Compétences Plombier/plombière près de Vancouver (BC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de plombier/plombière au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Plombiers/plombières (CNP 7251).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Lire des plans, des dessins et des spécifications techniques afin de déterminer la disposition de la tuyauterie, du réseau d'alimentation en eau et des réseaux d'égout et d'évacuation des eaux
  • Installer, réparer et entretenir des accessoires et des installations de tuyauterie dans des résidences et des bâtiments commerciaux et industriels
  • Déterminer et marquer l'emplacement des raccords des tuyaux, des trous pour le passage des tuyaux dans les murs et les planchers ainsi que les accessoires
  • Pratiquer, dans les murs et les planchers, des ouvertures de diamètre convenant aux tuyaux et aux accessoires de tuyauterie
  • Joindre les tuyaux avec des raccords, des colliers de serrage, des vis, des boulons ou du matériel de collage, de brasage ou de soudage
  • Vérifier les tuyaux à l'aide de manomètres pour déceler les fuites
  • Déterminer les exigences en matière de tuyauterie et de grosseur de tuyaux
  • Mesurer, couper, tarauder et plier les tuyaux dans la forme et la grandeur requis

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire de courts textes dans des formulaires tels que des bons de travail et des registres. (1)
  • Lire des bulletins et des avis, p. ex., lire des bulletins pour s'informer des modifications apportées aux procédures opérationnelles et des avis pour prendre connaissance des rappels de produits. (2)
  • Lire des documents sur la sécurité au travail, p. ex., lire les Fiches techniques de santé-sécurité (FTSS) pour bien comprendre la composition chimique des produits et leurs dangers éventuels. (2)
  • Lire diverses procédures d'installation, p. ex., lire les instructions fournies par les fabricants lors de la pose d'appareils de plomberie. (2)
  • Lire des magazines et des articles de sites Internet pour rester au courant des tendances de l'industrie et développer leurs connaissances des techniques et du matériel de plomberie. (3)
  • Lire les normes d'hygiène et de sécurité au travail, p. ex., lire des règlements pour savoir comment travailler en toute sécurité dans des espaces fermés. (3)
  • Lire divers manuels pour apprendre à poser, réparer ou entretenir des appareils ou des installations sanitaires. (3)
  • Lire les manuels de cours du métier, p. ex., lire des manuels pour comprendre l'utilisation acceptable des matériaux et la science liée à la plomberie, telle que les propriétés de l'eau, des métaux et des alliages. (4)
  • Lire le Code canadien de la plomberie pour apprendre les règlements applicables à la conception, à la construction, à l'agrandissement, à la modification, au renouvellement ou à la réparation d'installations de plomberie. (4)
Utilisation de documents
  • Observer les icônes de danger et de sécurité, p. ex., examiner les icônes des produits tels que les métaux d'apport avec âme en flux pour connaître leurs propriétés toxiques. (1)
  • Entrer et extraire des données telles que des dates et des numéros d'identification sur les étiquettes. (1)
  • Remplir diverses listes de vérification et des formulaires, p. ex., remplir des formulaires d'évaluation des risques et des bons de commande en cochant des cases et en entrant des données telles que des dates, des heures et des quantités. (2)
  • Étudier divers dessins d'assemblage, p. ex., étudier des dessins d'assemblage pour apprendre à poser des accessoires ou des appareils. (2)
  • Rechercher des données dans divers tableaux complexes, p. ex., repérer des données telles que des dimensions, des classifications, des tolérances, des coefficients, des numéros d'identification et des quantités dans des tableaux de spécifications. (3)
  • Interpréter divers dessins d'exécution, p. ex., examiner des dessins d'exécution pour savoir comment coordonner les installations de plomberie, électriques, mécaniques et les travaux de menuiserie. (4)
  • Interpréter divers schémas complexes, p. ex., examiner des schémas pour rechercher des circuits, des débits et des capacités pour planifier la pose de tuyauterie. (4)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire et de courtes notes à l'intention des clients et des collègues, p. ex., rédiger de courtes notes destinées à informer les superviseurs des réparations en cours et des tâches à compléter. (1)
  • Rédiger de courts commentaires dans des formulaires et des registres, p. ex., rédiger des commentaires dans des formulaires de commande pour préciser les exigences relatives aux pièces. (1)
  • Décrire, s'il y a lieu, les détails des projets dans des estimations et des bons de travail, p. ex., décrire les tâches associées à la plomberie à effectuer dans les estimations de travail. (2)
  • Rédiger de courts rapports, s'il y a lieu, pour décrire les événements ayant mené à des accidents du travail, p. ex., faire état des blessures et des événements par écrit dans les rapports destinés aux commissions des accidents du travail. (2)
Calcul
  • Percevoir, s'il y a lieu, des paiements en espèces et par carte de débit ou de crédit et rendre la monnaie. (1)
  • Prendre diverses mesures en utilisant des outils de base, p. ex., mesurer la longueur et le diamètre des tuyaux à l'aide d'un ruban à mesurer. (1)
  • Comparer des mesures à des spécifications, p. ex., comparer des lectures de la jauge de pression aux normes déterminées par les fabricants. (1)
  • Approuver, s'il y a lieu, le paiement de factures présentées par des fournisseurs, en vérifiant l'exactitude du coût des pièces commandées et reçues. (2)
  • Établir, s'il y a lieu, le calendrier d'achèvement de projets complexes en tenant compte des tâches à effectuer, des délais d'exécution et de la disponibilité de la main-d'¿uvre et des pièces. (2)
  • Utiliser des formules, p. ex., utiliser des formules pour calculer le dénivellement total des tuyaux de drainage. (2)
  • Calculer les besoins en matériaux, p. ex., calculer les quantités de matériaux tels que des robinets, des raccords et des tuyaux requises pour exécuter les projets. (2)
  • Calculer des moyennes d'ensembles de lectures pour déterminer si les niveaux d'humidité, de température et de pression d'eau correspondent aux niveaux recommandés par les fabricants. (2)
  • Estimer, s'il y a lieu, les matériaux nécessaires à l'exécution des projets. Tenir compte de la portée des projets et du matériel utilisé lors de travaux similaires effectués antérieurement. (2)
  • Estimer le temps qu'il faudra pour exécuter les projets. Tenir compte des projets et de la disponibilité des matériaux et de la main-d'¿uvre. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, des montants pour des estimations et des factures. Multiplier le nombre d'heures travaillées par les frais de main-d'¿uvre, et additionner les montants des matériaux et des fournitures et les taxes applicables. (3)
  • Calculer les charges, p. ex., calculer les charges hydrauliques totales des réseaux sanitaires d'évacuation à l'aide des facteurs de conversion et des variables figurant dans le Code canadien de la plomberie tels que des facteurs d'évacuation. (3)
  • Analyser de nombreuses lectures de pression pour évaluer les fonctions du réseau de plomberie et diagnostiquer les défaillances, p. ex., comparer les mesures de pression aux valeurs calculées et prévues à différents points d'un réseau pour repérer l'emplacement des fuites. (3)
  • Calculer les doubles coudes basculants pour concevoir, fabriquer et installer des tuyaux autour d'un obstacle. (4)
Communication verbale
  • Parler aux fournisseurs pour s'informer au sujet des produits, des prix et des horaires de livraison. (1)
  • Discuter des spécifications, des délais, des procédures, des attentes et d'autres questions professionnelles avec des collègues et d'autres personnes de métier, p. ex., parler aux contremaîtres de l'attribution des travaux et aux autres personnes de métier pour coordonner les activités et les calendriers. (2)
  • Discuter, s'il y a lieu, avec des clients pour répondre à leurs questions et régler leurs plaintes, recueillir de l'information sur les réparations nécessaires, expliquer les procédures en matière de plomberie et discuter des résultats des inspections et des réparations. (2)
  • Discuter avec des inspecteurs en bâtiment, des ingénieurs et des architectes, p. ex., parler aux représentants de la Technical Standards and Safety Authority (TSSA) au sujet des exigences de certification d'installations. (2)
  • Fournir, s'il y a lieu, des instructions étape par étape aux apprentis, aux clients et aux autres personnes de métier, p. ex., expliquer aux apprentis les étapes à suivre pour installer des chauffe-eau. (3)
Capacité de raisonnement
  • Faire face à des retards en raison de panne de matériel et de pénuries de matériaux. Informer les autres personnes concernées des retards et effectuer d'autres tâches jusqu'à ce que le matériel soit réparé et que les matériaux nécessaires arrivent. (1)
  • Faire face à l'incapacité de respecter le calendrier prévu lorsque l'exécution de tâches se prolonge au-delà de la durée estimée. Consulter les superviseurs et les clients pour reprogrammer les travaux et effectuer des heures supplémentaires au besoin. (1)
  • Décider de la séquence de tâches ainsi que leur ordre de priorité, p. ex., décider de l'ordre dans lequel poser les appareils et mettre les réseaux à l'essai. (2)
  • Choisir des outils, des méthodes et des produits pour les installations de plomberie et les réparations, p. ex., tenir compte de la portée des projets et de la disponibilité des matériaux et de la main-d'¿uvre. (2)
  • Évaluer la sécurité des lieux de travail. Prendre note des dangers associés au travail en hauteur et dans des espaces fermés. (2)
  • Évaluer l'état de préparation des chantiers de construction en vue de l'installation de plomberie. Tenir compte de la conformité de l'accès aux lieux de travail et de la protection contre les intempéries. (2)
  • Clarifier les méthodes d'installation en se reportant au Code canadien de la plomberie et aux cahiers des spécifications de travaux et en discutant avec les ingénieurs en mécanique, les fournisseurs et les fabricants. (2)
  • Rechercher des renseignements sur les produits et les appareils sanitaires en effectuant des recherches sur Internet et en lisant les catalogues publiés par les fournisseurs. (2)
  • Consulter les dessins schématiques et discuter avec les entrepreneurs généraux afin de repérer les composants d'un système tels que des interrupteurs de débit gazeux. (2)
  • Consulter les manuels de cours du métier ainsi que les codes provinciaux et nationaux pour s'assurer que la pose ou la réparation d'un système de plomberie ou de chauffage est conforme aux normes en vigueur dans l'industrie. (2)
  • Faire face à des changements d'horaire de travail, des échéanciers et du budget en cas de constat d'erreurs dans les plans de projet et en cas de modifications apportées aux spécifications après le démarrage du projet. Aider à l'élaboration de nouveaux plans et exécuter d'autres tâches en attendant que le projet soit redémarré. (3)
  • Choisir, s'il y a lieu, le matériel et les fournisseurs, p. ex., décider de la marque et du type des matériaux à utiliser en tenant compte des spécifications, des garanties, des coûts et de la facilité d'utilisation. (3)
  • Évaluer la qualité des installations de plomberie et des réparations de la plomberie. Prendre des mesures, observer l'apparence des joints et vérifier s'il y a des fuites. (3)
  • Planifier leur travail avec les contremaîtres, les surveillants et les personnes des autres corps de métiers présents sur le chantier. Les contraintes de temps peuvent être très importantes, et les interruptions causées par d'autres travailleurs entraînent des arrêts fréquents. Ils établissent de nouvelles priorités pour leurs tâches pour répondre aux urgences et adapter les calendriers du projet. La planification et l'organisation du travail diffèrent selon le contexte. Les travailleurs affectés au service résidentiel peuvent recevoir de 10 à 15 appels de service durant un quart de travail. La planification et l'organisation doivent tenir compte de la distance entre les établissements des clients et de l'urgence d'appels déterminés. Dans le cas de travaux exécutés dans le cadre de nouvelles constructions, la planification et l'organisation du travail sont axées sur l'insertion coordonnée des tâches dans un calendrier qui prévoit l'intervention d'autres corps de métiers avant et après leur exécution. Les plombiers travaillent à la fois indépendamment et en coopération avec les personnes des autres corps de métiers. (3)
Technologie numérique
  • Effectuer des tâches impliquant des calculs tels que le calcul du matériel requis. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de traitement de texte pour rédiger des lettres destinées à des clients et préparer des estimations de travail et des factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des tableurs pour tenir le compte des coûts pour l'estimation des travaux et les factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de facturation et de comptabilité pour entrer et faire le suivi des ventes, produire des factures et des estimations et imprimer des rapports tels que l'état des revenus et des dépenses. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de communication pour échanger des courriels avec les clients, les fournisseurs et les collègues de travail. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) pour consulter, modifier et imprimer des dessins techniques. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour entrer et extraire les renseignements du projet. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour rechercher et imprimer des diagrammes d'assemblage à l'échelle. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les formateurs en apprentissage, les associations, les syndicats, les fournisseurs et les employeurs. (2)
  • Utiliser des navigateurs et des moteurs de recherche pour consulter des bulletins de service, des codes relatifs aux à la plomberie, des spécifications et des guides de dépannage. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de plomberie en ligne pour simplifier l'organisation des horaires, de la répartition des tâches et des itinéraires. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de gestion de projet dans le cadre d'installations complexes de matériel pour établir le calendrier d'exécution et les étapes du projet à terminer. (3)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

La mesure dans laquelle les plombiers travaillent en équipe dépend de leur lieu de travail. Sur les chantiers de construction, les plombiers doivent coordonner leur travail avec les autres personnes de métier présentes puisque les travaux doivent être effectués dans un certain ordre et la sécurité doit demeurer au centre des préoccupations. Par exemple, ils mettent en place les canalisations puis reviennent compléter l'installation après que les autres corps de métier (les plâtriers, les carreleurs) ont terminé leur travail. Les plombiers travaillent fréquemment avec un apprenti. Les plombiers offrant des services à des clients résidentiels travaillent généralement moins avec d'autres personnes. Ils travaillent seuls lors de travaux résidentiels légers.

Formation continue

Bien que les notions de base de la plomberie demeurent constantes, la nature du métier de plombier évolue, ce qui crée le besoin d'une formation continue. Par exemple, les modifications apportées périodiquement au Code canadien de la plomberie entraînent la modification des méthodes de pose des installations de tuyauterie. Les progrès réalisés dans le domaine de la technologie ont eux aussi un impact important sur les procédures en vigueur dans le métier. Certaines autorités exigent, par exemple, l'utilisation d'un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO). Les avancées technologiques modifient également la conception, l'utilisation et les matériaux des systèmes. Certains cours techniques peuvent être offerts au moment de l'introduction de nouveaux produits, méthodes ou équipements. L'apprentissage des apprentis est une combinaison de formation au collège communautaire et de formation en cours d'emploi. Dans un milieu de travail syndiqué, ils sont jumelés avec un compagnon selon le ratio défini dans la convention collective. Des programmes de perfectionnement professionnel sont souvent offerts aux compagnons par des comités mixtes d'apprentissage et de formation, l'accent étant alors aussi bien sur la formation en classe que sur celle en cours d'emploi. L'insistance accrue sur la santé et la sécurité des travailleurs signifie que la formation connexe est souvent obligatoire, tant pour les apprentis que pour les compagnons. De nombreux plombiers restent au courant de leur domaine en lisant des magazines spécialisés.

Date de modification :