Compétences Ébéniste près de Kingston (ON)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de ébéniste au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Ébénistes (CNP 7272).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Étudier les plans, les spécifications ou les dessins des articles à fabriquer ou en préparer les spécifications
  • Raboter les joints, assembler les pièces et les assemblages partiels de façon à constituer un meuble et renforcer les joints
  • Sabler les surfaces en bois et appliquer aux articles finis un revêtement, une teinture ou un poli; préparer et appliquer des plastiques stratifiés
  • Appliquer aux articles finis un revêtement, une teinture ou un poli
  • Actionner des machines à travailler le bois et utiliser des outils manuels pour couper, façonner et former des pièces ou des éléments
  • Réparer ou remodeler des meubles ou des accessoires en bois et des articles connexes

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire les instructions concernant la pose de la quincaillerie et les adhésifs; ces instructions figurent sur les étiquettes des produits. (1)
  • Lire les messages télécopiés ou les notes de service provenant de clients comme les ministères provinciaux, et qui concernent les contrats. (2)
  • Lire les spécifications de travail pouvant figurer dans un livre, pour apprendre les exigences de ce travail, comme les types de fixations et de colles requis. (2)
  • Lire des documents sur le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) et les Fiches techniques santé-sécurité (FTSS), pour bien comprendre les dangers associés aux produits chimiques comme les colles, les adhésifs et les solvants. (2)
  • Lire des documents portant sur la santé et la sécurité, comme les instructions pour le port d'un masque alimenté en air. (2)
  • Lire les invitations à soumissionner, qui peuvent avoir une longueur de cinq ou six pages. (2)
  • Lire les revues professionnelles, pour examiner les publicités concernant les outils spécialisés ou les gabarits. (2)
  • Lire les manuels concernant des équipements comme les presses sous vide. (3)
  • Se référer à des livres, intégrer l'information afin de trouver la meilleure façon de construire un certain type de table. (3)
Utilisation de documents
  • Remplir les listes de contrôle concernant les précautions de sécurité. (1)
  • Vérifier les angles des onglets combinés à l'aide d'un graphique. (2)
  • Se reporter à des tableaux qui figurent sur les étiquettes et qui expliquent les proportions des produits à mélanger. (2)
  • Se reporter à des esquisses ou des photographies d'un meuble, comme une table pour en dessiner une version adaptée. Ils doivent exécuter une esquisse à l'échelle à partir des photographies. Les esquisses incluent des cercles, des triangles, des carrés, des rectangles, des ellipses et des angles. (2)
  • Indiquer les coins à onglet sur les dessins. (2)
  • Interpréter un dessin pour un élément mural et un panneau pour en faire la liste des matériaux requis, la liste dimensionnelle et un plan. (3)
  • Se reporter à un dessin d'assemblage ou d'atelier et aux bleus pour vérifier les détails. (3)
Rédaction
  • Rédiger une liste des tâches à effectuer pendant la journée. (1)
  • Rédiger des notes pour accompagner une esquisse qu'ils ont préparée, pour permettre à d'autres ouvriers de les comprendre parfaitement. (1)
  • Rédiger des notes pour eux-mêmes, pour consigner la façon dont ils ont effectué certaines tâches particulières qui exigeaient des nouvelles compétences ou qui comportaient des éléments inhabituels. (1)
  • Inscrire des entrées dans les calendriers de rendez-vous. (1)
  • Rédiger une liste dimensionnelle indiquant le nombre et les dimensions des pièces à couper, ainsi que leur séquence de coupe. (2)
  • Rédiger une cote des prix pour les clients, comportant les spécifications détaillées des tâches. (3)
  • Rédiger des propositions destinées aux clients, pour énumérer leurs qualifications et les convaincre d'adjuger un contrat. (3)
CalculCalculs monétaires
  • Ajouter des éléments pour des factures et calculer les taxes comme la TPS ou la TVH. (1)
  • Prévoir les rendez-vous avec les clients, en prenant en compte le temps sur un calendrier de rendez-vous. (1)
Mesures et calculs
  • Mesurer les longueurs et les hauteurs des murs, des moulures, des portes, des découpes de planches et d'autres matériaux de construction. (1)
  • Mesurer l'angle correct d'un onglet. (2)
  • Calculer la quantité de bois requise pour un comptoir, en additionnant les quantités nécessaires pour chaque pièce. (3)
  • Réaliser avec précision les joints des pièces sur le pourtour d'une surface de table de façon à ce qu'elles s'ajustent parfaitement. (3)
  • Calculer le nombre, les dimensions et la forme des pièces requises pour la fabrication d'une bordure de table ronde. (4)
  • Tracer des courbes des extrémités finies d'une armoire à l'aide d'un compas. (4)
Calcul approximatif
  • Estimer la quantité d'adhésif requise pour le collage des matériaux stratifiés. (1)
  • Établir les délais et les coûts requis pour l'exécution efficace d'un projet. (2)
  • Estimer la quincaillerie requise ou le nombre de panneaux de matériaux à commander. (2)
  • Estimer le temps et les coûts de main-d¿¿uvre nécessaires pour exécuter chaque étape d'un projet et pour le terminer. (3)
Communication verbale
  • Discuter avec les fournisseurs pour commander des marchandises et recevoir des livraisons à l'atelier. (1)
  • Communiquer avec des collègues et apprentis pour coordonner les travaux. Par exemple, déterminer qui utilisera quels outils, et quand. (2)
  • Discuter avec les clients pour leur expliquer comment une pièce est fabriquée. (2)
  • Apprendre aux apprentis comment faire des travaux, par exemple, le repassage d'un rebord pré-collé, le travail de finition au ciseau, le montage d'un gabarit pour des reproductions multiples. (2)
  • Discuter des dessins d'atelier avec des dessinateurs. (2)
  • Discuter avec des sous-traitants comme les plombiers et les électriciens, pour planifier la séquence des travaux. (2)
  • Participer aux réunions sur la sécurité. (2)
  • Communiquer avec les gestionnaires et les concepteurs du projet, pour les convaincre d'effectuer des modifications qui rendraient les modèles plus efficaces. (3)
Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Constater que l'équipement, par exemple, la ponceuse à courroie ou la raboteuse, tombe en panne. Ils doivent appeler un réparateur immédiatement ou louer un autre équipement. (1)
  • Se servir de stratégies de résolution de problèmes pour déterminer les étapes de la fabrication d'une pièce à partir d'une photographie. (2)
  • Constater que plusieurs panneaux stratifiés d'une commande sont arrivés endommagés. Ils doivent communiquer avec le client pour savoir si celui-ci désire les remplacer par un autre matériau ou bien attendre une nouvelle commande. (2)
Prise de décision
  • Décider pendant combien de temps des pièces collées doivent rester dans la presse. (1)
  • Déterminer quel outil conviendra le mieux à l'exécution d'un détail. (2)
  • Décider des procédures à suivre pour la fabrication d'une pièce. (2)
  • Prendre des décisions sur la conception, comme le type de pied de table. (2)
  • Établir l'horaire pour les livraisons prioritaires. (2)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les ébénistes peuvent planifier plusieurs semaines ou plusieurs mois à l'avance. Ils coordonnent leur travail avec d'autres corps de métiers, comme les plombiers ou les électriciens. Des interruptions dues à des travaux urgents ou à des appels au téléphone peuvent se produire fréquemment, et ils doivent ensuite revenir à leur programme de travail prévu. Les activités au travail peuvent être variées, puisque les ateliers d'ébénisterie acceptent plusieurs projets différents, chacun exigeant des matériaux et ayant des spécifications qui lui sont propres. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se rappeler des formules et des mesures normalisées comme la hauteur d'une armoire ou d'un meuble de toilette.
  • Se rappeler des tolérances normalisées relatives à des ouvertures. Par exemple, le tiroir doit avoir 2.5 cm de moins que l'ouverture.
  • Se rappeler les numéros de nomenclature de matériaux fréquemment utilisés comme les stratifiés de plastique.
  • Se rappeler le nom et le visage de clients, ainsi que les détails de commandes passées.
Recherche de renseignements
  • Communiquer avec des fournisseurs pour obtenir des renseignements, par exemple, la pression à laquelle régler le pistolet de pulvérisation. (1)
  • Appeler des experts comme des instructeurs de collèges communautaires, pour obtenir des conseils sur les produits chimiques qui réagiraient le mieux avec de l'acajou à planches, de façon à obtenir une couleur chaude. (1)
  • Consulter des catalogues et des brochures de fournisseurs, pour obtenir des renseignements tels que les tolérances relatives à des charnières. (1)
  • Se reporter à des manuels et des documents de référence, pour apprendre comment exécuter certaines tâches. (2)
Technologie numérique
  • Utiliser un logiciel de traitement de textes. Par exemple, taper des propositions. (2)
  • Utiliser des logiciels de conception assistée par ordinateur, en fabrication et en usinage. Par exemple, ils peuvent se servir de programmes spécialisés comme Cabinetware et 3D Architect, pour concevoir et produire des listes dimensionnelles. (CAD/CAM, Auto-CAD, équipement à commande numérique piloté par ordinateur). (3)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

En général, les ébénistes travaillent de façon indépendante, bien qu¿ils puissent travailler avec un partenaire afin d¿accomplir certaines tâches, comme le ferrage, le coupage ou la finition. Ils peuvent travailler dans un environnement d¿équipe avec d¿autres ébénistes, des apprentis et des superviseurs.

Formation continue

Les ébénistes font un apprentissage constant au travail, grâce à la formation en cours d'emploi et à des cours, comme une formation sur le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), et sur les premiers soins. Ils peuvent assister à des séances libres tenues par des fabricants et à des présentations de fournisseurs sur les nouveautés relatives aux matériaux et méthodes de travail. De plus, ils peuvent visionner des vidéocassettes envoyées par les fournisseurs. Des cours sont également offerts aux ébénistes pour qu'ils obtiennent un permis d'utilisation de certains types de produits.

Date de modification :