Compétences Ingénieur civil/ingénieure civile dans la Région de Stratford–Bruce Peninsula

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’ingénieur civil/ingénieure civile au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Ingénieurs civils/ingénieures civiles (CNP 2131).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Élaborer des devis descriptifs et des méthodes de construction
  • Effectuer des analyses techniques des données de levés afin d'obtenir des renseignements sur la topographie, le sol, l'hydrologie et autres renseignements et rédiger des rapports
  • Effectuer des études de faisabilité, des analyses économiques, des études sur la circulation municipale et régionale, des études des répercussions sur l'environnement et autres études
  • Surveiller la qualité de l'air, de l'eau et du sol et élaborer des méthodes de nettoyage des sites contaminés
  • Préparer les calendriers d'exécution et voir à ce qu'ils soient respectés
  • Préparer des documents contractuels et étudier et évaluer des soumissions concernant des projets de construction
  • Planifier et concevoir de grands ouvrages de génie civil tels que des bâtiments, des routes, des ponts, des barrages, des installations d'alimentation en eau et de gestion des déchets et des ouvrages en acier structurel
  • Étudier, interpréter et approuver des travaux d'arpentage et des ouvrages de génie civil
  • Agir à titre de chargé de projet ou de chantier pour les travaux d'arpentage ou de construction
  • Fournir des services de génie civil sur le terrain
  • S'entretenir avec les clients et les autres membres de l'équipe d'ingénieurs et effectuer des recherches pour déterminer les exigences relatives à la réalisation des projets
  • S'assurer que les plans satisfont aux lignes directrices, aux prescriptions des codes du bâtiment et à d'autres règlements
  • Superviser des techniciens, des technologues et autres ingénieurs et réviser et approuver les designs, les calculs et les coûts estimatifs
  • Évaluer divers matériaux de construction et formuler des recommandations à ce sujet

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire du texte dans des formulaires administratifs et de rapport. Par exemple, les ingénieurs de structures lisent, s'il y a lieu, des commentaires concernant les chaussées, les échangeurs et les ponts dans des rapports d'accidents des services policiers. (1)
  • Lire des instructions sur des étiquettes de produits utilisés au travail. Par exemple, les ingénieurs en environnement, en gestion des eaux et municipaux lisent, au besoin, les instructions relatives à la manipulation et à l'entreposage figurant sur les étiquettes de produits chimiques, tels que le chlore. (1)
  • Lire de brefs courriels provenant de confrères de travail, de collègues et de clients. Lire par exemple, s'il y a lieu, des messages de collègues sur des sujets tels que l'emploi du temps des réunions, les spécifications techniques et la coordination des projets de travail conjoints. (2)
  • Lire des revues spécialisées et des bulletins d'associations professionnelles pour rester au fait des progrès technologiques, des modifications législatives et d'autres sujets influençant leur travail. Par exemple, un ingénieur en géomatique lit, s'il y a lieu, un article de nouvelles affiché sur le site Web d'une association provinciale d'arpenteurs-géomètres pour se renseigner à propos des changements apportés aux conditions d'accréditation. (3)
  • Lire des manuels et des guides pour se renseigner au sujet des méthodes et des procédures relatives à son travail. Lire, par exemple, au besoin, des manuels d'utilisation de logiciels de gestion de projets pour revoir les opérations nécessaires afin de vérifier l'ensemble de son portefeuille de projets, créer des graphiques Gantt, repérer les projets dont les résultats sont insatisfaisants ainsi que les secteurs problématiques, évaluer l'éco-efficacité et déterminer les besoins en recrutement. (3)
  • Lire des demandes de propositions pour des projets nécessitant une expertise en génie hydraulique, géotechnique, municipal, des structures, du bâtiment, de l'arpentage, de l'environnement, de la gestion des eaux et du transport. Lire, s'il y a lieu, des demandes de propositions pour connaître l'ampleur des travaux proposés, les exigences obligatoires relatives aux attestations d'études et à l'expérience, les critères d'évaluation et les processus de sélection. (4)
  • Lire des codes, des normes et d'autres lois pour vérifier des règlements et fournir des conseils à des confrères de travail, à des collègues et à des clients. Par exemple, les ingénieurs de bâtiments examinent, au besoin, les codes du bâtiment, les lois relatives au zonage et à la consommation d'énergie, les règlements municipaux ainsi que d'autres lois nationales, provinciales et municipales lorsqu'il s'agit de concevoir des charpentes pour les résidences, les commerces et les institutions. (4)
  • Lire des études et des rapports détaillés sur des sujets tels que les effets sur l'environnement, le calcul des structures, la faisabilité, l'hydrologie et la géologie. Par exemple, un ingénieur des transports lit, s'il y a lieu, des rapports sur l'utilisation du terrain, la configuration de la chaussée et autres rapports pour se renseigner sur les caractéristiques actuelles des courants de circulation et des chaussées. Un ingénieur municipal lit, au besoin, une analyse du terrain et une étude hydrogéologique menées sur un site proposé de lotissement résidentiel afin d'étudier la suffisance de l'approvisionnement en eau souterraine et les exigences concernant les réseaux d'évacuation d'eaux usées. Un ingénieur des travaux publics lit, s'il y a lieu, un rapport géotechnique sur la nature du fond du port avant de concevoir une jetée. (5)
  • Lire des articles dans des revues professionnelles et spécialisées telles que «Canadian Journal of Civil Engineering», «Journal of Computing in Civil Engineering, Materials and Structures» et «Journal of Materials in Civil Engineering». Choisir et lire des articles pertinents pour en savoir davantage sur les nouveaux modèles de simulation et les expériences menées sur les matériaux, les structures, les infrastructures, les procédures et le matériel. Par exemple, un ingénieur civil lit, s'il y a lieu, au sujet des expériences menées afin de comparer le rendement de plusieurs mélanges d'asphalte à de faibles températures. (5)
Utilisation de documents
  • Examiner des étiquettes pour obtenir diverses données. Par exemple, les ingénieurs en gestion des eaux examinent, au besoin, des étiquettes pour reconnaître les produits chimiques et repérer les concentrations et d'autres données. Les ingénieurs de bâtiments, de structures et en hydraulique examinent, au besoin, les étiquettes figurant sur des matériaux de construction pour connaître les spécifications techniques. (1)
  • Inscrire des données dans des tableaux et des calendriers. Par exemple, un ingénieur des transports inscrit, au besoin, dans des tableaux des données relatives à la circulation pour étudier les courants de circulation. Un ingénieur municipal inscrit, s'il y a lieu, des dates dans un calendrier pour l'entretien des installations de traitement de l'eau, des eaux usées et des déchets solides. (2)
  • Trouver des données dans des listes, des tableaux et des calendriers. Par exemple, un ingénieur de structures examine, au besoin, une liste pour repérer les matériaux à utiliser pour un projet de reconstruction de jetée. Un ingénieur municipal trouve, s'il y a lieu, des données sur l'emplacement, la valeur, la longueur et la largeur d'un pont dans un répertoire tabulaire. Un ingénieur en environnement trouve, au besoin, dans un calendrier de projets les tâches et les échéances concernant la conception d'un collecteur principal d'eaux usées. (2)
  • Trouver des données dans des formulaires. Par exemple, un ingénieur des travaux publics examine, s'il y a lieu, des formulaires de présentation de soumissions remplis par des entrepreneurs pour trouver des données telles que des noms, des adresses et des montants totaux de soumissions. (2)
  • Remplir des formulaires. Par exemple, un ingénieur municipal remplit, au besoin, un formulaire d'inspection de pont. Un ingénieur des travaux publics remplit, s'il y a lieu, un formulaire d'appels d'offres. L'ingénieur peut recueillir et inscrire des données telles que le numéro, le titre et l'emplacement du projet, le nom des clients et des ministères chargés du financement, la date d'achèvement des travaux et d'autres détails. (3)
  • Trouver des données et repérer les tendances dans des graphiques. Par exemple, un ingénieur des transports trouve, au besoin, des données, dans une série de graphiques relatifs aux courants de circulation, sur les perturbations pour la collectivité associées à plusieurs possibilités d'échangeurs de circulation. Un ingénieur en géotechnique examine, au besoin, des graphiques provenant d'études sur les bassins hydrologiques pour trouver des données sur les caractéristiques de précipitations et de drainage. Un ingénieur en gestion des eaux examine, au besoin, des graphiques produits par des systèmes d'acquisition et de contrôle des données pour trouver des relevés d'eau et d'autres données. (3)
  • Trouver des dimensions, des angles et d'autres caractéristiques de construction dans divers schémas techniques. Par exemple, un ingénieur de bâtiments analyse, au besoin, le pouvoir porteur et la force structurale à l'aide de schémas de fermes. Un ingénieur municipal trouve, au besoin, des dimensions dans des schémas de constructions souterraines avant de creuser une section de conduite principale. (4)
  • Trouver des données dans des schémas. Trouver, par exemple, des dispositifs, des spécifications de dispositifs, des sens d'écoulement, des capacités, des voltages et d'autres données dans des schémas électriques, électroniques, pneumatiques et autres. (4)
Rédaction
  • Rédiger du texte dans des formulaires administratifs et de rapport. Par exemple, un ingénieur des travaux publics rédige, s'il y a lieu, une brève description d'un projet dans un formulaire d'appel d'offres. Un ingénieur municipal écrit, s'il y a lieu, de courtes notes dans la section recommandations d'un formulaire d'inspection de pont. (1)
  • Écrire des courriels à des confrères de travail, à des collègues et à des clients. Par exemple, un ingénieur de structures rédige, au besoin, un message au personnel d'un projet pour indiquer un changement de priorités et une réaffectation des tâches. Un ingénieur-conseil civil écrit, au besoin, un message à un client pour lui demander des éclaircissements sur les exigences d'un projet. (2)
  • Préparer des procédures pour les techniciens, les technologues, les ingénieurs et d'autres employés. Établir les étapes à suivre par les autres employés lorsqu'ils doivent effectuer des tâches. S'assurer d'être explicite et précis pour réduire l'ambigüité et la possibilité d'interprétation erronée. Par exemple, les ingénieurs en environnement rédigent, s'il y a lieu, des procédures détaillées concernant la surveillance de la qualité de l'air, de l'eau et du sol et le nettoyage des sites contaminés. (3)
  • Rédiger des spécifications pour la construction, la réparation et l'entretien de bâtiments, de centrales électriques, de routes, d'aéroports, de ponts, de barrages, de ports et d'autres structures. Préparer des descriptions détaillées des tâches à effectuer, des matériaux, des produits et des accessoires à utiliser, des normes et des processus à suivre et d'autres exigences contractuelles telles que le besoin de se conformer aux plans, aux permis, aux codes et aux règlements et de réparer les défectuosités. (4)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des propositions détaillées pour des projets nécessitant une expertise en génie civil. Dans ces propositions, décrire les objectifs des projets ainsi que des concepts mathématiques et de sciences physiques complexes. Nommer les membres d'équipes de projet et décrire leur formation scolaire ainsi que leurs expériences de travail pertinentes. Par exemple, un ingénieur-conseil civil prépare, au besoin, une proposition pour l'évaluation de l'intégrité structurale d'un bâtiment. (4)
  • Rédiger des rapports techniques pour des employeurs et des clients. Dans ces rapports, décrire les mandats, les contextes, les objectifs, les méthodes et les résultats, et fournir des conclusions et des recommandations. Par exemple, les ingénieurs de bâtiments et de structures rédigent, s'il y a lieu, des rapports pour décrire l'évaluation des matériaux de construction et faire des recommandations pour des applications particulières. Les ingénieurs en géomatique rédigent, s'il y a lieu, des rapports d'examen et d'approbation sur les travaux d'arpentage. Les ingénieurs géotechniques rédigent, s'il y a lieu, des rapports d'analyse des caractéristiques de drainage, examinent les propriétés des sols, des pierres et de la glace et recommandent des solutions en matière de stabilité des pentes. Les ingénieurs en environnement rédigent, s'il y a lieu, des rapports relatifs aux effets de l'expansion industrielle sur l'environnement. (5)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des articles pour des revues scientifiques, des comptes rendus de conférences et des publications de recherche. Résumer les protocoles de recherche, décrire les difficultés rencontrées durant la réalisation des expériences, traiter des principes scientifiques utilisés pour analyser les données, présenter les résultats obtenus et expliquer leur importance. Par exemple, un ingénieur de structures rédige, s'il y a lieu, un article sur les effets des amoncellements de glace sur les structures des ponts. Un ingénieur des transports rédige, au besoin, un article sur l'élaboration d'un modèle de simulation pour évaluer les priorités du transport en commun. (5)
CalculCalculs monétaires
  • Calculer et vérifier le montant des demandes de remboursement de frais de voyage. Calculer le montant des demandes de remboursement pour l'utilisation de véhicules personnels selon des taux de kilométrage, et ajouter des montants pour l'hébergement, les repas et autres dépenses. (2)
  • Calculer et vérifier le montant des factures. Par exemple, les ingénieurs de bâtiments approuvent les factures des entrepreneurs pour le travail effectué durant les projets de construction. Ils s'assurent que les entrepreneurs ont utilisé les prix contractuels pour le matériel, les matériaux et la main-d'oeuvre, et qu'ils ont correctement calculé les taxes. (3)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Déterminer la meilleure valeur parmi les soumissions concurrentielles pour des travaux de construction, de réparation et d'entretien d'envergure. Effectuer des analyses comparatives de données soumises par plusieurs entrepreneurs, et déterminer quelles sont les soumissions qui offrent les prix les plus avantageux. (3)
  • Préparer des matrices d'affectation des ressources et des calendriers pour des projets de construction, de réparation et d'entretien d'envergure. Par exemple, un ingénieur des transports prépare, s'il y a lieu, des matrices d'affectation des ressources et des calendriers pour un projet multiphase de restauration d'autoroutes. L'ingénieur doit également, au besoin, réaffecter des ressources humaines et modifier les calendriers à plusieurs occasions durant le projet pour s'assurer que la majeure partie des travaux est effectuée en dehors des heures de pointe. (4)
  • Préparer et surveiller les budgets pour des projets d'ingénierie d'envergure, tels que la construction de bâtiments, de structures de terrassement, de centrales électriques, de routes, d'aéroports, de chemins de fer, de réseaux de transport rapide, de ponts et de réseaux de distribution d'eau. Prendre en considération les coûts réels et prévus des matériaux, du matériel et de la main-d'oeuvre. Tenir compte des probabilités de retard et d'autres événements pouvant influencer les coûts. S'assurer d'être très précis pour limiter les dépassements de budgets. (5)
Mesures et calculs
  • Mesurer les propriétés physiques des formations géologiques, des structures de tous les types et des matériaux tels que le béton et l'acier. Utiliser des instruments spécialisés tels que des compactomètres, des débitmètres, des analyseurs de vibrations, des appareils à laser de mesure de distance et des théodolites. Repérer des paramètres de mesure et des méthodes de mesure acceptables. (3)
  • Mesurer des distances et déterminer des emplacements en utilisant des sondes marines, des capteurs aéroportés et terrestres et des capteurs placés à bord de satellites. Par exemple, un ingénieur en levés géodésiques détermine, au besoin, des positions en mer et des niveaux d'eau en utilisant des systèmes de radio-positionnement et des capteurs placés à bord de satellites. Un ingénieur arpenteur détermine, au besoin, l'emplacement des contours et des limites au moyen de levés. Un ingénieur en navigation et en positionnement détermine, s'il y a lieu, la position des navires, des aéronefs et des véhicules au moyen des systèmes de navigation. Un ingénieur en photogrammétrie détermine, s'il y a lieu, l'emplacement de plusieurs projets de terrassement au moyen de la photographie aérienne et des technologies de télédétection. (4)
  • Déterminer des quantités de matériel, de matériaux et de main-d'oeuvre nécessaires pour de grands projets de terrassement, de construction et de traitement de matériaux. Par exemple, un ingénieur municipal détermine, au besoin, la quantité de pierre à chaux broyée nécessaire pour couvrir une section de la chaussée. L'ingénieur détermine également, au besoin, la taille de l'équipe requise pour creuser un fossé à l'aide de pelles rétrocaveuses, de remblayeuses et de roues à godets, et pour poser une canalisation, en tenant compte des taux de production établis pour les machines et la main-d'oeuvre. (4)
  • Calculer des dimensions, des forces et des charges relatives aux structures et aux formes de relief. Par exemple, un ingénieur de structures calcule, au besoin, la capacité de charge d'un pont proposé, compte tenu de la géométrie de la chaussée, du drainage et des conditions du sol. Un ingénieur des travaux publics modélise, s'il y a lieu, le comportement d'une dalle de quai en béton pour une rampe d'accès à l'eau. Pour ce faire, l'ingénieur calcule, s'il y a lieu, les moments de flexion attribuables aux stress de manipulation, à la force de cisaillement et à la contrainte de cisaillement du béton, ainsi que la force à chaque point de levage. (5)
Analyses des données numériques
  • Étudier les covariances, les corrélations et les facteurs de causalité. Par exemple, un ingénieur des transports analyse, au besoin, les données de collision antérieures concernant la courbe verticale d'une autoroute non conforme aux normes, afin d'étudier la corrélation entre l'éclairage présent le long de la courbe, les vitesses pouvant être atteintes et les taux d'accident. (4)
  • Recueillir et analyser des données pour décrire les structures, les formes de relief et les systèmes en génie civil. Repérer les paramètres de mesure et déterminer les méthodes de collecte de données. Par exemple, un ingénieur des transports recueille et analyse, s'il y a lieu, des données sur la fréquence des services de transport en commun, la taille du parc de véhicules, le nombre de personnes et les vitesses de déplacement pour quantifier les répercussions de diverses stratégies sur la priorité du transport en commun. Un ingénieur en gestion des eaux recueille, au besoin, des lectures relatives à la turbidité de l'eau et d'autres données au moyen d'outils d'acquisition et de contrôle de données, afin de déceler des défectuosités dans les réseaux de collecte des eaux usées et de distribution d'eau. (5)
Calcul approximatif
  • Estimer la durée de vie des matériaux, des structures et du matériel. Utiliser, au besoin, des formules qui tiennent compte de la corrosion ou de la dégradation des matériaux, mais ces équations n'intègrent pas toutes les variables, et le jugement des ingénieurs est également requis. Par exemple, un ingénieur de structures estime, s'il y a lieu, la durée de vie restante d'un barrage de terre. (3)
Communication verbale
  • Discuter avec des fournisseurs et des entrepreneurs au sujet des spécifications techniques, des propositions de prix, des options de service et des heures de livraison des matériaux, du matériel et des fournitures. Par exemple, un ingénieur civil discute au besoin avec un entrepreneur en construction routière au sujet de la composition de l'asphalte et des spécifications de compactage. (1)
  • Discuter des travaux en cours avec des confrères de travail et des collègues. Discuter par exemple des objectifs, des priorités, des calendriers et de l'avancement des projets avec les directeurs de l'ingénierie, et demander leurs conseils et leur approbation. Assigner des tâches à des employés et à des entrepreneurs, répondre à leurs questions et leur fournir des directives. (2)
  • Discuter de sujets techniques et juridiques avec des confrères de travail et des collègues. Par exemple, un ingénieur de bâtiments discute, s'il y a lieu, des processus de conception et de construction avec des architectes, des ingénieurs électriciens et mécaniciens et des technologues durant des réunions de chantier. Un ingénieur de structures discute, au besoin, avec des collègues au sein de ministères au sujet de règlements nationaux, provinciaux et municipaux régissant la conception et la construction de ponts et d'autoroutes. Un ingénieur des transports discute, s'il y a lieu, avec des urbanistes au sujet de la collecte et de l'analyse des données relatives à la circulation ainsi que de l'élaboration d'un modèle de simulation pour évaluer les stratégies prioritaires liées au transport en commun. (3)
  • Présenter des propositions, des recommandations, des conceptions et des résultats de recherche à la haute direction, aux clients et aux représentants principaux d'organismes clients. Négocier également, au besoin, des échéances de projets et des montants prévus aux budgets. Par exemple, un ingénieur de structures présente, s'il y a lieu, des propositions, des conceptions, des calendriers et des budgets pour la construction d'une section de canalisation. Un ingénieur des transports présente, s'il y a lieu, les résultats d'une étude de faisabilité concernant les plans d'un développement aéroportuaire proposé. (3)
  • Animer et diriger, s'il y a lieu, des séances d'information publique sur la construction et la réparation de structures et de systèmes relatifs aux services routiers et de transport, à la distribution de l'eau et à l'assainissement. Durant ces séances, présenter, au besoin, de l'information, des conceptions et des concepts, animer des discussions et répondre aux questions des participants. Par exemple, un ingénieur des travaux publics anime et dirige, au besoin, une séance d'information publique sur un projet de construction d'un pont. Un ingénieur municipal anime et dirige, s'il y a lieu, une séance d'information publique sur la fermeture d'un site d'enfouissement. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Informer des confrères de travail et des gestionnaires en cas de pénurie de ressources humaines pour terminer les projets, et déterminer si des ressources peuvent être réaffectées de façon à pouvoir terminer les projets. (2)
  • Rencontrer les gestionnaires des projets et les clients pour revoir les plans des projets et négocier de nouvelles échéances, si les délais des projets sont dépassés à cause de données manquantes, inexactes ou inadéquates. Par exemple, un ingénieur de structures doit trouver et indiquer l'emplacement de câbles souterrains à partir de schémas d'un endroit fournis par un client. Lorsqu'il se rend compte de l'inexactitude des schémas, l'ingénieur demande au client d'allouer du temps et des fonds supplémentaires pour effectuer de nouveau l'arpentage de l'endroit et tracer de nouveaux schémas. (3)
  • Prendre des mesures en cas de défectuosités de structures et de systèmes qui constituent des risques pour l'environnement, la santé et la sécurité des populations et l'économie locale. Par exemple, un ingénieur municipal est informé d'un déversement d'essence au centre-ville. L'ingénieur intervient pour contenir le déversement, en repère l'origine et met fin à l'écoulement. Ensuite, afin d'éviter toute contamination ultérieure, l'ingénieur coupe l'alimentation du réseau de drainage des eaux, nettoie le déversement et réévalue l'endroit. (4)
Prise de décision
  • Choisir des technologues, des techniciens, des arpenteurs-géomètres, des spécialistes et des ingénieurs pour effectuer des tâches. Tenir compte de la formation scolaire, des compétences, de l'expérience, des intérêts, des points forts et faibles de chaque personne ainsi que de leur charge de travail et de leur disponibilité. (2)
  • Choisir des entrepreneurs pour des travaux de construction, de réparation et d'installation. Examiner diverses soumissions, et déterminer quels sont les entrepreneurs qui proposent les prix les plus avantageux et les plans de travail les plus facilement réalisables. Si les ingénieurs choisissent des entrepreneurs dont le rendement est insatisfaisant, leur organisation peut perdre beaucoup de temps et d'argent. (3)
  • Choisir les méthodes, les moments, les endroits, les durées et les ressources nécessaires pour former les employés. Examiner, au besoin, le coût et la faisabilité de plusieurs options, et tenir compte du besoin de remplacer des employés durant leur formation. (3)
  • Choisir, s'il y a lieu, de soumissionner des projets particuliers nécessitant une expertise en génie des structures, du bâtiment, hydraulique, de l'arpentage, géotechnique, municipal, de l'environnement, de la gestion des eaux et du transport, et accepter de participer à de tels projets. Par exemple, des ingénieurs civils autonomes examinent, au besoin, des demandes de propositions, repèrent les tâches et les exigences et soumissionnent des projets pour lesquels ils ont le temps, les compétences et les ressources nécessaires. Une fois les projets entamés, ils peuvent perdre des sommes d'argent considérables et leur crédibilité s'ils décident de s'en retirer. (3)
Pensée critique
  • Évaluer la qualité des travaux de construction, d¿installation, d¿inspection, de réparation et d¿entretien. Ils s¿assurent que les tâches demandées ont été exécutées, que les matériaux, les produits, les accessoires, les normes et les processus précisés ont été utilisés et que les conceptions techniques, les codes et les règlements ont été respectés. (3)
  • Évaluer la pertinence du matériel et des logiciels pour des applications de génie civil particulières. Ils déterminent les critères de rendement importants pour des applications et des contextes particuliers. Ils recueillent et analysent des spécifications et des opinions d¿expert. Par exemple, un ingénieur des transports peut évaluer la pertinence d¿un logiciel de planification des transports pour effectuer des analyses et des simulations de la circulation des trains légers sur rail. Un ingénieur des structures peut évaluer la pertinence d¿un logiciel de conception assistée par ordinateur pour préparer des dessins de conception de ponts et d¿autoroutes en deux et trois dimensions. (3)
  • Évaluer le rendement des technologues, des techniciens et des ingénieurs au sein de leurs équipes de projet d¿ingénierie. Dans le cadre de ces évaluations, ils déterminent la mesure dans laquelle les employés subalternes ont atteint les objectifs en matière de rendement, la mesure dans laquelle ils ont respecté les politiques et les procédures liées à la santé, à la sécurité et à l¿environnement ainsi que les plans, les calendriers et les échéanciers. À la suite des évaluations de rendement, ils pourraient recommander de nouvelles tâches dans le cadre de projets et de nouvelles séances de formation à l¿intention des membres de l¿équipe. (3)
  • Évaluer la pertinence des matériaux de construction pour des applications particulières. Ils appliquent leurs connaissances en ingénierie et examinent les articles de journaux portant sur les propriétés et les caractéristiques des matériaux. Par exemple, un ingénieur civil pourrait être amené à évaluer la pertinence de plusieurs mélanges asphaltiques pour le revêtement d¿une nouvelle autoroute. (3)
  • Ils peuvent être amenés à évaluer la qualité des articles et déterminer si ces derniers sont prêts à être publiés dans des revues spécialisées. Par exemple, on pourrait demander à un ingénieur des transports d¿examiner un article rédigé par un collègue sur le développement d¿un modèle de simulation visant à évaluer la circulation en ce qui a trait aux différents types d¿intersections. L¿ingénieur évalue l¿article en appliquant des critères tels que la validité de la méthode de recherche, la cohérence des explications, la pertinence des conclusions tirées et la clarté du texte. (3)
  • Diriger des équipes chargées d¿évaluer la faisabilité et l¿acceptabilité de projets de construction, de réparation et d¿installation proposés. Ils déterminent les critères d¿évaluation qui peuvent inclure les coûts, les avantages, la viabilité technique, opérationnelle et juridique, la perception du public, les risques pour la santé et la sécurité et les répercussions environnementales de la mise en ¿uvre du projet. Ils recueillent et analysent les données quantitatives et qualitatives concernant ces variables. Ils rédigent des rapports dans lesquels ils décrivent les méthodes d¿évaluation utilisées, examinent les constatations et présentent des conclusions et des recommandations. Par exemple, les ingénieurs des transports pourraient être amenés à évaluer la faisabilité et l¿acceptabilité de conception d¿autoroutes ou de plans de développement de systèmes de transport ferroviaire et d¿aéroport proposés. (4)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les ingénieurs civils travaillent dans des environnements dynamiques caractérisés par de multiples contraintes de temps. Leur travail étant axé sur l'esprit d'équipe, les ingénieurs civils doivent combiner leurs propres tâches et horaires de travail avec ceux de nombreux autres ingénieurs, techniciens, technologues, architectes, arpenteurs-géomètres et spécialistes pour concevoir, élaborer et gérer des projets de construction, de réparation et d'installation. Leur capacité à travailler sur plusieurs tâches simultanément et à gérer les priorités est essentielle à la réalisation de leur travail. La pénurie de ressources, les retards pour l'obtention de renseignements exacts, les plaintes du public, les pressions exercées par les gestionnaires et les clients, les urgences en matière de santé et de sécurité et d'autres événements inattendus obligent les ingénieurs civils à réorganiser fréquemment leurs tâches. (4)

Planification et organisation du travail des autres

Les ingénieurs civils jouent un rôle central dans l'organisation, la planification, la programmation et la surveillance des activités des équipes de projet, et participent à la planification stratégique et à long terme des organisations des secteurs privé et public. Ils sont chargés d'assigner des tâches à d'autres ingénieurs, à des technologues et des techniciens en génie civil, à des arpenteurs-géomètres et à des spécialistes. (4)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des sections de codes, de normes et de règlements régissant leur travail.
  • Se souvenir des politiques et des procédures en matière de santé, de sécurité et d'environnement.
  • Se souvenir des codes de sécurité pour accéder aux ordinateurs et aux réseaux.
  • Se souvenir des procédures pour prévenir et corriger les erreurs de logiciels.
  • Se rappeler le nom d'un grand nombre d'ingénieurs, de techniciens, de technologues, d'architectes, d'arpenteurs-géomètres et de spécialistes avec qui ils travaillent, afin de faciliter la communication.
Recherche de renseignements
  • Trouver de l'information sur des projets précédents en discutant avec des confrères de travail et en faisant des recherches dans des bases de données et des dossiers de projet. (2)
  • Trouver de l'information sur des matériaux et du matériel en discutant avec d'autres ingénieurs et des représentants de fabricants, et en faisant des recherches sur le site Web des fabricants. (2)
  • Trouver de l'information sur les divers règlements concernant les projets de construction en recherchant les codes de conception et de construction, les règlements de zonage, les règlements en matière de consommation d'énergie, les règlements municipaux et d'autres documents nationaux, provinciaux et municipaux. (3)
  • Trouver de l'information nécessaire pour planifier des projets de construction, d'inspection, de réparation et d'entretien en recueillant, en analysant, en synthétisant et en intégrant de l'information provenant d'un grand nombre de sources. Par exemple, un ingénieur municipal trouve, au besoin, de l'information sur un territoire ayant été proposé aux fins de développement en consultant les plans juridiques, les plans de la ville et les plans des arpenteurs-géomètres ainsi que les cartes topographiques et de classification des sols, et celles illustrant les plaines inondables. (4)
Technologie numérique
  • Utiliser Internet. Accéder, par exemple, s'il y a lieu, à des manuels d'utilisation de logiciels et à des bulletins en ligne en utilisant des navigateurs Internet tels qu'Explorer et Netscape. Effectuer aussi, à l'occasion, des recherches par mots clés dans de sites Web pour obtenir de l'information sur des codes, des normes, des matériaux, du matériel et des fournitures. (2)
  • Utiliser un logiciel de traitement de texte. Rédiger, par exemple, s'il y a lieu, des procédures détaillées, des modalités de contrats, des propositions, des rapports techniques et des articles de revues en utilisant des logiciels de traitement de texte tels que Word. Compléter, au besoin, le texte en important des graphiques, des photographies et des tableaux de feuilles de calcul. Utiliser des propriétés de mise en forme telles que la numérotation de pages, les niveaux de titres, les indices, les notes de bas de page et les colonnes. (3)
  • Utiliser des bases de données. Concevoir et modifier des bases de données concernant leurs projets en utilisant des programmes tels qu'Access. Rechercher, afficher et imprimer des données à partir de ces bases de données. Par exemple, un ingénieur des transports conçoit, s'il y a lieu, une base de données pour gérer les données sur la synchronisation des feux de circulation. Un ingénieur municipal conçoit, au besoin, une base de données pour assurer le suivi des données relatives au traitement de l'eau et à l'entretien des routes. Un ingénieur de ponts conçoit, au besoin, une base de données pour gérer les données relatives au débit d'eau et aux populations de poissons. (3)
  • Utiliser des tableurs. Utiliser, par exemple, des tableurs tels qu'Excel pour créer des matrices d'établissement de calendriers, d'affectation des ressources humaines et de budgétisation permettant de surveiller l'avancement des activités relatives aux projets. Insérer des formules pour effectuer des calculs. (3)
  • Utiliser un logiciel de communication. Utiliser, par exemple, s'il y a lieu, un logiciel de courrier électronique tel qu'Outlook pour créer et tenir à jour des listes de distribution, recevoir de la correspondance et envoyer des courriels et des pièces jointes à des collègues, à des confrères de travail, à des entrepreneurs et à des clients. (3)
  • Utiliser un logiciel de création graphique. Produire, par exemple, des schémas en utilisant des logiciels de dessin et d'organigramme tels que Visio et Draw. Créer, au besoin, des diaporamas en utilisant un logiciel de présentation tel que PowerPoint. Importer des graphiques, des images numérisées, des schémas, des fichiers de traitement de texte et des tableaux de feuilles de calcul, afin d'être en mesure de concevoir des présentations efficaces à l'intention des gestionnaires, des confrères de travail, des collègues et des clients. Utiliser, au besoin, un logiciel de retouches de photos tel que Photoshop pour développer et agrandir les photos prises par des caméras numériques. (4)
  • Utiliser, au besoin, un logiciel d'analyse statistique. Par exemple, les ingénieurs des transports utilisent, s'il y a lieu, des programmes d'analyse statistique tels que SPSS et SAS pour effectuer des analyses statistiques relatives aux données d'enquêtes concernant la demande de déplacements, obtenir des moyennes, des médianes, des écarts par rapport aux normes et des intervalles de confiance et effectuer des régressions linéaires. (4)
  • Utiliser des logiciels de conception, de fabrication et d'usinage assistés par ordinateur. Par exemple, les ingénieurs de structures utilisent, à l'occasion, un logiciel de conception assistée par ordinateur tel qu'AutoCad, MicroStation, P-Frame et S-Frame pour préparer des dessins en deux et en trois dimensions des conceptions de ponts et d'autoroutes. Ils utilisent également, au besoin, un logiciel de conception de palplanches en acier, tel que Prosheet pour concevoir des rideaux de palplanches en acier. Les ingénieurs en gestion des eaux utilisent, s'il y a lieu, des outils d'acquisition et de contrôle des données tels qu'Aqua Cad Suite pour surveiller les relevés d'eau, évaluer l'état opérationnel des réseaux de collecte des eaux usées et de distribution d'eau et déceler les défectuosités des canalisations. (4)
  • Utiliser d'autres applications informatiques ou logicielles. Utiliser, par exemple, un logiciel de gestion tel que Project pour vérifier les portefeuilles de projets, créer des graphiques Gantt, repérer les projets dont les résultats sont insatisfaisants, les tendances et les secteurs problématiques, évaluer l'éco-efficacité et déterminer les besoins en recrutement. Utiliser également, à l'occasion, un logiciel de modélisation spécialisé et propre à l'industrie pour simuler les processus d'ingénierie. Par exemple, les ingénieurs des transports utilisent, au besoin, des programmes de planification des transports, tels que TransCAD pour effectuer des analyses et des simulations de trafic. (4)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les ingénieurs civils travaillent généralement en étroite collaboration avec les gestionnaires de l¿ingénierie, les techniciens, les technologues, les architectes, les arpenteurs-géomètres, les gens de métier et avec d¿autres ingénieurs. Ils assurent la coordination des processus de conception et de construction avec les architectes, les technologues en architecture et les ingénieurs mécaniciens et électriciens. Ils supervisent les technologues et les techniciens en génie civil, les arpenteurs-géomètres, les gens de métier et d¿autres ingénieurs qui participent aux tâches d¿arpentage, de conception technique, d¿enquête technique et de planification. (3)

Formation continue

Les ingénieurs civils doivent rester au fait des modifications législatives et des progrès réalisés en matière de technologies, de matériaux, de procédures et de matériel qui ont une incidence sur leur travail. Ils acquièrent quotidiennement de nouvelles connaissances par une formation autodidacte et leurs expériences personnelles, et en discutant avec des confrères de travail et des collègues. Ils lisent des revues scientifiques, des revues spécialisées, des bulletins d'associations professionnelles, des manuels, des lignes directrices, des règlements et des rapports de recherche. Ils assistent à des conférences, des séminaires, des symposiums ainsi qu'à des ateliers, et s'inscrivent à des cours universitaires. Les ingénieurs civils sont régis par les sociétés d'ingénierie sises dans les provinces où ils pratiquent. Ils peuvent devoir élaborer leur propre plan d'apprentissage et participer à une formation continue afin de maintenir leur certification professionnelle. (4)

Date de modification :