Compétences Tôlier/tôlière près de Sudbury (ON)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de tôlier/tôlière au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Tôliers/tôlières (CNP 7233).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Mesurer et marquer la tôle conformément aux dessins et aux gabarits
  • Utiliser des machines pour couper, cintrer, poinçonner, percer, profiler ou redresser la tôle
  • Se servir d'équipement de coupe au laser
  • Meuler et polir les joints, les raccords et les surfaces rugueuses
  • Inspecter la qualité des produits et des installations afin d'assurer leur conformité aux prescriptions
  • Se servir d'équipement de coupe au plasma
  • Élaborer et agencer des tracés à l'ordinateur
  • Couper des matériaux à l'aide d'outils mécaniques ou à main
  • Assembler, monter et installer des dispositifs de levage et d'amarrage
  • Installer des produits en tôle en suivant le devis descriptif et les codes du bâtiment en vigueur
  • Ajuster et assembler des pièces de tôle

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire des instructions et des mises en garde sur les étiquettes du matériel, p. ex., lire les étiquettes sur le matériel pour se renseigner sur l'utilisation sécuritaire du matériel tel que les scies, les cisailles et les presses plieuses. (1)
  • Lire de courts textes dans des formulaires, et des commentaires sur des dessins, p. ex., lire de courts textes dans des ordres de modifications pour connaître les changements apportés aux spécifications dans le cadre d'un projet. (1)
  • Lire des notes de service et des bulletins, p. ex., lire des notes de service pour connaître les changements apportés aux processus de travail. (2)
  • Lire des instructions et des procédures, p. ex., lire une suite d'instructions pour l'installation de montages de tôle. (2)
  • Lire des renseignements relatifs à la sécurité, p. ex., lire les règles de sécurité relatives à l'utilisation d'équipement de protection individuel comme les dispositifs de protection contre les chutes. (3)
  • Lire des brochures de produits et des articles dans des revues spécialisées, p. ex., lire des articles dans des magazines comme Canadian Metalworking pour obtenir de l'information sur les nouveaux outils de coupe et le matériel récent. (3)
  • Lire des manuels d'utilisation du matériel, p. ex., lire les manuels d'utilisation pour apprendre comment configurer et utiliser du matériel comme des cisailles et des presses plieuses. (3)
  • Lire des règlements, des lois et des normes, p. ex., lire des normes établies par la Sheet Metal and Air Conditioning Contractors' National Association pour apprendre les lignes directrices associées à l'installation de conduits industriels ronds. (4)
Utilisation de documents
  • Trouver des données sur des étiquettes et des panneaux, p. ex., reconnaître les symboles de matières dangereuses figurant sur les étiquettes des contenants de solvants et de produits de calfeutrage. (1)
  • Inscrire des données sur des étiquettes, p. ex., inscrire des données comme les dates et les heures sur des étiquettes de verrouillage de matériel. (1)
  • Remplir des formulaires, p. ex., remplir des formulaires tels que des bons de travail en inscrivant les numéros des pièces, les dates, les numéros d'identification, les dimensions, les quantités et les prix unitaires. (2)
  • Trouver des données dans des listes et des tableaux, p. ex., trouver des numéros de pièces, des descriptions, des dimensions, des spécifications, des heures, des jeux et des niveaux de stocks dans des listes et des tableaux de spécifications. (2)
  • Interpréter les schémas de processus, p. ex., étudier les diagrammes de circuits bouclés pour comprendre le fonctionnement des systèmes de chauffage et trouver les composants des systèmes. (3)
  • Étudier des dessins techniques pour trouver des données et repérer l'emplacement des pièces, p. ex., examiner des dessins à l'échelle de composants complexes afin de connaître les étapes de fabrication et trouver des dimensions et des angles. (4)
Rédaction
  • Rédiger de courtes notes à des collègues, p. ex., rédiger des inscriptions dans des registres pour consigner les tâches effectuées et les modifications apportées aux paramètres du matériel. (1)
  • Rédiger des inscriptions dans des formulaires et des registres, p. ex., décrire les dangers potentiels en milieu de travail dans des formulaires d'évaluation des dangers. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, de courts rapports sur des projets comme les installations et les cycles de production, p. ex., rédiger de courts rapports visant à informer les entrepreneurs et les clients de l'avancement des projets et des difficultés surmontées durant leur réalisation. (2)
Calcul
  • Mesurer des distances, des températures et des angles en utilisant des instruments de mesure courants tels que des rubans à mesurer, des thermomètres et des rapporteurs d'angles. (1)
  • Comparer des angles, des débits d'air, des dimensions, des jeux, des taux d'humidité et des températures par rapport aux spécifications. (1)
  • Calculer, s'il y a lieu, le montant des demandes de remboursement de frais de déplacement et de fournitures, p. ex., calculer le montant des demandes de remboursement pour les fournitures achetées avec de l'argent comptant. (2)
  • Établir, s'il y a lieu, des calendriers de projets pour noter des événements importants comme les dates de début et de fin de projets d'installation d'envergure. (2)
  • Gérer, s'il y a lieu, de faibles stocks de fournitures et de matières, p. ex., réduire le total des stocks dénombrés lorsque des pièces de rechange telles que des ventilateurs et des matières comme des feuilles de métal sont utilisées pour des projets. (2)
  • Estimer des longueurs de coupe et des tolérances de joints lorsque des mesures exactes ne sont pas nécessaires. (2)
  • Estimer le temps requis pour réaliser des projets en tenant compte de l'envergure du projet et du temps consacré à des projets semblables réalisés dans le passé. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, des estimations et des factures. Multiplier le nombre d'heures travaillées par des taux de salaire, et additionner des montants pour les pièces, les matières et les fournitures. Calculer les taxes applicables et soustraire les paiements déjà effectués. (3)
  • Prendre des mesures précises en utilisant des outils de mesure spécialisés comme des micromètres. (3)
  • Calculer des capacités, des débits d'air, des différences de température et d'autres facteurs importants pour le fonctionnement des systèmes de chauffage et de ventilation. (3)
  • Calculer les quantités de matières nécessaires pour les projets de fabrication, de construction et d'installation en analysant les surfaces en formes géométriques et en utilisant des formules pour calculer les superficies. (4)
  • Disposer des matériaux en vue de les couper, les courber, les plier ou les souder, p. ex., utiliser des méthodes de construction géométrique pour tracer les feuilles de métal afin de les couper et de les plier pour obtenir des structures tridimensionnelles. (4)
Communication verbale
  • Discuter des produits de tôlerie avec les fournisseurs, p. ex., appeler des fournisseurs pour commander un nombre additionnel de fixations et se renseigner sur les livraisons. (1)
  • Discuter des spécifications, des délais, des procédures et d'autres questions professionnelles avec des collègues, des entrepreneurs généraux et d'autres personnes de métier, p. ex., discuter avec les entrepreneurs généraux pour se renseigner au sujet des modifications apportées aux spécifications d'un projet. (2)
  • Participer à des réunions, p. ex., discuter de questions liées à la sécurité et aux procédures avec les membres de l'équipe lors de réunions. (2)
  • Superviser et former, s'il y a lieu, des apprentis et des assistants, p. ex., fournir aux apprentis des directives détaillées sur la façon de configurer et d'utiliser du matériel comme des presses plieuses. (3)
  • Expliquer, s'il y a lieu, les procédures de fabrication, de construction et d'installation aux clients. (3)
Capacité de raisonnement
  • Établir les priorités et les étapes à entreprendre, p. ex., déterminer les procédures d'installation qui doivent être accomplies en premier. (1)
  • Faire face à des délais attribuables aux pannes du matériel. Informer les superviseurs et les entrepreneurs généraux de la situation et exécuter d'autres travaux jusqu'à ce que les réparations soient effectuées. (2)
  • Être dans l'impossibilité de terminer les installations. Trouver les spécifications requises en discutant avec les fournisseurs, les ingénieurs, les entrepreneurs généraux et les superviseurs. (2)
  • Faire face à des situations dangereuses. Communiquer avec les entrepreneurs généraux et les superviseurs pour les mettre au courant des dangers et exécuter d'autres travaux jusqu'à ce que le milieu de travail soit sécuritaire. (2)
  • Assigner des tâches aux apprentis et aux assistants. Tenir compte des compétences des apprentis ainsi que des situations dangereuses, des calendriers et de la complexité des tâches. (2)
  • Évaluer la sécurité du milieu de travail et des procédures de travail, p. ex., évaluer les risques présentés par les machines comme les cisailles, ainsi que le fonctionnement des systèmes de sûreté comme les gardes et les interrupteurs automatiques. (2)
  • Évaluer, s'il y a lieu, le rendement des apprentis. Prendre en considération la capacité des apprentis à fabriquer un produit, à installer des feuilles de métal et à trouver des renseignements tels que des spécifications. (2)
  • Trouver de l'information sur des produits et des matériaux en consultant les sites Web des fabricants, des catalogues et des listes de prix, et en discutant avec les fournisseurs, les collègues, les personnes de métier et les entrepreneurs généraux. (2)
  • Trouver de l'information sur les projets de fabrication, de construction et d'installation en examinant des codes et des dessins à l'échelle, en lisant des bons de travail et en parlant avec des collègues, des clients et d'autres personnes de métier. (2)
  • Faire face à des perturbations d'horaires de travail et de calendriers et des modifications budgétaires lorsque les conceptions de projets sont changées une fois que les projets ont débutés. Rencontrer les superviseurs, les clients, les entrepreneurs généraux et les ingénieurs pour clarifier les changements, examiner les avis de modifications et établir de nouveaux calendriers et budgets. (3)
  • Choisir des méthodes et des matières pour des travaux de fabrication et d'installation de feuilles de métal. Choisir des processus en milieu de travail qui satisfont aux exigences en matière de sécurité, de qualité et de production. Choisir les matières et les composants qui répondent aux spécifications. (3)
  • Évaluer l'efficacité du matériel ainsi que la qualité des pièces et des installations. Vérifier l'exactitude des plis et la précision des coupes, et évaluer la qualité des installations en prenant des mesures à l'aide d'instruments et en procédant à des contrôles visuels des ajustements et de l'alignement des joints. (3)
  • Organiser leurs activités quotidiennes de manière à atteindre les objectifs fixés par leurs superviseurs. Ils doivent, s'il y a lieu, modifier leurs horaires de travail pour tenir compte des pannes du matériel, des extrêmes de température et de la pénurie de matières et de fournitures. La variété des travaux qu'ils effectuent varie selon la portée des activités de la compagnie pour laquelle ils travaillent. Ils peuvent recevoir leurs bons de travail pour la journée et organiser l'ordre des travaux à effectuer de façon à optimiser les déplacements, ou l'ordre des travaux peut être déjà établi. Les tôliers doivent parfois travailler sur plusieurs projets à la fois et modifier l'horaire de travail en conséquence. Ils doivent parfois combiner leurs plans de travail avec celui des autres afin de respecter les échéances, comme les dates d'inspection, et pour répondre aux besoins des clients. Les tôliers peuvent aussi avoir à coordonner leurs travaux avec ceux effectués par des travailleurs d'autres métiers, particulièrement sur les grands chantiers. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser le matériel à commande numérique par ordinateur pour programmer des spécifications relatives aux vitesses, aux profondeurs et aux longueurs de coupe et aux angles de pliage. (1)
  • Utiliser des calculatrices et des assistants numériques personnels (ANP) afin d'effectuer des tâches liées au calcul, comme calculer les besoins de matériel. (1)
  • Utiliser des outils comme les plombs numériques et des niveaux laser pour prendre des mesures précises d'angles et de distances. (1)
  • Utiliser des outils comme les appareils d'analyse des gaz d'échappement et les analyseurs de gaz numériques pour mesurer la contraction de gaz comme le monoxyde de carbone. (1)
  • Utiliser des outils comme les manomètres numériques pour mesurer la pression de l'air. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de traitement de texte pour rédiger des avis de modifications, composer des lettres à l'intention des clients et préparer des estimations et des factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un tableur pour faire le suivi de l'inventaire et calculer les coûts pour les estimations et les factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de tenue des livres, de comptabilité et de facturation pour préparer des factures et des estimations et pour imprimer des rapports comme les états des dépenses et des résultats. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de communication pour échanger des courriels avec les clients et les fournisseurs. (2)
  • Utiliser Internet, s'il y a lieu, pour accéder à des formations et des séminaires en ligne offerts par les établissements de formation, les syndicats, les fournisseurs, les associations et les employeurs. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des navigateurs Internet et des moteurs de recherche pour accéder à des bulletins de service technique, des codes, des spécifications et des guides sur le diagnostic de pannes. (2)
  • Accéder, s'il y a lieu, à des articles en ligne affichés par les fournisseurs, les fabricants et les associations afin de rester au courant des tendances et des pratiques de l'industrie. (2)
  • Utiliser Internet, s'il y a lieu, afin d'obtenir et de partager de l'information sur des forums et des blogues liés à l'industrie. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des programmes de conception assistée par ordinateur (CAO) tels qu'AutoCAD pour créer des vues de face, en plan et en section des produits de tôle fabriqués. (3)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Les tôliers coordonnent leurs tâches et partagent leurs outils, leur espace de travail et leur matériel avec de petits groupes de collègues. Ceux qui travaillent dans des ateliers de fabrication de feuilles de métal pourraient travailler seuls sur de petits projets et partager le matériel et l'espace de travail avec d'autres opérateurs de machines qui font partie d'équipes qui participent à de grands projets. Les tôliers qui travaillent pour des entrepreneurs en tôlerie coordonnent les activités avec les collègues et les gens de métiers comme les plombiers et les électriciens afin d'assurer l'utilisation efficace des espaces de travail, des matériaux et du temps.

Formation continue

Les tôliers acquièrent constamment de nouvelles connaissances pour rester au courant des nouveaux produits et des changements apportés aux processus de production et d'installation. Ils restent au courant des nouveaux produits en lisant des revues spécialisées, des brochures et des bulletins, et en discutant avec les fournisseurs. Ils se renseignent sur les changements apportés aux codes du bâtiment, aux normes de sécurité et aux nouvelles techniques de fabrication et d'installation en lisant les codes du bâtiment et les règlements. Ils suivent, à l'occasion, des cours de formation offerts par les employeurs, les syndicats, les fournisseurs et des organisations telles que la Sheet Metal and Air Conditioning Contractors' National Association.

Date de modification :