Compétences Technicien/technicienne en graphisme près de Toronto (ON)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de technicien/technicienne en graphisme au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Techniciens/techniciennes en graphisme (CNP 5223).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Réaliser des travaux artistiques suivant les techniques du lettrage manuel
  • Faire de la photographie artistique par graphisme
  • Assembler et numériser des photographies
  • Concevoir et faire la mise en page
  • Fabriquer les pochoirs
  • Composer en vue de l'impression
  • Réaliser des dessins pour des projets
  • Faire imprimer et publier le projet
  • Produire des images et des dessins informatisés
  • Prendre connaissance des indications fournies par le designer graphique
  • Numériser des images à l'aide de périphériques et les transformer à l'aide de systèmes de retouches, de palettes graphiques et de logiciels spécialisés
  • Réaliser la mise en page, le montage et la disposition selon la maquette fournie

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire des revues spécialisées portant sur l'éclairage, le graphisme, le dessin industriel, pour trouver de nouvelles idées. (2)
  • Lire des rapports d'essais de matériel pour établir des coûts. (2)
  • Lire les notes de service des collègues. (2)
  • Lire des modes d'emploi et des guides d'installation et d'entretien pour trouver des renseignements sur les propriétés des matériaux. (3)
  • Lire des devis pour connaître les exigences des clients. (3)
  • Lire des règlements municipaux afin de s'y conformer. (4)
  • Lire, au besoin, des contrats d'entretien de matériel électronique pour en peser les conséquences juridiques. (4)
Utilisation de documents
  • Lire des instruments de mesure. (2)
  • Lire des cartes géographiques pour situer le chantier. (2)
  • Interpréter des plans pour en dégager des renseignements préliminaires avant de se rendre sur le chantier. (2)
  • Interpréter des dessins de plans pour comprendre le détail des pièces, le montage de fils électriques, les attaches métalliques, les points de soudure, etc. (2)
  • Lire des échéanciers pour organiser le calendrier de production. (3)
  • Remplir les formulaires demandés par le client pour rendre compte des inspections de chantier. (3)
Rédaction
  • Inscrire des notes en marge de plans pour préciser la nature des matériaux. (1)
  • Rédiger des commandes de matériaux. (1)
  • Rédiger des descriptions pour expliquer leurs dessins. (2)
  • Rédiger des lettres aux clients et aux fournisseurs. (3)
  • Corriger les devis pour les rendre plus faciles à comprendre par les clients. (3)
  • Remplir des demandes de permis détaillées pour la pose de panneaux d'affichage. (4)
  • Rédiger des devis pour proposer des enseignes aux clients. Ces textes doivent être clairs, bien structurés et exempts de fautes d'orthographe. (4)
  • Rédiger des rapports techniques. (4)
CalculCalculs monétaires
  • Recevoir, au besoin, les paiements des clients. (1)
  • Établir, au besoin, des factures et avoir à calculer des taxes. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Effectuer, au besoin, des opérations comptables courantes telle que faire la balance d'un compte. (2)
  • Décider de certaines dépenses à court terme pour économiser sur les frais d'entretien à long terme. (2)
  • Établir des échéanciers de projets et des budgets. (4)
Mesures et calculs
  • Convertir des données du système métrique en système impérial et vice versa. (1)
  • Faire des relevés et noter des mesures au cours de leurs visites de chantier. (2)
  • Utiliser la trigonométrie pour calculer les diagonales. (4)
  • Avoir recours aux modèles mathématiques pour faire de la recherche et réaliser des dessins techniques. (5)
Analyses des données numériques
  • Établir la moyenne de plusieurs résultats d'essais et tirer des conclusions en fonction des principes de l'analyse statistique. (3)
Calcul approximatif
  • Faire des estimations au moment d'établir des budgets et des calendriers de travaux. Estimer divers facteurs comme le coût des fournitures, le temps nécessaire à la réalisation des tâches et le temps d'installation. (3)
Communication verbale
  • Parler avec des collègues ou des personnes ressources pour obtenir des renseignements sur les projets. (1)
  • Interagir avec les superviseurs afin de rendre compte de l'évolution des travaux. (1)
  • Parler avec les fournisseurs pour se renseigner sur la disponibilité de matériaux. (1)
  • Interagir avec les concepteurs et participer même à des groupes de discussion pour brasser des idées. (2)
  • Interagir avec les clients afin d'analyser leurs besoins, préciser leurs exigences et négocier des ententes. (3)
  • Avoir à faire des exposés à de petits groupes, comme aux représentants d'une éventuelle société cliente, au besoin. (3)
  • Avoir à faire, au besoin, des exposés devant des groupes plus importants, comme un conseil municipal, par exemple. (3)
  • Avoir à animer, au besoin, des réunions ou à présider des assemblées réunissant les divers participants à un projet. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • S'apercevoir qu'en discutant avec le vendeur, le client s'est empêtré dans la terminologie et a commandé une enseigne au néon, alors qu'il voulait en fait une enseigne fluorescente plus dispendieuse. Le technicien en pré production d'enseignes contacte le client à nouveau et vérifie la commande. (2)
  • Faire face, parfois, à des problèmes de faisabilité après que le client ait approuvé le budget du projet. Pour fabriquer l'enseigne dans les limites du budget, les techniciens trouvent des méthodes de production plus économiques. (3)
  • S'apercevoir que la direction décide de suspendre un projet et de les affecter à un autre projet, plus urgent. Ils s'entendent avec leurs collègues des services des ventes et de la production pour réorganiser les échéanciers de manière a minimiser les perturbations. (3)
Prise de décision
  • Décider de certains aspects de la conception des projets et déterminer si le client sera satisfait du projet qu'on lui propose et de son coût. (2)
  • Prendre des décisions rapides et précises sur les méthodes et matériaux à utiliser pour la production d'enseignes. (2)
  • Décider des matériaux les plus appropriés compte tenu des exigences du projet, du budget approuvé et du niveau de qualité visé. (3)
  • Décider des fournitures à acheter sans nécessairement disposer de toute l'information voulue sur les produits. Ils s'inspirent de décisions semblables prises dans le passé, et s'appuient sur leur expérience et leur jugement. (3)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les techniciens en préproduction d'enseignes font un travail varié, mais qui s'inscrit dans un contexte structuré. Pour certaines tâches, comme rencontrer les clients et faire des esquisses, l'ordre des tâches qu'ils ont à accomplir est déterminé d'avance. Leur emploi du temps est souvent perturbé cependant, et doit être réorganisé en fonction des changements apportés aux échéanciers et aux budgets. Les techniciens en préproduction d'enseignes organisent leur travail en visant le maximum d'efficacité. Leurs priorités sont établies en concertation avec la direction et leurs collègues des services des ventes et de la production. Il faut pouvoir intégrer son travail à celui des autres (fournisseurs, estimateurs). (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Retenir des renseignements sur les matériaux (p. ex. : l'aluminium à 64/1000 pèse 0,906 livres par pied carré) pour gagner le temps qu'il faudrait autrement consacrer à consulter un ouvrage de référence.
  • Retenir des règlements municipaux et provinciaux par mémorisation et répétition.
  • Retenir le nom, le visage et la voix des clients, de même que les particularités de leurs goûts.
  • Se souvenir de problèmes rencontrés dans le passé et appliquer ces renseignements aux situations en cours.
Recherche de renseignements
  • Consulter les fournisseurs en mettant au point le procédé de fabrication dans un projet donné. (2)
  • Consulter le directeur de production en matière de faisabilité. (2)
  • Effectuer, au besoin, des recherches sur les arrêtés et les règlements municipaux. (3)
  • Rassembler et faire la synthèse des renseignements puisés à diverses sources comme les annuaires du gouvernement ou les répertoires industriels (p. ex. : Thomas, Scott, etc.). (3)
Technologie numérique
  • Rédiger des lettres, des mémoires techniques et des rapports. (2)
  • Préparer des factures en utilisant des programmes comme ACCPAC et Business Vision. (2)
  • Se brancher à l'Internet et utiliser le courrier électronique. (2)
  • Utiliser de l'équipement ou de la machinerie assistée par ordinateur. (2)
  • Concevoir des éléments graphiques en utilisant des programmes comme Sign Lab, Corel Draw et Photoshop. (3)
  • Préparer des budgets et des calendriers. (3)
  • Utiliser, au besoin, un logiciel de conception comme AutoCAD pour dessiner les affiches. (3)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les techniciens en préproduction d'enseignes peuvent, au besoin travailler seuls sur des projets simples, avoir à coordonner leur travail avec celui d'autres personnes, travailler avec un associé, et faire partie d'une équipe sur des projets complexes.

Les techniciens en reproduction d'enseignes rencontrent à l'occasion la direction pour soumettre de nouveaux projets ou de nouvelles conceptions de produits.

Ils peuvent aussi assister à des réunions avec le directeur et le personnel de production ainsi qu'avec d'autres chefs de service.

Formation continue

Le travail de technicien en préproduction d'enseignes exige une formation continue afin de conserver et d'améliorer les compétences (p. ex. : compétences en informatique) et les connaissances (p. ex. : nouveaux produits).

Date de modification :