Compétences Surveillant/surveillante de la transformation des aliments et boissons près de Edmonton (AB)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de surveillant/surveillante de la transformation des aliments et boissons au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Surveillants/surveillantes dans la transformation des aliments et des boissons (CNP 9213).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Recommander des mesures visant à améliorer la productivité et la qualité des produits
  • Superviser, coordonner et planifier (et possiblement passer en revue) les activités des travailleurs
  • Établir des méthodes de travail permettant de respecter les échéances et coordonner les activités avec les autres services
  • Identifient, évaluent, contrôlent et préviennent les risques à chaque stade du processus de production alimentaire

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire les notes de service des gestionnaires concernant les activités à venir. (2)
  • Lire les politiques et les procédures de l'entreprise concernant le fonctionnement sûr et propre d'une usine. (2)
  • Lire les manuels de contrôle de la qualité qui contiennent des spécifications, ainsi que de l'information rédactionnelle, afin de pouvoir s'assurer que toutes les exigences en matière de qualité énoncées par l'entreprise sont respectées. (3)
  • Lire l'information de nature réglementaire du ministère des Pêches et des Océans, afin de pouvoir se conformer à la politique du gouvernement qui a une incidence sur la transformation du poisson. (3)
  • Lire la Loi sur les accidents du travail, afin d'être en mesure de bien conseiller les travailleurs au sujet de leurs demandes d'indemnisation à la suite d'un accident de travail. (3)
  • Lire, au besoin, la convention collective, afin d'en connaître toutes les dispositions. (3)
  • Lire la documentation du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), afin de déterminer les cas où les produits chimiques de l'usine, comme les liquides à nettoyage, peuvent avoir des propriétés dangereuses. (3)
  • Lire, au besoin, les documents de formation HACCP (Système de l'analyse des risques - point critique pour leur maîtrise) et les procédures de travail connexes, pour s'assurer que l'usine se conforme aux normes de fonctionnement. (3)
  • Lire les guides de fabricants de machines et d'équipement, afin de déterminer un calendrier d'entretien préventif. (3)
Utilisation de documents
  • Remplir les formulaires de rapport comme la feuille de contrôle de la température, le rapport d'inspection, le rapport de production quotidien et le registre des stocks. (1)
  • Consulter les affiches sur le lieu de travail qui présentent les icônes du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), que l'on utilise pour avertir les travailleurs de dangers particuliers. (1)
  • Remplir les feuilles de comptage du poisson ou du produit qui arrive à différentes étapes de la transformation. (1)
  • Consulter les listes de numéros de téléphone pour avertir les travailleurs de la transformation de l'heure à laquelle se présenter pour effectuer un quart supplémentaire. (1)
  • Utiliser un plan d'étage pour organiser l'équipement et les matières dans l'aire de transformation. (1)
  • Consulter des images qui représentent diverses espèces de poisson et donnent des détails concernant leur taille, leur forme et leur couleur. (1)
  • Consulter, au besoin, des tables de conversion pour transformer des mesures impériales en mesures métriques. (1)
  • Consulter les étiquettes du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), concernant les produits chimiques utilisés dans l'usine pour comprendre les dangers possibles. (2)
  • Lire les spécifications concernant le poids, les dimensions et les exigences au chapitre de l'emballage de produits. (2)
  • Consulter, au besoin, les dessins d'assemblage pour comprendre la manière dont on démonte les machines pour les nettoyer ou les réparer, afin de surveiller les procédures de nettoyage et d'entretien. (2)
  • Consulter les graphiques et les tableaux des manuels de contrôle de la qualité, afin de s'assurer que la taille des portions, les températures de cuisson et l'emballage respectent les spécifications exigées. (2)
  • Utiliser des graphiques et des tableaux pour expliquer la signification des données sur la production et la sécurité au personnel de la transformation. (2)
  • Inscrire les heures des travailleurs dans les registres de paie quotidiens ou hebdomadaires, les résumer et les vérifier. Ils examinent les écarts et les inexactitudes dans les registres de paie et les fichiers de présence présentés par les travailleurs. (3)
  • Préparer et lire les horaires de travail pour des quarts quotidiens multiples concernant des centaines de travailleurs. (3)
Rédaction
  • Rédiger des notes de rappel concernant des modifications apportées à des échéances ou pour fixer des réunions. (1)
  • Dactylographier des avis à afficher sur le babillard à l'intention du personnel de la transformation concernant les événements à venir, comme des activités sociales et des possibilités de formation. (1)
  • Rédiger de brefs courriels ponctuels à l'intention des gestionnaires, des fournisseurs et des acheteurs. (2)
  • Participer ou aider à la rédaction de matériel pédagogique, de procédures de travail (procédures de fonctionnement normales) et de descriptions de procédés. (2)
  • Rédiger, au besoin, des rapports d'incident ou d'accident, habituellement dans un format standard. (2)
  • Rédiger des lettres disciplinaires à l'intention du personnel qu'ils supervisent, à l'aide d'un format standard. (2)
  • Rédiger, au besoin, des évaluations de rendement à l'intention des travailleurs qu'ils supervisent. (3)
CalculCalculs monétaires
  • Faire des achats avec la petite caisse et faire le total d'un formulaire de remboursement des dépenses. (1)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Préparer et approuver des sommaires d'heures travaillées et des salaires versés, multiplier le coût horaire du travail par le nombre d'heures qu'une personne a effectuées, transmettre ces sommaires à l'agent de la paie pour qu'il les traite. (2)
  • Préparer, au besoin, un budget d'entretien et de réparation d'équipement d'usine de transformation du poisson ou préparer un budget pour le coût d'achat et l'installation d'un nouvel équipement. Le surveillant peut téléphoner pour obtenir des prix ou consulter des catalogues de prix, afin de préparer les budgets de ces petits projets. (2)
Mesures et calculs
  • S'assurer de la précision des balances utilisées dans la transformation en vérifiant régulièrement le poids des produits à l'aide d'une autre balance. (1)
  • Trouver le poids tare d'un produit en soustrayant le poids du conteneur et de l'emballage. (2)
  • Utiliser un micromètre pour mesurer les sertis des boîtes de conserve, afin de mesurer la conformité par rapport aux normes. (2)
Analyses des données numériques
  • Comparer le rendement d'un produit et le temps de transformation nécessaire pour différents produits pendant différentes périodes, afin de déterminer tout écart d'efficacité. (2)
  • Calculer le rendement en pourcentage de chaque étape en comparant le poids du poisson brut au poids du poisson après les diverses étapes de la transformation. Par exemple, calculer le rendement des filets de saumon après le parage et le désarêtage, et ensuite après le dépouillement. Utiliser des calculs du rendement pour définir les problèmes et optimiser le rendement en produits finis de grande qualité et de grand prix. (3)
Calcul approximatif
  • En fonction d'un certain nombre de travailleurs, évaluer le temps qu'il faudra pour laver et parer un certain nombre de poissons. La taille, la condition ou le type de poisson peuvent constituer des facteurs de complexification. (2)
  • Évaluer le nombre d'employés nécessaires pour effectuer la transformation d'un lot d'un produit. Le surveillant doit tenir compte du type de produits de la pêche transformés, de la quantité à traiter, des échéances, et de toute exigence particulière au chapitre de la transformation. (2)
Communication verbale
  • Fournir de l'orientation et de la rétroaction aux travailleurs d'usine qu'ils supervisent. (1)
  • Parler, au besoin, aux marchands à propos de fournitures de production comme des solvants, des gants et du matériel d'emballage. (1)
  • Interroger, au besoin, des travailleurs d'usine potentiels et administrer des examens d'aptitudes. (2)
  • Fournir de l'orientation et de la formation individuelle aux employés. Cela concerne entre autres l'information concernant les méthodes de travail non sécuritaires ou les carences dans leur style de travail et les facteurs de risque liés aux microtraumatismes répétés. (2)
  • Parler, au besoin, aux représentants syndicaux et aux membres du comité de sécurité concernant les problèmes qui ont une incidence sur les relations de travail. (2)
  • Discuter des problèmes de qualité avec des vérificateurs du ministère des Pêches et des Océans. (2)
  • Parler au surveillant du quart précédent au moment du changement de quart, afin de connaître toute situation ou tout problème qui aura une incidence sur le quart qui débute. (2)
  • Interagir avec les gestionnaires pour échanger de l'information, recevoir des mises à jour et discuter de toute question relative à la résolution de conflits qui peuvent exiger la participation de la direction. (3)
  • Diriger et animer les séances de formation à l'intention des groupes d'employés responsables de la transformation concernant des sujets comme les procédures de transformation ou la sécurité de l'usine. (3)
  • Encadrer, au besoin, les chefs d'équipe ou d'autres personnes qu'ils supervisent pour les motiver et leur apporter des directives concernant de nouvelles procédures. (3)
  • Animer, au besoin, des réunions de comité et y présenter de l'information concernant les pratiques exemplaires et formuler des suggestions quant à la manière d'améliorer le rythme de la production. (3)
  • Désamorcer, au besoin, des situations délicates avec les pêcheurs professionnels en utilisant l'humour, la fermeté et la compréhension de la culture locale pour faire en sorte que tous les pêcheurs soient traités équitablement. (3)
  • Jouer un rôle de médiateur dans les conflits entre les employés supervisés, évaluer la mesure dans laquelle la plainte ou le conflit est justifié, chercher des solutions acceptables, et inciter les employés à travailler ensemble. Dans les usines qui comptent beaucoup de travailleurs immigrants, il peut y avoir parmi les facteurs aggravants des attentes culturelles divergentes et des obstacles linguistiques. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Faire face, s'il y a lieu, à un arrêt de production imprévisible, comme celui causé par une défaillance soudaine de l'approvisionnement en eau de l'usine. Ce genre de situation entraîne un arrêt immédiat de la production jusqu'à ce que l'on puisse assurer un approvisionnement en eau propre et potable. Ils prennent des mesures pour réduire au minimum la perte de produit et ils peuvent réorganiser l'horaire du personnel pour terminer le travail plus tard. (2)
  • Faire face à une pénurie de travailleurs en raison de l'absentéisme ou du roulement de personnel. Ils réorganisent l'horaire de travail pour assurer la bonne marche de l'usine et prennent les mesures qui s'imposent pour s'assurer qu'il y aura suffisamment de travailleurs au quart suivant. L'imposition de mesures disciplinaires à des employés non fiables ou le congédiement peut constituer une solution à long terme. (2)
  • Constater qu'il existe des tensions entre certains travailleurs, ce qui crée une atmosphère négative dans la chaîne de production. Ils trouvent la source du problème et parlent à chaque travailleur afin de le conseiller. Dans de rares cas, ils peuvent avoir à déplacer des gens qui ne peuvent pas travailler ensemble. (3)
  • Constater, le cas échéant, que tel employé n'a pas le tour de placer les filets correctement sur le tapis roulant, ce qui crée un problème d'efficacité. Ils prennent le temps de lui montrer la façon de le faire et ils peuvent jumeler ce travailleur avec un autre, afin qu'il lui fournisse une aide supplémentaire. Si le problème persiste, le surveillant retire la personne de la chaîne, lui confie une autre tâche, ou met fin à son emploi si on ne peut lui trouver un poste qui convient. (3)
  • Constater qu'une nouvelle politique, comme un système de contrôle de la qualité instauré par la direction, n'a pas été bien expliquée, ce qui entraîne un arrêt de travail commandé par le syndicat. Ils rencontrent la direction et proposent des stratégies qui, à leur avis, permettront de transmettre de façon efficace les buts de la nouvelle politique et de désamorcer le problème. (3)
  • Constater, au besoin, que la production quotidienne est en baisse et que celle-ci ne correspond pas aux écarts normaux. Ils examinent un certain nombre de variables qui peuvent être responsables du problème. La perte s'explique-t-elle par un emballage inefficace, une insouciance des employés ou un mauvais équipement? L'imprimé de l'ordinateur est-il exact? Les articles destinés à aller dans les boîtes ont-ils la bonne taille? Après une analyse détaillée, ils sont en mesure de prendre des mesures correctives. (3)
Prise de décision
  • Décider du moment où changer la taille des boîtes, compte tenu de la taille des filets qui viennent de la chaîne et du nombre de filets nécessaires pour des boîtes de tailles différentes. (1)
  • Décider du nombre de travailleurs à convoquer pour un quart et des travailleurs avec lesquels il faut communiquer, en se servant de la liste d'ancienneté. (2)
  • Affecter des travailleurs à des postes différents ou à des postes de formation en fonction de la capacité, de l'expérience et de l'attitude de chacun. (2)
  • Prendre des décisions relatives au classement comme le fait de décider du moment où utiliser des produits destinés à l'alimentation (p. ex., les aliments pour chats), parce que les morceaux sont trop petits pour être empaquetés comme filets. (2)
  • Décider s'il faut permettre aux travailleurs de retourner à la maison quand des conditions météorologiques exceptionnelles, comme une grosse tempête de neige, se manifestent pendant le quart de travail. (2)
  • Décider de la quantité de produits à isoler et des autres mesures à prendre, quand on découvre qu'un contaminant comme de l'essence diesel a envahi la chaîne de transformation. (3)
  • Décider du moment où il est nécessaire de conseiller les employés à propos de questions délicates. Le surveillant doit agir quand il semble que la convention collective, les normes de santé et de sécurité, les politiques de contrôle de la qualité et du harcèlement ont été enfreintes. Par exemple, il pourra devoir discuter d'un problème de toxicomanie avec un travailleur qui se présente au travail dans un état qui, de l'avis du surveillant, le rend inapte à travailler. (3)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les surveillants de premier niveau dans l'industrie des produits de la mer planifient et organisent leurs propres tâches, afin de pouvoir s'adapter à la quantité de poisson qui arrive à l'usine. Ils coordonnent leurs activités professionnelles avec les autres surveillants, afin de s'assurer que le travail est fait de façon efficace. À titre de personnes responsables de la résolution des problèmes et de la prise des décisions dans les aires de travail de l'usine en général, ils assument de nombreuses responsabilités relatives à l'équipement, au personnel, à la tenue des dossiers, à la qualité et à la sécurité. Le rythme de travail peut être trépidant et le surveillant doit toujours être prêt à réorganiser l'horaire de travail et les priorités en raison d'une augmentation de produits qui arrivent. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se rappeler les modalités de la convention collective, afin d'être en mesure de conseiller les employés en matière de problèmes de relations de travail.
  • Se rappeler divers codes alphanumériques de produit et codes opérationnels nécessaires pour ouvrir une machine afin de la nettoyer.
  • Se rappeler le nom et le visage des pêcheurs et la nature des échanges antérieurs avec eux.
  • Se rappeler les étapes de procédures, comme les dix étapes du nettoyage d'une crevette.
  • Se rappeler l'ordre des noms de la liste d'ancienneté et les numéros de téléphone de bon nombre de ces personnes.
  • Se rappeler les symptômes de divers types de bris de machine et les mesures qui ont été prises dans le passé pour les réparer.
Recherche de renseignements
  • Trouver de l'information au sujet de la quantité de poissons qui se trouvent sur un bateau en communiquant avec le skipper par téléphone cellulaire. (1)
  • Trouver de l'information sur les listes d'ancienneté et des autres employés. (1)
  • Appeler, au besoin, un homologue d'une autre usine pour s'informer au sujet de l'efficacité d'un nouvel équipement dont l'usage est envisagé. (1)
  • Consulter un tableau dans le manuel du contrôle de la qualité, afin de vérifier les renseignements concernant les variations de température qui sont permises dans la cuisson. (1)
  • Participer, au besoin, à une enquête sur un accident, un incident ou un quasi-accident; interroger des travailleurs et examiner des dossiers pour trouver des facteurs déterminants. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des logiciels de communication. Par exemple, ils peuvent utiliser le courrier électronique pour communiquer avec la direction, les acheteurs et les autres surveillants. (1)
  • Utiliser des applications d'ordinateur. Par exemple, ils utilisent des balances informatisées pour peser et étiqueter les produits du poisson. (1)
  • Utiliser un logiciel de traitement de texte. Par exemple, les surveillants peuvent écrire des lettres, des procédures ou des avis à l'intention du personnel de la transformation. (2)
  • Utiliser un tableur. Par exemple, ils peuvent utiliser MS Excel, pour faire le suivi et l'analyse de la production. (2)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les façons dont les surveillants de premier niveau travaillent avec les autres peuvent être différentes dans des usines précises, en fonction de la structure organisationnelle de l¿usine. Les travailleurs de certaines usines de transformation sont organisés en équipes de travail autonomes composées d¿un chef et de membres; dans ces situations, le surveillant de premier niveau assume le rôle de mentor. D¿autres usines suivent un modèle plus traditionnel dans le cadre duquel chaque travailleur relève d¿un surveillant.

Formation continue

Les surveillants de premier niveau dans l'industrie des produits de la mer peuvent recevoir de la formation en matière de travail d'équipe et de résolution de problèmes. La majeure partie de la formation, par exemple, le contrôle de la qualité et les compétences d'un chef de groupe, est donnée au cours de la saison morte. La formation est générale et offerte à tous, mais les surveillants la reçoivent en premier lieu. Outre la formation officielle, il se donne beaucoup de formation au travail. De nombreux surveillants ont commencé à travailler sur la chaîne et ont été promus à leur poste actuel en raison de leur expérience et de leur qualité de chef.

Date de modification :