Compétences Praticien/praticienne en médecine ostéopathique manuelle près de Vancouver (BC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de praticien/praticienne en médecine ostéopathique manuelle au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Praticiens/praticiennes des médecines douces (CNP 3232).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Évaluer les affections, les troubles physiologiques et les lésions du patient et les traiter
  • Donner des conseils aux patients relativement aux plantes médicinales pour le traitement d'affections
  • Diagnostiquer et traiter les maladies en administrant de minuscules doses chimiques ou naturelles de la maladie elle-même
  • Manipuler systématiquement et appliquer de légères pressions sur diverses parties du corps, les mains ou les pieds
  • Fournir d'autres types de soins de santé aux patients
  • Soigner les patients en introduisant des aiguilles d'acupuncture ou en appliquant des techniques de stimulation

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire des instructions, des précautions et des implications sur les emballages des médicaments, p. ex., les instructions relatives à la posologie des médicaments, comme le pitocin et le méthergine, au moment d'arrêter une hémorragie postpartum. (1)
  • Lire des courriels, p. ex., des courriels provenant de collègues pour confirmer des détails liés à des réunions. (2)
  • Lire de courts commentaires dans une variété de formats, p. ex., des textes ou des formulaires d'accueil pour apprendre l'historique médical des clientes, leurs antécédents familiaux, leur milieu social et leur style de vie. (2)
  • Lire des notes au dossier et des dossiers de clientes, p. ex., les notes au dossier et les dossiers des clientes afin d'examiner les observations, les diagnostics, les conclusions des évaluations et les recommandations. (2)
  • Lire des lettres, p. ex., examiner des lettres provenant de professionnels de la santé pour connaître les détails des cas et les avis médicaux des praticiens traitants. (2)
  • Examiner des renseignements contenus dans les dossiers des patientes, p. ex., les observations ajoutées aux dossiers des clientes par d'autres professionnels de la santé afin de connaître les changements dans la condition des clientes. (2)
  • Lire des instructions, p. ex., des instructions expliquant la façon de régler, de faire fonctionner et d'entretenir l'équipement comme les pompes pour péridurales et les sphygmomanomètres (moniteurs de pression sanguine). (3)
  • Lire des publications de l'industrie et des revues spécialisées, p. ex., des articles dans des publications comme Midwifery Today, afin de se rester au courant des nouveautés en matière d'initiatives et de possibilités de formation liées à la profession de sage-femme. (3)
  • Lire des revues cliniques, p. ex., The British Journal of Midwifery et le Journal de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, pour connaître les nouveautés en matière de recherche et de procédés. (4)
  • Lire des livres, des guides, des manuels et des documents de référence en ligne sur la médecine, p. ex., Principes d'anatomie et de physiologie, afin d'acquérir des connaissances techniques qui aideront à poser des diagnostics et à offrir des services aux clientes. (4)
Utilisation de documents
  • Respecter les symboles et les icônes sur des produits, des emballages et de l'équipement, p. ex., les symboles sur l'emballage pour déterminer les risques de danger biologique. (1)
  • Entrer des données dans des horaires et des journaux de bord, p. ex., le nom et les coordonnées des clientes dans les agendas et les carnets de rendez-vous. (1)
  • Lire les étiquettes sur les médicaments pour vérifier le nom de la patiente, la posologie, l'horaire d'administration, les ingrédients et les instructions de reconstitution. (1)
  • Remplir divers formulaires, p. ex., inscrire les antécédents médicaux, sociaux et familiaux des clientes et décrire les facteurs du mode de vie pertinents dans les formulaires d'inscription et d'évaluation. (2)
  • Repérer et porter les données dans des graphiques, p. ex., tracer les mesures de la hauteur utérine sur les graphiques de croissance intra-utérine pour surveiller la croissance du f¿tus. (2)
  • Repérer des données dans divers tableaux, p. ex., les données liées à la quantité de liquide amniotique, à l'anatomie f¿tale et à la biométrie dans les rapports d'échographie obstétricale. (3)
  • Remplir, s'il y a lieu, des formulaires complexes, p. ex., des formulaires de demande de règlement, indiquer leurs titres de compétence et inscrire les renseignements sur les clientes et un sommaire des services offerts. (3)
  • Lire et interpréter, s'il y a lieu, des schémas et des diagrammes anatomiques, p. ex., des schémas anatomiques pour connaître la façon de donner aux clientes des explications sur la condition médicale ou les processus liés à la maladie. (3)
  • Interpréter, s'il y a lieu, des images d'échographies, p. ex., les sages-femmes interprètent les échographies pour surveiller la croissance et la position du corps du f¿tus durant la grossesse. (3)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire et de courtes notes, p. ex., de courtes notes pour informer le personnel de bureau des tâches et des activités à effectuer. (1)
  • Rédiger des notes de cas, p. ex., des notes de cas pour noter les inquiétudes des clientes relativement à leur santé, les traitements antérieurs et les troubles persistants, ainsi que leurs propres observations. (2)
  • Rédiger de courtes lettres et des courriels, p. ex., des lettres aux systèmes de santé provinciaux pour transmettre des renseignements sur les clientes et les services offerts. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des documents de marketing et de promotion, p. ex., des documents de marketing pour décrire leurs services et leurs principes de pratique. (4)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des articles pour des publications, des magazines, des journaux et des revues cliniques traitant de santé afin de renseigner les lecteurs sur la profession de sage-femme. (4)
Calcul
  • Calculer le remboursement pour l'achat de fournitures cliniques et administratives. (1)
  • Mesurer divers signes vitaux, p. ex., la pression sanguine et la température à l'aide d'outils numériques comme des moniteurs de pression sanguine et des thermomètres. (1)
  • Mesurer les parties du corps en utilisant leurs mains comme outil de mesure, p. ex., les sages-femmes utilisent leurs doigts pour mesurer la dilatation du col de l'utérus. (1)
  • Comparer les mesures des signes vitaux comme la température, le rythme cardiaque et la pression sanguine avec les taux normaux. (1)
  • Estimer la quantité de matériaux et d'équipement nécessaires pour les tâches à effectuer, p. ex., le montant de fournitures nécessaires pour donner des soins aux clientes. (1)
  • Fixer, s'il y a lieu, les rendez-vous des clientes en prévoyant assez de temps pour les consultations, les traitements, les demandes de dernière minute et les urgences. (2)
  • Estimer l'âge f¿tal et les dates d'accouchement en considérant les dates du cycle menstruel et les mesures prises lors de l'échographie. (2)
  • Assurer le suivi des stocks, des médicaments et des fournitures pour assurer un inventaire suffisant, au besoin. (2)
  • Calculer les montants du remboursement pour les services offerts. (3)
  • Comparer les données de plusieurs lectures aux normes de base afin de détecter des différences qui pourraient indiquer des problèmes de santé, p. ex., comparer les mesures liées au poids et à la croissance entre les visites pour assurer que la femme enceinte prend du poids à un rythme considéré sain et normal. (3)
  • Préparer, s'il y a lieu, des budgets de fonctionnement annuels en prévoyant les dépenses, les revenus et les dépenses en capital mensuels. (4)
Communication verbale
  • Discuter avec le personnel de soutien de l'établissement du calendrier et déléguer des tâches administratives comme le classement. (1)
  • Parler avec les fournisseurs, p. ex., commander par téléphone des fournitures cliniques. (1)
  • Échanger de l'information avec les clientes, p. ex., discuter avec les clientes de leur bien-être physique, social, mental et émotionnel et leur fournir des preuves pertinentes pour faciliter la prise de décisions éclairées. (2)
  • Expliquer de l'information médicale complexe, p. ex., expliquer de l'information médicale complexe, comme des diagnostics, dans un langage accessible aux clients. (3)
  • Échanger des renseignements avec d'autres praticiens de la santé, p. ex., échanger des renseignements sur la santé des clientes, demander des avis professionnels et coordonner les soins des clientes avec les médecins et les autres professionnels de la santé. (3)
  • Renseigner, s'il y lieu, les clientes et les étudiants, p. ex., les sages-femmes animent, entre autres, des ateliers sur la préparation du travail et l'accouchement. (3)
  • Donner des instructions claires et encourager calmement les femmes pendant le travail. (3)
  • Donner des renseignements détaillés en situation d'urgence, p. ex., donner des renseignements détaillés au personnel médical d'urgence lorsque les clientes sont en état de détresse médicale. (3)
Capacité de raisonnement
  • Les clientes ne se présentent pas à un rendez-vous ou l'annulent à la dernière minute. Reporter les rendez-vous avec les clientes et utiliser ce temps pour se mettre à jour dans les tâches administratives. Encourager les clientes à donner un préavis suffisant si elles ne se présentent pas à un rendez-vous. (2)
  • Manquer de temps lorsque plusieurs clientes ont besoin de soins d'urgence en même temps. Établir des priorités pour rencontrer leurs clientes selon leurs besoins et prévoir obtenir de l'aide d'autres sages-femmes, s'il y a lieu. (2)
  • Décider d'accepter de nouvelles clientes. Déterminer s'ils sont disponibles et s'ils ont l'énergie et l'expertise nécessaires pour répondre aux besoins des clientes. (2)
  • Repérer des renseignements sur le statut des clientes en discutant avec elles, en lisant des graphiques et des dossiers et en discutant avec d'autres professionnels des soins de santé. (2)
  • Rencontrer des clients qui présentent des complications de santé inattendues. Consulter les médecins et les spécialistes afin d'élaborer des soins médicaux adaptés et référer les clients chez d'autres fournisseurs de soins de santé, au besoin. (3)
  • Déterminer les méthodes d'accouchement à utiliser. Fonder leur décision sur les préférences des clientes, les facteurs liés à la santé et leur niveau de confort relativement aux approches. (3)
  • Prendre des décisions critiques pour obtenir une aide supplémentaire et une intervention médicale dans les situations d'urgence. Suivre les protocoles déterminés par des organisations comme l'Ordre des sages-femmes de l'Ontario pour décider du moment du transfert des clientes aux soins d'un médecin. (3)
  • Évaluer la santé des clientes. Prendre en considération des facteurs comme les signes vitaux, les commentaires des clientes et d'autres professionnels de la santé ainsi que les résultats d'examens. (3)
  • Composer, s'il y a lieu, avec de nombreuses clientes ayant des besoins différents et être prêtes à réagir au début du travail et lors d'urgences médicales imprévues. Elles sont à la disposition des clientes à toute heure du jour et de la nuit et souvent tous les jours. Elles entretiennent des liens étroits avec d'autres sages-femmes afin de coordonner les tâches et de répondre aux demandes de soutien des clientes. Celles qui ont des droits hospitaliers assurent la coordination avec le personnel de soutien des hôpitaux et d'autres professionnels de la santé afin de donner des soins et de mettre des enfants au monde. (3)
  • Consulter des manuels, des guides de référence, des revues savantes et des publications spécialisées afin de trouver des renseignements précis qui aideront les sages-femmes à évaluer et à offrir des services aux clientes. (3)
  • Évaluer les risques liés à la santé pour les clientes. Prendre en considération les changements dans les lectures, comme la lecture des signes vitaux et des indicateurs du niveau de douleur, sur certaines périodes de temps afin d'évaluer la santé des femmes pendant le travail ainsi que de leurs bébés. (4)
Technologie numérique
  • Utiliser, s'il y a lieu, des tableurs, par exemple pour enregistrer des renseignements numériques comme les signes vitaux des clientes. (1)
  • Utiliser des appareils numériques personnels portatifs, p. ex. des téléphones intelligents pour recevoir et envoyer des messages textes et des courriels et pour parler avec des collègues et des clientes. (1)
  • Utiliser des lecteurs optiques portatifs pour mesurer les signes vitaux, comme la température corporelle, la pression sanguine et le niveau de glucose. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, de l'équipement de bureau électronique comme des imprimantes, des lecteurs optiques, des télécopieurs et des affranchisseuses. (1)
  • Utiliser des programmes de traitement de texte pour écrire et formater de courts documents, comme des demandes de consultation adressées à des médecins et des rapports destinés à des compagnies d'assurances. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de création de graphiques, par exemple pour concevoir des présentations pour des étudiants et des collègues. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des tableurs, par exemple pour comptabiliser les revenus et les dépenses et dresser des listes de clientes. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour entrer et récupérer des renseignements, p. ex., entrer les noms des clientes, les endroits visités et la durée des visites dans des bases de données spécialisées en administration des soins de santé. (2)
  • Utiliser un logiciel de communication, p. ex., échanger des courriels et des pièces jointes avec les clientes et d'autres membres de l'équipe de soins de santé. (2)
  • Utiliser Internet pour localiser des renseignements liés à la santé sur des sites Internet traitant de médecine. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder à des cours et des séminaires offerts par des fournisseurs et des formateurs. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder à des blogues et des forums Internet pour obtenir et donner des conseils. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de gestion du temps pour faire le suivi du temps passé avec les clientes. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, de l'équipement numérique d'échographie obstétricale pour mesurer la croissance des f¿tus et établir l'âge f¿tal et les dates d'accouchement prévues. (2)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Les sages-femmes doivent souvent travailler dans des groupements de bureaux avec d'autres sages-femmes, ce qui exige une coordination étroite des horaires et des tâches. Elles peuvent avoir à superviser des étudiants en stage ou servir de mentors aux praticiens qui intègrent la profession.

Formation continue

Les sages-femmes sont en constant apprentissage afin de rester au courant des nouveautés en matière de recherche et d'information dans le domaine de la médecine et des services paramédicaux. La délivrance de brevets et la réglementation varient considérablement entre les professions et les administrations provinciales au Canada et il en est de même pour la formation continue. La plupart des professions ont des associations professionnelles qui offrent des possibilités de perfectionnement professionnel et d'apprentissage. Cependant, certaines sages-femmes doivent se rendre à l'étranger pour perfectionner leurs compétences. Par exemple, les sages-femmes doivent renouveler annuellement leur formation en réanimation cardiorespiratoire (RCR) et en réanimation néonatale.

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :