Compétences Guide de motoneige près de Vancouver (BC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de guide de motoneige au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Guides d'activités récréatives et sportives de plein air (CNP 6532).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Accompagner des personnes ou des groupes à l'occasion d'activités récréatives et sportives de plein air
  • Réunir et inspecter le matériel de camping et les accessoires nécessaires
  • Donner des conseils sur des règlements particuliers en matière de chasse et de pêche ou sur l'utilisation des embarcations, suivre les directives sur l'environnement et prévenir les infractions
  • Établir l'itinéraire des excursions ou des expéditions
  • Préparer des repas
  • Monter et démonter le campement
  • Donner des instructions concernant le plein air, le milieu sauvage et la faune
  • Prévenir les infractions à des règlements
  • Installer des abris d'urgence
  • Aider les clients/invités ayant des besoins spéciaux
  • Régler les plaintes des clients et répondre à leurs préoccupations

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Consulter des ouvrages pour reconnaître les espèces de poissons, la flore et la faune. (2)
  • Lire des revues spécialisées pour leur perfectionnement professionnel. (2)
  • Lire du matériel de formation pour acquérir de nouvelles compétences et des connaissances. (2)
  • Lire des guides de pêche provinciaux pour mieux connaître les lieux de pêche. (2)
  • Lire des guides techniques sur l'équipement (p. ex., moteur) pour suivre les instructions du fabriquant et régler des problèmes mécaniques. (3)
  • Lire des règlements pour se conformer aux exigences provinciales (p. ex., sur les permis, sur la pêche) et fédérales (p. ex., Loi sur les pêches, douanes). (3)
Utilisation de documents
  • Se reporter à des illustrations dans des guides de pêches et à des ouvrages, pour s'informer sur les espèces de poissons locales, selon le besoin. (2)
  • Remplir des formulaires de rapport d'accident pour documenter les incidents, pour se conformer aux exigences juridiques ou pour l'assurance. (2)
  • Émettre des permis de pêche à des fins de conformité aux exigences juridiques. (3)
  • Lire des rapports du gouvernement pour obtenir des données sur la conservation, par exemple, le nombre de prises ou la population poissonnière, selon le besoin. (3)
Rédaction
  • Dresser des listes de vérification de fournitures ou d'équipement pour préparer des voyages, selon le besoin. (1)
  • Prendre des notes pour se souvenir de certaines idées ou de commentaires. (1)
  • Consigner des données des enquêtes gouvernementales pour fournir des renseignements sur la conservation, selon le besoin. (2)
CalculCalculs monétaires
  • Recevoir des paiements en espèces et rendre la monnaie, selon le besoin. (1)
  • Échanger des devises américaines contre des devises canadiennes pour les clients des États-Unis, selon le besoin. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Planifier les voyages de pêche afin de déterminer l'heure de départ, la durée des déplacements, les activités de pêche, les heures des repas et l'heure de retour, selon le besoin. (3)
Mesures et calculs
  • Mesurer la longueur et la largeur des poissons pour calculer leur poids à l'aide d'une formule. (2)
  • Convertir des mesures du système métrique au système impérial (p. ex., des kilogrammes aux livres) et vice-versa, pour informer les clients des États-Unis. (2)
Analyses des données numériques
  • Calculer la moyenne de poids et de taille des poissons. (2)
Calcul approximatif
  • Estimer visuellement le poids d'un poisson. (1)
  • Estimer le temps qu'il faut pour se déplacer entre deux points sur l'eau, en tenant compte de facteurs tels que les conditions climatiques et le poids de l'embarcation. (2)
Communication verbale
  • Communiquer avec des clients pour leur fournir des renseignements durant des rencontres qui ont lieu avant et après le voyage. (1)
  • Communiquer avec des collègues (p. ex., d'autres guides) pour collaborer à la planification et à l'organisation des voyages. (1)
  • Communiquer avec les fournisseurs pour acheter des biens et échanger de l'information sur les produits. (1)
  • Communiquer avec d'autres utilisateurs de la ressource, par exemple, les chasseurs et les résidents locaux, afin d'échanger sur les conditions locales. (1)
  • Communiquer avec les clients pour leur donner des instructions sur les techniques de conservation et les procédures de sécurité. (2)
  • Communiquer avec les clients pour établir un lien, en tenant compte de leurs attentes, de leurs besoins et de leurs limites. (2)
  • Communiquer avec les clients pour échanger des connaissances sur le lieu (p. ex., histoire, pêche, renseignements, flore). (3)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Si un client se plaint, clarifier le problème et trouver les solutions possibles avec le client. (2)
  • Si le moteur tombe en panne, et le groupe se trouve loin du campement, utiliser leurs compétences en mécanique pour trouver la cause du problème et résoudre celui-ci le plus rapidement possible. (2)
  • S'il n'y a pas de poisson dans une baie ou il est d'ordinaire abondant, devoir trouver du poisson tout en soutenant l'énergie et l'enthousiasme du groupe. Ils doivent faire appel à leur expérience et à leur connaissance de l'endroit et se servir des détecteurs de stocks de poisson, et si nécessaire, changer d'endroit. (2)
  • Si un client se blesse, c'est une situation d'urgence médicale, évaluer la situation et concevoir les plans d'intervention possibles, en tenant compte des moyens disponibles (p. ex., radio, appareil de signalisation). Ils choisissent le meilleur plan d'action et l'expliquent au client, en déléguant les tâches au besoin. Ils documentent la situation et les mesures prises dès que possible, et communiquent avec les autorités compétentes. (3)
Prise de décision
  • Prendre des décisions pour assurer leur sécurité et celle des clients en réduisant les risques d'accident. (2)
  • Prendre des décisions sur les aspects logistiques des voyages comme l'endroit ou aller et la durée du séjour. (2)
  • L'endroit du cours d'eau ou se placer lorsqu'il y a déjà d'autres embarcations. Ils font appel à leurs connaissances, leur expérience et leur jugement pour prendre des décisions et évaluer les résultats. (3)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les tâches des guides de pêche sont assez diversifiées, mais ils doivent tout de même suivre une certaine routine dans la préparation du voyage, leur travail de guide et aprés le voyage. Leurs tâches prioritaires sont déterminées par les employeurs, les attentes des clients et les exigences juridiques. Certains problèmes reçurrents (p. ex., population du poisson, mauvaises conditions météorologiques) les obligent à adapter leur emploi du temps quotidien. Les guides de pêche organisent les tâches en tenant compte de l'efficience. Leur plan de travail n'est que peu intégré à celui d'autres personnes, dans la mesure ou ils travaillent surtout seuls ou de manière autonome. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir du nom et du visage des clients et de leurs demandes spéciales.
  • Se souvenir des pannes antérieures pour résoudre des problèmes mécaniques actuels.
  • Mémoriser des règlements et tout changement annuel, pour se conformer aux exigences provinciales (p. ex., permis, pêche) et fédérales (p. ex., Loi sur les pêches, douanes).
Recherche de renseignements
  • Parler avec les résidents locaux et observer les autres pêcheurs pour savoir ou se trouve le poisson. (2)
Technologie numérique
  • Utiliser de l'équipement informatisé. Par exemple, ils utilisent des détecteurs de poisson. (1)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les guides de pêche travaillent la plupart du temps de façon autonome ou seuls lorsqu¿ils préparent des voyages et guident leurs clients. Ils peuvent être amenés à travailler avec un partenaire ou au sein d¿une équipe de façon occasionnelle. Les guides de pêche participent à des discussions avant et après le voyage avec leurs pourvoyeurs/employeurs et collègues afin de discuter des méthodes pouvant être appliquées pour améliorer les processus de travail, la qualité du produit, la répartition des responsabilités ou les objectifs.

Formation continue

Les guides de pêche doivent se former de façon continue pour améliorer leurs compétences et leurs connaissances, par exemple, sur l'histoire d'un lieu.

Date de modification :