Compétences Ingénieur-conseil industriel/ingénieure-conseil industrielle en Alberta

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’ingénieur-conseil industriel/ingénieure-conseil industrielle au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Ingénieurs/ingénieures d'industrie et de fabrication (CNP 2141).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Concevoir et établir les plans d'aménagement de l'usine et des installations
  • Élaborer des systèmes et des méthodes de fabrication souples ou intégrées
  • Mener des études et mettre en place des programmes visant à tenir les stocks à un niveau optimum pour une utilisation optimale de la machinerie, des matériaux et des ressources
  • Analyser les coûts de production
  • Concevoir, élaborer et mener des études de temps et des programmes de simplification du travail
  • Mener des études portant sur la fiabilité et le rendement des installations de l'usine
  • Évaluer les installations industrielles
  • Établir des programmes et mener des études visant à améliorer l'hygiène et la sécurité industrielles ou à identifier les risques d'incendie et autres dangers et à y apporter des mesures correctives
  • Établir des normes de rendement, des systèmes d'évaluation, des échelles de salaires et des programmes d'encouragement
  • Élaborer des normes d'entretien, des calendriers d'exécution et des programmes

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire les instructions et les mises en garde concernant la sécurité sur les étiquettes de produits afin de s'assurer que l'information qu'elles contiennent répond aux prescriptions des lois. (1)
  • Lire les notes et les commentaires de collègues de travail sur divers formulaires de rapport, dessins et listes de contrôle. (1)
  • Lire les courriels de collègues de travail, de clients et de collègues à propos de questions de nature opérationnelle, contractuelle et théorique et de divers autres sujets. (2)
  • Lire au sujet des nouvelles technologies de systèmes, des faits saillants concernant l'industrie et des prochaines conférences dans les revues spécialisées. (2)
  • Lire les rapports d'exploitation et d'assurance de la qualité pour comprendre l'information de nature technique et opérationnelle concernant les installations, les procédés et le matériel. Scruter des rapports courts ou longs afin d'obtenir l'information spécifique dont ils ont besoin pour résoudre les problèmes, établir les budgets et faire de la planification stratégique. (2)
  • Lire de courts rapports techniques et des propositions écrites par des ingénieurs subalternes et des technologues. Vérifier l'exactitude technique, la présentation logique de l'information et le style du texte. (3)
  • Parcourir les codes du bâtiment, de prévention des incendies et de sécurité pour trouver les procédures, les exigences et les normes requises au cours de la conception, de la surveillance et de l'inspection des usines et des installations. (3)
  • Lire les descriptions et les explications de propositions de projet, de contrats et de documents de planification. Lire afin de comprendre l'envergure, les échéances, le financement et les difficultés des projets techniques. Le texte est complexe, utilise la terminologie de l'industrie et la terminologie propre aux procédés, et sa compréhension découle souvent de plusieurs centaines de pages de spécifications, de budgets et d'autres données. (4)
Utilisation de documents
  • Remplir des listes de contrôle comme des formulaires d'inspection de tenue de locaux, des listes de contrôle de l'entretien, des rapports internes sur la sécurité et des rapports concernant la sécurité. Cocher, par exemple, des éléments sur des formulaires de vérification de la sécurité afin de fournir un aperçu exhaustif de la sécurité des immeubles et du matériel et de signaler des points qui exigent une attention immédiate. (2)
  • Remplir des calendriers de production et d'exécution afin de faire le suivi du processus et de la progression des projets. Les documents indiquent les dates clés, les endroits et les besoins en matière de ressources, en font le suivi et expliquent tout écart relevé. (3)
  • Remplir des formulaires de sommaires de projet, qui présentent une brève description du codage, des budgets et des échéances des projets ainsi que les signatures d'approbation. (3)
  • Interpréter des radiogrammes, des sonographes et des images semblables. Examiner, par exemple, des photographies à infrarouge pour découvrir l'emplacement des tuyaux, des câbles et d'autres composantes à l'intérieur des structures. (3)
  • Examiner des dessins à l'échelle pour s'assurer que les plans proposés satisfont aux exigences des clients et respectent les capacités de fabrication. Les dessins sont souvent complexes et contiennent de multiples sections et de l'information détaillée sur les matériaux et les méthodes de construction spécifiés. (4)
Rédaction
  • Rédiger de courtes notes concernant l'entretien, les modifications et les rajustements quotidiens apportés aux registres de l'équipement. (1)
  • Rédiger des courriels à l'intention des clients, des fournisseurs, des collègues de travail et de la direction afin de demander et de fournir de l'information au sujet de projets ou d'activités en cours. (2)
  • Rédiger des propositions techniques qui analysent de nouvelles occasions d'affaires, de nouveaux processus, de nouveaux produits ou des possibilités liées à l'assurance de la qualité. Les propositions s'adressent habituellement à des publics non spécialisés comme les clients et la direction. Rédiger, par exemple, s'il y a lieu, un document de 30 pages pour justifier l'achat d'un nouvel équipement. Le rapport s'inspire de nombreuses sources de données et présente une analyse des coûts d'achat, des spécifications, de l'usage, des coûts de réparation, des exigences en matière d'entretien et du coût de bris d'équipement. (3)
  • Rédiger des rapports mensuels qui traitent de diverses questions de nature opérationnelle, tels que des rapports sur la santé et la sécurité qui résument des sujets de préoccupation particuliers, des mesures correctives prises et des résultats obtenus. (3)
  • Consigner des renseignements détaillés dans les registres techniques qui sont ensuite utilisés comme documents de consultation. Les registres contiennent des notes de recherche pertinentes, des processus de pensée, des schémas et des photographies d'appui, des photocopies d'articles pertinents, des dessins et des graphiques. Ces registres sont considérés comme des documents juridiques, par conséquent, ils doivent être reliés, et les pages doivent être numérotées. Toutes les entrées doivent être écrites à l'encre, vérifiées et signées régulièrement par la direction. (3)
  • Écrire des courriels, des lettres ou de courts rapports pour présenter de l'information et formuler des recommandations. Analyser, par exemple, les produits, les forces des entreprises de fabrication et les possibilités de ventes pour comparer les exigences des consommateurs avec les forces des produits et des entreprises de fabrication. Les analyses proposent des stratégies de vente et de marketing qui permettent de distinguer les produits, les systèmes et les services des entreprises de ceux des concurrents. (4)
  • Rédiger de longs rapports sur l'assurance de la qualité qui décrivent les problèmes de fabrication, les mesures correctives prises et les mesures préventives nécessaires. Les documents doivent être soigneusement formulés parce qu'ils sont soumis à des vérifications externes par des organismes de réglementation. Les documents contiennent de multiples sections et emploient souvent des systèmes de numérotation pour organiser le contenu. (5)
CalculCalculs monétaires
  • Calculer le coût en dollars du matériel acheté auprès de fabricants étrangers. (2)
  • Calculer les frais de voyage pour des déplacements d'affaires en tenant compte des taxes de vente, des intérêts et des indemnités journalières. (2)
  • Comparer le montant mensuel à facturer par rapport au travail réalisé jusque-là sur de grands projets d'immobilisations de manière à pouvoir formuler des recommandations relatives au paiement à l'intention des clients. Examiner les valeurs du contrat et les ordres de modification subséquents au moment de recommander la valeur des paiements à émettre. Les paiements dépendent habituellement des rapports d'experts des ingénieurs d'industrie et de fabrication. (4)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Établir, examiner et approuver les budgets annuels de divisions, d'unités fonctionnelles ou d'entreprises entières. Les budgets comprennent les prévisions de production en ce qui concerne la main-d'oeuvre, les fournitures, les systèmes, les biens d'équipement ainsi que les dépenses liées à la modernisation de l'équipement. (3)
  • Analyser les catégories de coûts des budgets afin de déterminer les secteurs les plus importants sur lesquels concentrer les mesures de réduction des pertes. Si on oriente les mesures de réduction des pertes sur les catégories de coûts les plus importantes, le changement en pourcentage a un effet plus important et plus immédiat sur la rentabilité générale des entreprises. (3)
  • Organiser les procédures de fermeture de grandes usines de fabrication. Tenir compte des ressources, des outils, des pièces, des matériaux et de l'équipement nécessaires avant, pendant et après la fermeture d'une usine. Les procédures sont fondées sur le meilleur choix parmi diverses options dans chacune des catégories. (3)
  • Établir les calendriers d'entretien de l'équipement. Examiner les manuels d'équipement et les dossiers de fonctionnement des usines avant de fixer le calendrier. Les besoins en entretien sont aussi fonction du nombre de fois que les machines sont arrêtées, des pointes de température, de l'humidité élevée, de l'état des machines et d'autres caractéristiques liées au fonctionnement. (3)
  • Planifier les calendriers de projets à long terme qui peuvent supposer la gestion de sous-traitants. Tenir compte des exigences sur le plan de l'assemblage, de la mise à l'essai et de l'expédition des produits une fois les dates d'achèvement établies et acceptées. Les calendriers polyvalents sont compliqués par de nombreux facteurs inconnus comme le temps d'attente, les retards imprévus et les problèmes de contrôle de la qualité qui exigent beaucoup d'expérience en gestion. (4)
Mesures et calculs
  • Calculer les capacités requises au moment de décrire l'équipement des usines. Calculer, par exemple, s'il y a lieu, les chevaux-vapeur nécessaires pour faire fonctionner une nouvelle pompe hydraulique à partir du volume et de la pression nécessaires. (2)
  • Prendre des mesures précises à l'aide de techniques et d'équipement spécialisés. Les ingénieurs de fabrication peuvent utiliser, par exemple, des micromètres ou des calibres d'espacement (plastigauge) pour vérifier si des pièces peuvent s'arrimer ou prendre une série de lectures de compteurs d'eau pour mesurer la consommation d'eau de diverses opérations dans une usine de fabrication. (3)
  • Prendre les mesures pour des dessins d'exécution afin de confirmer les dimensions et l'emplacement des éléments structuraux, de l'équipement et des systèmes électriques, d'eau, de chauffage, de ventilation, d'air climatisé et d'autres systèmes. S'assurer que les nouvelles pièces d'équipement peuvent être intégrées dans la restructuration des usines proposée. (3)
  • Utiliser, s'il ya lieu, de la trigonométrie et la géométrie pour déterminer la hauteur ou la profondeur. Utiliser, par exemple, la trigonométrie pour calculer la pente, l'angle et la distance nécessaires dans le cas de convoyeurs qui transportent du matériel. (5)
Analyses des données numériques
  • Comparer les factures des services publics de l'année courante avec celles des années précédentes pour déterminer les différences sur le plan de la consommation moyenne et du coût. (2)
  • S'assurer que la capacité de charge ne dépasse pas les normes de sécurité. Si la capacité maximale d'un monte-charge est fondée sur un facteur de sécurité de cinq, par exemple, le monte-charge doit transporter une charge qui n'est pas supérieure à un cinquième de sa capacité maximale. (2)
  • Analyser l'effet que les facteurs environnementaux peuvent avoir sur le fonctionnement efficient du matériel mobile. Les ingénieurs d'industrie surveillent, par exemple, les effets de la qualité de l'air, du vent, des précipitations, de l'humidité et de la température sur des quantités de production. (3)
  • Analyser et décrire les données reçues des fabricants de produits. Les ingénieurs de fabrication au service d'un producteur de puces électroniques calculent, par exemple, les moyennes et les écarts types dans le cas de caractéristiques de rendement comme la vitesse de traitement. Utiliser les résultats pour déterminer s'il faut effectuer d'autres analyses. (4)
Calcul approximatif
  • Estimer des quantités de production et de stocks pour s'assurer que les usines peuvent satisfaire à la demande prévue des consommateurs au cours d'un temps d'arrêt de production. Tenir compte des demandes historiques, actuelles et prévues au moment d'évaluer les exigences sur le plan de la réserve de production. (3)
  • Estimer, au besoin, l'effet que les augmentations de tarif auront sur le budget annuel. Les ingénieurs d'industrie évaluent, par exemple, l'effet que les nouveaux tarifs des services publics auront sur le budget annuel compte tenu des taux de consommation historiques. (3)
Communication verbale
  • Discuter de la disposition proposée d'un nouvel équipement avec les gestionnaires de production et les collègues de travail pour s'assurer que les exigences de tous les services sont prises en compte. Être responsable de la conception des installations et de l'équipement de production; toutefois, recueillir l'avis de nombreux collègues de travail avant de prendre des décisions. (2)
  • Discuter de la planification des vacances avec le personnel pour s'assurer que les ressources humaines correspondent aux besoins de production. (2)
  • Poser des questions au sujet des politiques et des procédures qui s'appliquent au moment de visiter pour la première fois des installations industrielles. Interroger les agents de sécurité au sujet des procédures relatives à la sécurité, aux incendies et aux premiers soins, de l'équipement de protection personnelle et des voies de sortie pour mettre en place de nouvelles installations. Respecter les pratiques en matière de sécurité des autres entreprises quand on travaille dans les locaux d'autres entreprises. Dans de nombreuses installations, tous les visiteurs doivent être rasés de près pour s'assurer que les masques respiratoires épousent parfaitement le visage. (3)
  • Discuter de la production quotidienne avec les exploitants d'installations et le personnel responsable de l'entretien. Les discussions offrent l'occasion de confirmer que les gains prévus ont été réalisés grâce aux changements apportés aux procédés et de cerner les secteurs où il y a possibilité d'amélioration. (3)
  • Présenter, s'il y a lieu, des exposés à la haute direction au cours des assemblées annuelles afin de fournir un aperçu des réalisations et des difficultés de l'année précédente. Les exposés mettent en lumière les aspects comme le coût des produits, l'entretien et les bris d'équipement qu'il faut prendre en considération quand on planifie l'année à venir. (3)
  • Représenter, s'il y a lieu, la direction dans les négociations de contrats avec les représentants syndicaux. Fournir des détails et justifier le contrat offert tout en écoutant les opinions des représentants. (4)
  • Présenter, s'il y a lieu, des exposés à des conférences auxquelles assistent des représentants de bureaux d'architectes, de compagnies d'assurance, d'entreprises de construction et d'organismes gouvernementaux. La réputation professionnelle des présentateurs et des entreprises qu'ils représentent est alors en jeu. Les futures possibilités d'affaires peuvent découler directement d'exposés de qualité. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Faire face à des difficultés de communiquer avec les travailleurs des usines de fabrication qui ont des compétences linguistiques limitées. Esquisser des dessins et retenir les services d'employés qui peuvent traduire les concepts plus difficiles pour faciliter la communication. (2)
  • Faire face à des bris d'équipement qui ont pour effet d'arrêter les chaînes de production. Recueillir de l'information en parlant avec les exploitants, en effectuant des inspections visuelles de l'équipement et en examinant les diagrammes schématiques, les manuels de fonctionnement et les registres de service. Repérer les sources de bris et les corriger. Commander et installer les pièces de remplacement, superviser les réparations et reprendre la production le plus rapidement possible. (3)
  • Découvrir que les plans des bâtiments n'ont pas été approuvés. Consulter les ingénieurs de structure afin de connaître les options de dessin qui répondront aux exigences du code du bâtiment tout en préservant l'intégrité des plans actuels. (3)
  • Constater que des produits étrangers ont contaminé les chaînes de production. Entreprendre des recherches pour déterminer les points initiaux où les produits ont été contaminés et pour déterminer depuis quand les problèmes existent. Élaborer des stratégies visant à éliminer la contamination et à réduire la probabilité que le même problème se reproduise, avec l'aide de collègues de travail. (4)
  • Constater que l'équipement de production est brisé. Les ingénieurs d'industrie peuvent recevoir, par exemple, un rapport indiquant que des turbines à gaz situées dans un endroit éloigné ont cessé de fonctionner. Examiner des photos numériques envoyées par le gestionnaire de l'usine et étudier les registres de fonctionnement afin de découvrir la cause de la défectuosité. Remettre les moteurs en marche le plus rapidement possible étant donné que le coût d'un arrêt est élevé. Tracer un plan d'action à l'intention du gestionnaire de l'usine de l'endroit concerné et demeurer en service jusqu'à ce que le plan soit mis en oeuvre avec succès. (4)
  • Découvrir que les vendeurs vendent des produits qui n'ont pas été bien conçus et mis à l'épreuve. Présenter de nouveaux procédés d'élaboration de produits qui comprennent des plans de marketing, des études de faisabilité, des coûts de production et une évaluation des coûts, et qui précisent la qualité nécessaire pour tous les produits fabriqués. Veiller à ce que le service des ventes comprenne les procédés et accepte de s'y conformer afin de s'assurer que tous les produits vendus sont bien conçus, mis à l'épreuve et vendus à un prix convenable. (4)
Prise de décision
  • Décider quand demander de l'aide technique ou consulter un expert. Demander, par exemple, au besoin, au service de microbiologie s'il faut de nouveau stériliser les pièces d'équipement avant de reprendre la production quand un avertisseur se déclenche (ce qui signifie que le degré d'humidité dans l'aire de production des aliments dépasse les seuils de tolérance). (2)
  • Décider quel équipement acheter. Évaluer, par exemple, quels chariots élévateurs à fourche commander en fonction du prix, de la qualité, de la réputation, des plans de service et des capacités de levage, et selon les garanties offertes par les fabricants d'équipement. (3)
  • Décider s'il faut réparer ou remplacer immédiatement l'équipement endommagé. Examiner, par exemple, s'il y a lieu, l'effet que peuvent avoir des lames tordues et tombées sur le fonctionnement d'une pièce d'équipement rotative. Examiner des facteurs comme les pertes de production si on cesse de faire fonctionner l'équipement, la probabilité que l'équipement puisse continuer à fonctionner tout en étant endommagé, le coût et la disponibilité de nouvelles lames et l'effet que les lames brisées peuvent avoir sur le reste de l'équipement. (4)
Pensée critique
  • Évaluer l¿exhaustivité des renseignements sur l¿emballage pour les échantillons de préproduction. Par exemple, examiner l¿emballage de produits médicaux qui sont sur le point d¿être exportés. Avant d¿approuver l¿emballage d¿un produit, tenir compte de la culture des pays de destination, du type de formulation, de la langue utilisée pour les instructions, les précautions, et même de la police utilisée pour l¿étiquette. Confirmer que l¿étiquetage respecte les règlements sur les aliments et les drogues des pays de destination. (3
  • Évaluer la pertinence des candidats pour des postes précis. Examiner les curriculum vitæ afin de comparer l¿expérience et la formation des candidats aux exigences du poste. Évaluer les réponses des candidats aux entrevues et interpréter les renseignements fournis par les répondants qui fournissent des références professionnelles et personnelles. (3)
  • Évaluer la capacité des systèmes de construction en place afin de répondre aux demandes accrues des opérations de l¿usine. Par exemple, lorsqu¿il s¿agit de planifier l¿agrandissement d¿une usine, ils tiennent compte des incidences connexes sur les systèmes électriques, mécaniques, de chauffage, de ventilation et de climatisation qui sont en place. (4)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Définir et organiser ses propres tâches, et en établir l'ordre de priorité, afin de répondre aux multiples demandes liées à des projets et de respecter les échéances de production. Les priorités peuvent être réorganisées plusieurs fois au cours de la journée afin qu'on puisse respecter les étapes du projet et en assurer l'efficacité. Des conseils de la part des gestionnaires, des clients, des experts-conseils ou des organismes de réglementation peuvent être nécessaires. (4)

Planification et organisation du travail des autres

Coordonner, à titre de directeurs et de planificateurs de projet, son horaire avec celui des autres membres de l'équipe. Être responsable du calendrier des activités des employés de production, des entrepreneurs et, à l'occasion, des fournisseurs. Organiser les cycles de production et les passages d'essai, l'entretien et le nettoyage et déterminer à l'avance les moments pour fermer les usines. Participer, au besoin, à l'élaboration des plans stratégiques. (4)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des détails concernant des configurations d'équipement réussies.
  • Se souvenir des détails concernant les réparations et l'entretien passés afin d'être en mesure de renvoyer les mécaniciens aux dossiers pertinents.
  • Se souvenir du nom et du domaine d'expertise des collègues de travail, des sous-traitants, des fournisseurs et des entrepreneurs.
  • Se souvenir des mesures qui ont été prises afin de corriger un problème de production de manière à ce que l'on puisse les décrire dans les rapports sur l'assurance de la qualité et dans les dossiers d'entretien.
Recherche de renseignements
  • Chercher de l'information sur les pièces dans les manuels et les catalogues des produits. (1)
  • Consulter les collègues afin d'obtenir un avis professionnel et de l'information à propos de problèmes de production uniques et d'identifier des options et des stratégies de résolutions de problèmes. (2)
  • Consulter des sites web et des bases de données en ligne de l'industrie afin d'obtenir des renseignements spécifiques sur un produit industriel. (2)
  • Consulter des manuels de génie pour trouver des équations et des formules spécifiques. (3)
  • Consulter le code du bâtiment, les manuels d'assurance contre les accidents du travail et les manuels de santé et sécurité au travail afin de s'assurer que toutes les procédures sont conformes aux exigences de la législation. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser un chiffrier. Inscrire, par exemple, des données dans des chiffriers pour établir des calendriers de projet qui visent des activités multiples, des fabricants, des fournisseurs, des ressources internes, des transformations nécessaires et des échéances. Utiliser des chiffriers pour faire le suivi des coûts de projet, gérer la consommation de services publics et tenir à jour l'information sur les comptes. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication. Échanger, par exemple, des courriels avec les collègues de travail, les clients et les fournisseurs. Joindre, s'il y a lieu, des documents PDF, des documents de traitement de texte, des chiffriers et des photographies numériques aux courriels. (2)
  • Utiliser Internet. Naviguer dans Internet afin de trouver des spécifications concernant de l'équipement, des possibilités d'appels d'offres, des fabricants d'équipement, de l'information technique et des actes de conférences. (2)
  • Utiliser un traitement de texte. Écrire et mettre en forme, par exemple, des notes de service, des lettres et des rapports. Les ingénieurs des usines de fabrication jouent un rôle important dans la rédaction et la mise en forme de divers rapports techniques et d'exploitation. Les rapports techniques contiennent souvent une grande quantité de données, et les longs documents qui en résultent doivent être bien structurés et présentés clairement. Les tableaux, diagrammes et graphiques intégrés ajoutent à la complexité du traitement de texte. (3)
  • Utiliser un logiciel de graphiques. Concevoir, par exemple, des diaporamas pour des exposés. Le contenu technique de ces présentations peut inclure des dessins, des tableaux et des diagrammes. Utiliser, au besoin, des caractéristiques comme des graphiques animés pour préciser les concepts et les procédés. (3)
  • Utiliser une base de données. Créer, par exemple, des bases de données pour faire le suivi des dépenses, du temps et du calendrier des projets d'une façon continue afin d'assurer la fiabilité et la validité de l'information de gestion. Faire, s'il y a lieu, le suivi des exigences en matière de fonctionnement et d'entretien de l'installation à l'aide d'une base de données. (3)
  • Utiliser un logiciel d'analyse statistique. Analyser, par exemple, les coûts d'immobilisations, les changements de coûts liés à la main-d'oeuvre, aux matériaux et aux services et les tendances et comparent les statistiques d'une année à l'autre. (3)
  • Utiliser des logiciels de conception, de fabrication et d'usinage assistés par ordinateur. Utiliser, par exemple, la gamme complète des caractéristiques de conception assistée par ordinateur pour créer et mettre au point des dessins à l'échelle. Créer des dessins à l'échelle détaillés de pièces, d'outils, de machines, de systèmes et de plans d'usine. (3)
  • Créer des programmes et concevoir des systèmes et des logiciels. Écrire, au besoin, des programmes adaptés pour gérer des données sur des tests et des opérations ou pour aider les concepteurs de logiciels en définissant les exigences et les paramètres des systèmes. (4)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Travailler seul, de façon indépendante, avec des assistants et à titre de membre d¿une équipe. Ils peuvent effectuer des tâches, avec l¿aide de techniciens ou de technologues, comme la création de dessins à l¿échelle, l¿élaboration de spécifications, la rédaction de propositions et l¿élaboration de calendriers d¿entretien de l¿usine. Ils dirigent et coordonnent souvent des équipes de projet composées, entre autres, d¿ingénieurs, de technologues, de clients et d¿entrepreneurs, lorsqu¿il s¿agit de concevoir, d¿élaborer et de construire des produits ou des installations. (4)

Formation continue

Les ingénieurs d'industrie et de fabrication poursuivent leur perfectionnement professionnel et sont actifs dans le domaine de l'ingénierie. Ils enregistrent les heures qu'ils consacrent chaque année à leur perfectionnement professionnel et ils les déclarent auprès de chaque association provinciale ou territoriale qui l'exige. Ils participent à des séminaires et à des conférences de perfectionnement professionnel officiels, ainsi que des études personnelles, par la lecture de revues et de revues spécialisées, qui sont des activités approuvées. Ils doivent se tenir au courant des nouvelles technologies et des percées dans le domaine de l'ingénierie. (3)

Date de modification :