Compétences Installateur-réparateur/installatrice-réparatrice de réseaux commutés - télécommunications en Ontario

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’installateur-réparateur/installatrice-réparatrice de réseaux commutés - télécommunications au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Installateurs/installatrices et réparateurs/réparatrices de matériel de télécommunications (CNP 7246).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Vérifier les réseaux téléphoniques installés pour repérer les interruptions de transmission
  • Réparer ou remplacer l'équipement téléphonique défectueux
  • Installer, aménager, enlever et entretenir l'équipement téléphonique, les câbles et les pièces de quincaillerie connexes
  • Inspecter et mettre à l'essai l'équipement de liaison
  • Analyser les résultats des essais et régler, modifier ou réparer les systèmes de liaison, les réseaux et l'équipement et les logiciels connexes
  • Installer des systèmes, des circuits et de l'équipement de liaisons électromécaniques, analogiques et numériques dans les centraux téléphoniques et les centres de commutation
  • Prendre les dispositions pour expédier le personnel de réparation approprié
  • Établir la nature, la cause et l'endroit de la panne
  • Remplir des rapports d'essais et tenir à jour les dossiers d'essais et de service
  • Utiliser des systèmes d'essais informatisés pour procéder à des essais de service sur les lignes et l'équipement des abonnés
  • Inspecter et vérifier le fonctionnement de l'équipement de télécommunications
  • Diagnostiquer et repérer les défaillances du matériel et régler, remplacer ou réparer l'équipement de télécommunications

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire des mises en garde, des directives et d'autres passages de textes sur des étiquettes de produits, des emballages et des écrans d'ordinateur, p. ex., analyser du texte sur des étiquettes pour connaître les dangers électriques. (1)
  • Lire de courts textes dans des formulaires, p. ex., le texte inscrit sur des bons de travail et des formulaires de commande pour se renseigner sur les défauts du matériel et les détails relatifs aux réparations. (1)
  • Lire de brefs courriels et de brèves notes de service sur divers sujets provenant de collègues, de superviseurs et de fournisseurs, p. ex., lire des notes de service dans lesquelles on décrit les changements apportés aux règlements du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et leur effet sur les opérations. (2)
  • Consulter les bulletins des fabricants visant à informer les techniciens des problèmes inhabituels et des réparations à apporter à certains modèles d'équipement, p. ex., les réparateurs de matériel de télécommunications sans fil lisent des bulletins dans lesquels on présente les procédures éclair spéciales pour mettre à niveau les téléphones cellulaires munis du module Java. (3)
  • Lire, s'il y a lieu, les garanties visant le matériel de télécommunications, p. ex., les réparateurs de téléphones lisent les clauses de garantie pour connaître les conditions à respecter afin de justifier le remplacement de matériel. (3)
  • Lire des directives d'entretien et de réparation dans les manuels sur le matériel de télécommunications, p. ex., les techniciens en communications lisent les manuels des concentrateurs de téléphones cellulaires pour en apprendre davantage sur l'installation et la configuration du matériel. (3)
  • Lire, s'il y a lieu, des articles dans des revues spécialisées pour rester au courant de la nouvelle technologie et trouver de nouvelles façons de dépanner les systèmes de télécommunications, p. ex., les techniciens de service du matériel de télécommunications sans fil lisent des articles dans des magazines pour connaître des trucs sur la façon de tester et de modifier des cartes logiques. (3)
Utilisation de documents
  • Lire des étiquettes d'emballage des pièces et d'identification pour obtenir des noms, des dates, des spécifications et d'autres données, p. ex., les installateurs de réseaux modifiés lisent des étiquettes d'adresse et d'identification sur des empilages, des tablettes, des tiroirs, des connecteurs, des coupe-circuits et du matériel de télécommunications, comme des routeurs et des processeurs. (1)
  • Repérer des données dans des listes et des tableaux, p. ex., les techniciens en service de communications repèrent des spécifications concernant les piles, comme la composition, la puissance et la durée de vie prévue, dans des listes de pièces. (2)
  • Repérer diverses données dans des formulaires, comme des bons de travail, des fiches de dérangement, des dossiers de services, des factures d'équipement et des formulaires de dépenses, p. ex., les installateurs de téléphone obtiennent les coordonnées des clients, la liste du matériel et les consignes de travail par un bon de travail. (2)
  • Remplir des formulaires, comme des ordres d'exécution et des demandes de remboursement des dépenses, p. ex., inscrire les dates, les heures, les pièces utilisées, les travaux exécutés et toute autre donnée sur des bons de travail et des billets d'incidents. (2)
  • Déterminer l'ordre et l'orientation des pièces dans des dessins d'assemblage, p. ex., les techniciens de ligne utilisent des dessins d'assemblage pour désassembler les composantes dans le bon ordre. (3)
  • Repérer des circuits, des dispositifs électriques et électroniques, des polarités, des voltages et d'autres données sur des schémas de matériel de télécommunications complexes. (3)
  • Consulter, s'il y a lieu, des graphiques pour obtenir des mesures et interpréter des profils et des anomalies, p. ex., les installateurs de matériel de télécommunications extraient des mesures de distance à partir de signaux optiques produits par des tests de réflectométrie optique temporelle. (3)
  • Interpréter, s'il y a lieu, des dessins à l'échelle, p. ex., les installateurs de matériel de télécommunications déterminent l'emplacement des routeurs, le trajet des câbles et les points d'accès dans des dessins de construction fournis par le service d'urbanisme d'une ville. (3)
Rédaction
  • Rédiger des notes de rappel et de brefs commentaires à l'intention des clients, p. ex., les installateurs de lignes rédigent des commentaires pour informer les clients des appels manqués. (1)
  • Rédiger de brefs commentaires dans des formulaires, p. ex., rédiger des descriptions de défauts d'équipement et de réparations dans des bons de travail. (1)
  • Rédiger de brefs courriels sur divers sujets à des collègues, à des superviseurs, au personnel du soutien technique et à des fournisseurs, p. ex., les techniciens en radio mobile écrivent au personnel de soutien technique pour demander de l'information sur un défaut spécifique relié aux appareils radio avec émetteur-récepteur. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des analyses et des rapports détaillés, p. ex., les techniciens en télécommunications décrivent la conception et l'installation de concentrateurs de téléphones cellulaires, comme les spécifications du matériel, le temps approximatif requis et les problèmes survenus. (3)
Calcul
  • Recevoir, s'il y a lieu, les paiements et apporter des modifications aux factures des clients. (1)
  • Prendre diverses mesures au moyen d'outils de base, p. ex., mesurer la longueur d'un câble à l'aide d'un ruban à mesurer. (1)
  • Maintenir l'inventaire des pièces, des fournitures et du matériel, comme des câbles à fibres optiques, des routeurs et des autocommutateurs. (1)
  • Estimer, s'il y a lieu, des distances, p. ex., les techniciens en télécommunications estiment la distance du point de distribution électrique le plus proche lorsqu'ils doivent décrire à un électricien les modifications à apporter au matériel. (1)
  • Planifier, s'il y a lieu, les tâches à effectuer chaque jour et chaque semaine dans le cadre de projets d'installation et de réparation, p. ex., les installateurs de matériel de télécommunications établissent, à l'occasion, des calendriers de travail dans le cadre de longs projets nécessitant deux ou trois semaines de travail. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, la quantité de matériel nécessaire aux travaux d'installation et de réparation, p. ex., les installateurs de matériel de télécommunications calculent la quantité de câble nécessaire pour installer le nouveau matériel en additionnant les longueurs de câble indiquées sur les plans d'exécution. (2)
  • Évaluer le temps requis pour terminer les travaux d'installation et de réparation. Tenir compte des types d'opérations, de la complexité du matériel nécessaire et de l'expérience d'exécution de tâches semblables. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, les montants des factures et des demandes d'indemnité de déplacement, p. ex., les techniciens en communications calculent les montants des factures en facturant la main-d'¿uvre au taux horaire de l'entreprise, en additionnant le prix des pièces et en ajoutant les taxes de vente applicables. (3)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des outils de mesure spécialisés, comme des oscilloscopes, des multimètres et des analyseurs de spectre, pour prendre diverses mesures électriques et optiques, p. ex., les techniciens en matériel de télécommunications qui installent du matériel de transmission de données haute vitesse utilisent des appareils d'essais informatisés pour mesurer la largeur de bande, la puissance optique et la perte optique dans les câbles à fibres optiques. (3)
  • Comparer les résultats de tests aux spécifications afin de tirer des conclusions concernant le matériel, p. ex., les techniciens en service téléphonique testent les appels de courant et la force des signaux des téléphones cellulaires et les comparent aux spécifications afin de diagnostiquer des défaillances. (3)
Communication verbale
  • Laisser des messages aux clients et aux collègues pour discuter de questions et de détails relatifs aux tâches de réparations et les informer des travaux réalisés. (1)
  • Discuter avec des clients concernant les produits et les services fournis par l'entreprise. Discuter des caractéristiques du matériel et expliquer les promotions, les réparations et les accords de garantie. (2)
  • Discuter des travaux en cours avec des collègues, des fournisseurs et des employés du soutien technique, p. ex., discuter des programmes informatiques défectueux avec des membres de l'équipe de soutien du fabricant. (2)
  • Rendre compte aux superviseurs et aux gestionnaires de l'avancement des travaux et des problèmes survenus, p. ex., informer les superviseurs des problèmes d'installation et discuter de solutions possibles. (2)
  • Participer à des discussions de groupe avec des collègues et des superviseurs concernant l'avancement des travaux, les projets en cours ainsi que les nouveautés en matière de technologies, de produits et de promotions. (2)
  • Effectuer, s'il y a lieu, des présentations sur de nouveaux produits à des clients et à des collègues. Faire ressortir les consignes d'utilisation et les spécifications du matériel. (3)
Capacité de raisonnement
  • Faire face, s'il y a lieu, à des situations dangereuses en répondant à des appels de service, p. ex., les techniciens de lignes de télécommunications découvrent une tension parasite provenant des poteaux. Téléphoner à un superviseur pour envoyer une équipe de réparation des installations électriques. (1)
  • Trouver des renseignements incorrects ou indéchiffrables dans des bons de travail, p. ex., les techniciens de centrale téléphonique détectent des erreurs dans les adresses de connecteurs sur des bons de travail lorsqu'il faut tester des lignes. Ils informent les répartiteurs de ces erreurs et attendent de nouvelles consignes. (1)
  • Négocier avec des clients insatisfaits et irrités du service reçu. Écouter les plaintes et fournir des explications. Signaler ces incidents aux gestionnaires afin d'améliorer la qualité de l'information fournie aux clients par le personnel des ventes. (2)
  • Décider de refuser un travail non sécuritaire parce que les risques pour leur sécurité et celle des autres sont trop élevés. (2)
  • Choisir des procédures de diagnostic et des tests, p. ex., les techniciens de centrale envoient des techniciens aux emplacements externes pour vérifier le matériel des clients lorsqu'il y a des interruptions de la transmission des données. (2)
  • Évaluer la sécurité des procédures et du matériel de travail pour certaines tâches, p. ex., avant d'utiliser des échelles pour grimper aux poteaux dans une ville, tenir compte de l'heure et du volume de circulation automobile et piétonnière. (2)
  • Évaluer, s'il y a lieu, l'utilité de produits, de services, de caractéristiques et d'options pour des clients en particulier. Examiner les services actuels d'Internet et de téléphone des clients résidentiels et les comparer avec leurs besoins. (2)
  • Évaluer la qualité et la précision des installations du matériel de télécommunications avant de quitter un chantier. Vérifier l'étiquetage du matériel, confirmer que les câbles sont bien attachés et que les connexions sont solides et examiner les résultats des tests. Comparer les installations terminées avec les dessins et d'autres documents de projet pour veiller à ce que le matériel ait été installé comme prévu. (2)
  • Juger, s'il y a lieu, le rendement des adjoints et des apprentis. Cibler des critères de rendement importants comme la ponctualité, la fiabilité, les communications interpersonnelles et la capacité de respecter des consignes. Revenir sur des comportements spécifiques qui démontrent le niveau auquel les adjoints et les apprentis répondent aux attentes en matière de rendement. (2)
  • Planifier les tâches quotidiennes de façon à tenir compte du type, de la quantité et de la priorité des tâches qui leur ont été assignées. Le travail est habituellement répétitif, mais présente une certaine variété en raison de l'éventail des anomalies repérées dans le matériel et les systèmes. Ils doivent réorganiser, s'il y a lieu, la séquence des tâches à effectuer en raison des commandes urgentes et des délais causés par un défaut inhabituel du matériel ou des systèmes. (2)
  • Trouver de l'information sur l'installation du matériel de télécommunications en lisant les bons de travail, en parcourant les plans du projet et en parlant à des spécialistes, p. ex., les techniciens en télécommunications recherchent les tableaux de spécifications des équipements, étudient des schémas et examinent les dessins à l'échelle des installations des clients pour se préparer à effectuer une installation. Ils discutent, s'il y a lieu, avec les ingénieurs du projet et les fournisseurs externes, comme les responsables de l'entretien des réseaux de fibres optiques. (2)
  • Réagir aux obstacles à l'installation du matériel et au routage des fils et des câbles, p. ex., les techniciens en télécommunications réagissent, s'il y a lieu, à l'incapacité d'entrer sur les chantiers comme prévu et trouvent d'autres personnes-ressources pour en obtenir l'accès. Ils cherchent de nouvelles routes et modifient les dessins à l'échelle. (3)
  • Choisir les méthodes de réparation en fonction des observations, des résultats de test et de l'expérience, p. ex., les techniciens en entretien et en réparation optent pour la solution coûteuse de recharger le logiciel dans le matériel de télécommunications lorsque les autres solutions de réparation ont échoué. Tenir compte des plaintes des clients, des données des tests de diagnostic, des garanties et de l'âge du matériel. (3)
  • Juger l'efficacité des réparations effectuées sur les systèmes et le matériel de télécommunications. Confirmer que les problèmes figurant dans les bons de travail ont été corrigés. Comparer les résultats de test aux spécifications pour veiller à ce que les réparations soient efficaces. (3)
  • Trouver l'information technique nécessaire pour diagnostiquer les défauts de matériel et des systèmes de télécommunications. Extraire des données des tableaux et des schémas contenus dans des manuels d'entretien, repérer des procédures dans des bulletins et chercher des conseils auprès des techniciens et des analystes de soutien. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des calculatrices ou des assistants numériques personnels (ANP) pour effectuer des tâches impliquant des calculs tels que le calcul de matériel requis. (1)
  • Utiliser du matériel de diagnostic comme des oscilloscopes pour dépanner un système. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de traitement de texte, p. ex., rédiger, mettre en forme et enregistrer des explications sur les activités d'entretien à l'intention des clients. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels graphiques, p. ex., les techniciens en télécommunications utilisent les fonctions simples de logiciels d'applications de diagrammes pour apporter des modifications à des dessins à l'échelle d'installations de matériel et produire des dessins « d'après exécution » mis à jour pour les dossiers des clients. (2)
  • Utiliser des tableurs, p. ex., les techniciens en communications créent, s'il y a lieu, des tableaux pour documenter les diverses réparations apportées aux systèmes de radiocommunication. (2)
  • Utiliser des bases de données pour récupérer et imprimer des dessins de construction. (2)
  • Rechercher des bases de données de réparations et de services pour obtenir les détails sur des commandes et des pièces. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de communication pour échanger des courriels avec les clients, les fournisseurs et les collègues. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder à des manuels d'entretien, des rapports de diagnostic, des procédures de dépannage et des spécifications de produits par l'entremise du site Internet des fabricants. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux blogues et aux forums ayant pour objet la recherche et l'offre de conseils sur l'installation de matériel de télécommunications. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les formateurs, les fournisseurs, les employeurs et les associations. (2)
  • Utiliser des logiciels de diagnostic et de mesure propres à une application pour dépanner et tester des systèmes de télécommunications. (3)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Les installateurs et les réparateurs de matériel de télécommunications travaillent généralement seuls et en compagnie d'autres techniciens qui effectuent des tâches semblables sur des chantiers et dans des centres de service. Certains travailleurs, en particulier ceux qui travaillent aux centres de commutation et aux installations à grande échelle, peuvent travailler en compagnie de partenaires pour être plus efficaces. Ils communiquent en temps opportun de l'information avec des collègues, comme des répartiteurs, des employés de soutien à la clientèle, des analystes, des représentants des ventes et des superviseurs pour offrir des services de télécommunications à une panoplie de clients. Par exemple, ils peuvent passer en revue les consignes d'utilisation du matériel téléphonique avec des collègues ou coordonner leurs efforts pour dépanner du matériel et corriger des défauts de systèmes.

Formation continue

Les installateurs et les réparateurs de matériel de télécommunications doivent rester au courant de l'évolution rapide du contexte technologique et réglementaire de leur domaine. Les objectifs d'apprentissage sont la plupart du temps fixés par les gestionnaires et les superviseurs. Ils apprennent de façon informelle en échangeant de l'information avec des collègues durant les heures de travail et en lisant des bulletins et des manuels. Souvent, leurs employeurs les obligent à suivre et à réussir des cours sur les nouveaux équipements et le service à la clientèle. Ils peuvent, de leur propre initiative, suivre des cours sur des sujets comme les appareils radio avec émetteur-récepteur et les systèmes de transmission optique de données.

Date de modification :