs activités quotidiennes en préparant et en tenant des documents comptables et financiers. Ils apprennent également en discutant avec des collègues et en lisant des lois, des normes internationales, des livres comptables, des revues professionnelles et des articles dans des publications telles que les bulletins des Comptables agréés du Canada. Ils assistant, à l'occasion, à des conférences professionnelles, à des séminaires et à des webinaires. Les vérificateurs et les comptables agréés en tant que membres d'instituts ou d'associations et autorisés par des instances dirigeantes doivent présenter des preuves de leur formation continue et du perfectionnement de leurs compétences. Ils présentent des portefeuilles, remplissent des auto-évaluations, assurent le suivi des activités éducatives et relatives au perfectionnement professionnel et font des rapports connexes. (4)

Date de modification :