Compétences Recherchiste en aide et en développement internationaux près de Vancouver (BC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de recherchiste en aide et en développement internationaux au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Agents/agentes de développement économique, recherchistes et experts-conseils/expertes-conseils en marketing (CNP 4163).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Développer des politiques
  • Administrer des programmes afin de promouvoir les investissements industriels et commerciaux dans les régions urbaines et rurales
  • Planifier des projets de développement
  • Trouver des sources de capital-risque
  • Répondre aux demandes de renseignement des gens d'affaires concernant les possibilités de développement
  • Donner des conseils au sujet des procédures à suivre et des conditions à remplir en vue d'obtenir l'approbation du gouvernement des projets de développement
  • Effectuer des études et analyser les données au sujet des habitudes d'achat et des préférences des consommateurs qui achètent en gros ou au détail
  • Élaborer les profils socio-économiques des régions urbaines et rurales afin d'encourager les investissements industriels et commerciaux
  • Effectuer des recherches comparatives sur les stratégies de marketing pour des produits industriels ou commerciaux
  • Préparer des rapports, des recherches, des textes éducatifs ou des articles
  • Fournir des services d'experts-conseils aux organismes gouvernementaux et autres
  • Effectuer des études de marketing analytique
  • Effectuer des études sociales et économiques à l'échelle locale, régionale, nationale ou internationale afin d'évaluer le potentiel de développement et les tendances à venir
  • Examiner et évaluer les projets de développement commercial ou industriel
  • Rédiger des questionnaires de recherche sur le marché
  • Concevoir des portfolios de produits de marketing
  • Évaluer le service à la clientèle et l'environnement du magasin
  • Conçoit, dirige et analyse des projets de recherche qualitative et quantitative
  • Élaborer des études de faisabilité
  • Diriger des activités de marketing en direct, de commerce électronique et de promotions ssur des sites Web
  • Tenir à jour des banques de données de franchisés potentiels, de lieux de propriétés et de sites Web pour les achats/ventes
  • Préparer les demandes de financement
  • Mettre sur pied des corporations
  • Élaborer des stratégies de marketing
  • Veiller à ce que tous les permis d'affaires/commerciaux requis soient en règale
  • Faire des exposés lors de conférences, d'ateliers et de symposiums
  • Élaborer et mettre en oeuvre des plans d'entreprise

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire des aide-mémoire, p. ex., lire des aide-mémoire pour connaître les horaires des prochaines réunions. (1)
  • Lire des lettres, p. ex., lire des lettres pour en savoir plus sur les demandes des clients et avoir des informations sur des plans d'entreprise. (2)
  • Lire une variété de textes, par. ex., lire des textes dans des formulaires de demande et des permis pour en savoir plus sur les opérations commerciales. (2)
  • Lire des documents de promotion, p. ex., lire des documents de marketing pour savoir comment les sociétés se font valoir et font la promotion de leurs produits et services. (3)
  • Lire des revues spécialisées et des journaux pour en savoir plus sur les tendances de l'économie, du financement d'entreprises et de l'entrepreneuriat. (3)
  • Lire des directives et des procédures, p. ex., lire des directives pour en savoir plus sur l'installation et l'utilisation de logiciels de planification financière (3)
  • Lire des critères et des lignes directrices, p. ex., lire des critères pour déterminer l'admissibilité des clients aux subventions aux petites entreprises. (4)
  • Lire des rapports de recherche, des prévisions économiques et des études de marché, p. ex., lire des rapports du Conference Board du Canada pour en savoir plus sur les perspectives économiques et de rentabilité à court et à moyen terme du secteur de détail. (4)
  • Lire des plans d'entreprise et de marketing, p. ex., lire des plans d'entreprise pour en savoir plus sur les points forts, les faiblesses, les occasions et les menaces des entreprises. (4)
  • Lire des contrats, p. ex., lire des contrats conclus entre des clients et des fournisseurs pour déterminer les engagements, tels que les modalités de bail à long terme. (4)
Utilisation de documents
  • Repérer des données telles que les dates, les emplacements, les taux de rotation des stocks, les temps, les quantités et les ventes dans des rapports et des sommaires de ventes. (2)
  • Repérer des données dans des graphiques, p. ex., examiner des diagrammes de chemins critiques au moyen de logiciels de gestion de projets pour en savoir plus sur l'ordre des tâches et les délais des activités des projets. (2)
  • Repérer des données dans des graphiques, p. ex., lire des diagrammes à secteurs et des diagrammes à barres pour repérer des données, comme les ventes réalisées et la part du marché acquise. (3)
  • Repérer des données dans des tableaux complexes, p. ex., repérer des codes, des dates, des emplacements, des valeurs, le revenu et les dépenses dans des grands livres et dans des états financiers. (3)
  • Interpréter, s'il y a lieu, des diagrammes de planification, p. ex., examiner des diagrammes de planification pour déterminer les dimensions et la disposition de l'étalage de produits. (3)
  • Lire, s'il y a lieu, des dessins à l'échelle, p. ex., lire des plans d'étage de commerces de détail pour déterminer les déplacements et les endroits convenables pour l'étalage et les marchandises. (3)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire et de courts messages, par. ex., rédiger des aide-mémoire pour noter les tâches à effectuer avant des réunions avec les clients. (1)
  • Rédiger des messages, p. ex., rédiger des courriels aux clients pour les mettre à jour au sujet du travail exécuté et des tâches qui restent à effectuer. (2)
  • Rédiger des notes de cas, p. ex., rédiger des notes de cas pour résumer les activités entreprises et les résultats obtenus dans le cadre du travail avec les clients. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des contrats et des lettres d'entente décrivant les engagements entre les conseillers et leurs clients. (3)
  • Rédiger des rapports, p. ex., rédiger des rapports fournissant une analyse des menaces et des possibilités d'affaires d'un client et une description des recommandations. (4)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des articles de magazines et de journaux, des documents de marketing ou des brochures, fournissant des renseignements sur les dernières tendances sur le développement de petites entreprises ou des conseils pratiques sur le financement d'une entreprise. (4)
  • Rédiger, s'il y a lieu, du matériel de promotion, p. ex., rédiger des textes de brochures pour promouvoir les produits et services de leurs entreprises. (4)
  • Rédiger, s'il y a lieu, du matériel de formation pour des cours sur l'entrepreneuriat. (4)
  • Réviser et rédiger, s'il y a lieu, des documents commerciaux, p. ex., rédiger des parties narratives de propositions et de plans d'entreprise pour des financiers, qui décrivent, de manière concise, les stratégies et les occasions. (4)
Calcul
  • Mesurer, s'il y a lieu, le temps que prennent les clients pour servir les consommateurs et faire des transactions financières. (1)
  • Comparer les coûts de la main-d'oeuvre et le bénéfice brut d'une entreprise à la moyenne de l'industrie. (1)
  • Calculer les indicateurs de rendement, comme la moyenne des ventes à l'heure, les ventes par employé et les ventes par magasin. (2)
  • Analyser des données financières pour déterminer les retours, les demandes de produits et les ventes par catégorie. (2)
  • Calculer les montants de factures et vérifier les totaux. Calculer les coûts directs qui se rattachent à la main-d'oeuvre, aux honoraires, aux matériaux, aux approvisionnements et aux permis, et inclure des dispositions liées aux profits et aux taxes applicables. (3)
  • Créer et modifier, s'il y a lieu, des horaires pour s'assurer que les projets se réalisent de manière opportune, ordonnée et efficace. (3)
  • Préparer des rapports de ventes et des stocks et calculer les coûts qui se rattachent à la main-d'¿uvre et le bénéfice brut sur les ventes. (3)
  • Analyser des données financières, comme les rendements du capital investi, les ratios d'endettement et le bénéfice brut, pour déterminer la santé financière d'une entreprise. (3)
  • Analyser, s'il y a lieu, des données statistiques de sondages auprès de clients et d'autres types de recherches pour tirer des conclusions au sujet des produits et services d'une entreprise. (3)
  • Estimer les coûts de démarrage d'une entreprise lorsqu'on fournit des conseils à un client. (3)
  • Préparer des budgets et des prévisions de flux de trésorerie, p. ex., préparer des prévisions de dépenses mensuelles et de revenu pour les plans d'entreprise et l'expansion des entreprises. (4)
Communication verbale
  • Fournir des directives au personnel de bureau, p. ex., demander aux adjoints de bureau d'imprimer des rapports. (1)
  • Communiquer avec des fournisseurs, p. ex., communiquer avec des fournisseurs au sujet de leurs produits et services. (2)
  • Échanger des renseignements avec des clients éventuels, p. ex., fournir des informations sur les services qu'ils fournissent et répondre aux questions au sujet de leurs taux et honoraires. (2)
  • Faire des appels de vente, p. ex., téléphoner à des clients éventuels pour discuter de leurs besoins de services de consultation commerciale. (2)
  • Échanger des renseignements techniques avec des collègues et autres professionnels, p. ex., communiquer avec des avocats au sujet de brevets et d'accords de licence d'un client, et avec des banquiers pour en savoir plus sur les critères d'obtention de prêts bancaires. (3)
  • Échanger des renseignements avec des clients, p. ex., discuter de nouvelles idées pour des activités commerciales, fournir des commentaires sur des plans d'entreprise et discuter des stratégies pour réduire les coûts et augmenter le revenu. (3)
  • Faire, s'il y a lieu, des présentations à de grands groupes, p. ex., présenter des renseignements devant l'assemblée d'une chambre du commerce pour promouvoir de bonnes pratiques d'entreprise et leurs services. (4)
Capacité de raisonnement
  • Rencontrer des clients insatisfaits. Discuter avec les clients au sujet de leurs préoccupations et tenter de négocier des solutions en changeant leurs méthodes et en modifiant les calendriers. (2)
  • Découvrir qu'ils ne peuvent pas respecter les délais. Fixer les priorités, mobiliser les ressources et négocier avec les clients pour prolonger les délais. (2)
  • Choisir les clients avec lesquels travailler en considérant des facteurs comme les besoins des clients, l'ampleur de leurs opérations et le secteur de leurs activités. (2)
  • Décider du type et de la quantité du travail de recherches devant se faire, pour déterminer si les marchés sont disponibles pour les nouvelles activités et les nouveaux produits éventuels. (2)
  • Trouver des erreurs et des omissions dans des documents commerciaux, comme des états de résultats en provenance des clients. Travailler avec les clients et leurs aides-comptables en vue d'améliorer les pratiques de comptabilité et recommander l'utilisation de logiciels de comptabilité et de gestion d'entreprise, pour simplifier leurs opérations et améliorer la précision des rapports. (3)
  • Rencontrer des clients ayant des attentes irréalistes, comme s'attendre à doubler les ventes sans augmenter les budgets de marketing. Communiquer avec des clients au sujet de leurs attentes et leur offrir des idées sur les pratiques des propriétaires d'entreprise qui ont réussi. (3)
  • Établir les marges et les objectifs de vente pour les clients en prenant en considération la proposition de valeur de leurs produits, la rudesse de la concurrence, les budgets de marketing et les impacts prévus des nouvelles campagnes de marketing et de promotion. (3)
  • Évaluer les pratiques commerciales d'une entreprise en prenant en considération des facteurs comme la qualité des rapports financiers, les niveaux de satisfaction du personnel, l'utilisation de politiques et procédures normalisées, les dossiers de sécurité et la rentabilité comparativement à des entreprises semblables. (3)
  • Organiser eux-mêmes leur horaire de travail, parfois en recevant des conseils d'ordre général de leurs supérieurs. Ils déterminent les délais dans lesquels les tâches doivent être effectuées et jonglent avec d'autres, afin de s'assurer d'exécuter d'abord les plus prioritaires. Ils sont interrompus quotidiennement dans leur travail par des clients qui se présentent à leur bureau ou par des appels qui demandent un suivi immédiat. Dans la planification et l'organisation de leur travail, ils doivent tenir compte des délais que doivent respecter leurs clients et qui ne dépendent pas d'eux. Par exemple, si un client doit rencontrer un directeur de banque au sujet d'un prêt commercial ou un courtier en immeubles pour négocier un bail à construction, il est important que les conseillers rencontrent les clients, afin de leur fournir de l'information ou des conseils, si les clients le souhaitent. (3)
  • En apprendre sur les produits d'une entreprise en effectuant des inspections physiques, en lisant du matériel de promotion, comme des brochures et en communiquant avec des clients, du personnel et des consommateurs. (3)
  • En apprendre sur les pratiques commerciales d'un client en lisant des états financiers, des manuels de politiques et des commentaires obtenus de clients et en communiquant avec des clients, du personnel et des clients. (3)
  • En apprendre sur les menaces et occasions pour les entreprises en communiquant avec des collègues et autres professionnels, et en lisant des plans d'entreprise, des prévisions économiques et des recherches sur les tendances des consommateurs. (3)
  • Décider des pratiques commerciales et des stratégies de marketing convenant le mieux à un certain client. Prendre en considération les attentes du client en matière de croissance, le secteur de ses activités, les ressources financières disponibles pour le marketing et la proposition de valeur des produits et services du client. (4)
  • Évaluer la proposition de valeur des produits et services d'une entreprise en prenant en considération des facteurs comme la qualité, les garanties, les prix arrondis et la distribution des produits. (4)
  • Évaluer la pertinence de diverses stratégies commerciales et de marketing d'un client en prenant en considération l'expérience et les attentes en matière de croissance d'un client, le secteur de ses activités et les ressources financières disponibles pour les opérations, comme le personnel et le marketing. (4)
Technologie numérique
  • Utiliser, s'il y a lieu, des appareils portatifs comme des calculatrices pour effectuer des calculs. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, du matériel électronique de bureau, comme des imprimantes, des scanneurs, des télécopieurs, des photocopieuses et des machines à affranchir. (1)
  • Utiliser des logiciels graphiques pour créer et mettre en forme des présentations de diapositives pour les réunions du personnel vendeur et les réunions avec les financiers, comme des banquiers. (2)
  • Utiliser des bases de données pour entrer et consulter des informations au sujet de leurs clients et créer des listes d'adresses. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication pour échanger des courriels et des pièces jointes avec des clients, des financiers et des collègues. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication pour gérer les tâches et les calendriers des réunions. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels de tenue de livre, de comptabilité et de facturation pour produire des sommaires de vente et des rapports sur le revenu et les dépenses. (2)
  • Utiliser des navigateurs Internet pour faire des recherches et accéder à des revues spécialisées en ligne pour rester au courant des pratiques et des tendances de l'industrie. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, l'Internet pour accéder à des blogues et à des forums pour obtenir des conseils d'autres professionnels des affaires ou pour en donner. (2)
  • Utiliser l'Internet pour télécharger et soumettre des formulaires. (2)
  • Utiliser les caractéristiques sophistiquées des logiciels de traitement de texte pour produire des plans d'entreprise comprenant des tableaux, des graphiques et des indexes créés grâce à d'autres applications logicielles. (3)
  • Utiliser les caractéristiques sophistiquées des tableurs pour créer des budgets s'échelonnant sur une période d'au moins trois ans. (3)
  • Utiliser les caractéristiques sophistiquées des tableurs pour recueillir, analyser et représenter par des graphiques des informations financières. (3)
  • Utiliser, s'il y a lieu, les caractéristiques sophistiquées des tableurs pour créer des modèles probabilistes de la finance, p. ex., utiliser des caractéristiques comme des scénarios « hypothétiques », pour prévoir les rendements dans diverses conditions économiques. (3)
  • Utiliser, s'il y a lieu, les caractéristiques sophistiquées des logiciels de gestion de projets pour entrer des activités, établir des calendriers, planifier des évènements, équilibrer la charge du travail et imprimer des rapports. (3)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Les conseillers auprès des petites entreprises travaillent surtout seuls. Parfois, ils peuvent travailler en partenariat avec des collègues, avec un conseiller se concentrant sur le secteur des études de marché et sur celui du financement. Parfois, ils s'engagent dans des initiatives collectives, en combinant leurs efforts avec ceux d'autres organismes, tels que des groupes de développement économique.

Formation continue

Les conseillers auprès des petites entreprises se forment en cours d'emploi et dans des salons commerciaux, des conférences et des ateliers professionnels. Ils constituent des réseaux avec d'autres conseillers et avec des porte-parole de l'industrie, afin d'améliorer leurs connaissances. Ils tiennent aussi un répertoire des publications et d'autres outils d'apprentissage pour eux-mêmes et, éventuellement, pour en prêter à leurs clients, le cas échéant. Ils utilisent leur propre expérience en matière de gestion d'une petite entreprise, pour donner des conseils aux autres. Les conseillers débutants se forment en interaction avec d'autres collègues plus expérimentés.

Date de modification :