Compétences Finisseur/finisseuse de béton près de Edmonton (AB)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de finisseur/finisseuse de béton au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Finisseurs/finisseuses de béton (CNP 7282).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Vérifier des coffrages, des couches de fondation granulaire et des éléments d'armature, et diriger la pose du béton sur des surfaces à revêtir en tenant compte de la pente prévue
  • Éliminer les creux et les bosses et épandre uniformément le béton fraîchement coulé
  • Utiliser des rouleaux compresseurs automatiques pour tasser et aplanir les couches de béton
  • Niveler la surface du béton selon les spécifications de pente et de profondeur
  • Utiliser des outils manuels ou mécaniques pour travailler le béton et lui donner le fini voulu
  • Installer les boulons d'ancrage, les plaques d'acier, les seuils de porte et autres accessoires
  • Appliquer les produits de durcissement et de scellement pour protéger les surfaces
  • Imperméabiliser, hydrofuger et restaurer des surfaces
  • Réparer, refaire ou remplacer les sections usées ou endommagées des ouvrages en béton

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

  • Habiletés

  • Bâtiment Aide - Bâtiment
    • Construire
    • Faire la finition intérieure ou extérieure des immeubles
    • Installer de l'infrastructure intérieure
    • Restaurer et réparer
  • Analyse Aide - Analyse
    • Analyser des renseignements
    • Planifier

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire de brèves notes de collègues, p. ex., des notes indiquant les défauts de matériel. (1)
  • Lire des directives et des instructions de manipulation, p. ex., lire les consignes de mélange sur des étiquettes de produits tels que les retardateurs de prise pour béton, les scellants et les colorants. (2)
  • Lire des notes de service et des avis, p. ex., lire des notes de service pour connaître les changements aux procédures du site de travail et des avis pour connaître les réunions à venir. (2)
  • Lire des documents portant sur la sécurité au travail, p. ex., lire des Fiches techniques de santé-sécurité (FTSS) pour savoir comment utiliser et entreposer de manière sécuritaire des produits comme les scellants. (2)
  • Lire des textes dans différents formulaires, p. ex., lire les bons de travail afin de connaître les tâches à effectuer et connaître les chantiers. (2)
  • Lire, s'il y a lieu, des articles de revues et de sites Internet pour rester au courant des tendances de l'industrie et élargir leurs connaissances sur les techniques et les matériaux de finition du béton. (3)
  • Lire différents manuels d'utilisation, p. ex., des manuels pour apprendre à monter, à opérer et à entretenir le matériel tel que les règles vibrantes et les talocheuses-lisseuses. (3)
  • Lire, s'il y a lieu, des lois et des règlements, p. ex., les lois et règlements concernant l'aménagement de trottoirs et de terrasses de béton. (4)
Utilisation de documents
  • Examiner des symboles, des icônes et des panneaux, p. ex., les panneaux sur les nouveaux chantiers pour repérer les dangers et trouver les issues de secours ainsi que le matériel de sécurité tel que les extincteurs. (1)
  • Trouver des données sur des étiquettes, p. ex., trouver les noms des produits, les rapports de mélange, les temps de séchage, les conditions idéales d'application et les taux de surface sur les étiquettes des enduits de finition. (1)
  • Trouver des données dans des listes et des calendriers, p. ex., repérer des spécifications, des numéros d'identification de produits et des quantités dans les listes de produits des fournisseurs. (2)
  • Trouver des données dans des formulaires, p. ex., lire les bons de travail pour connaître les adresses, le nom des clients et la dimension des planchers, des trottoirs et des entrées à couler et sur lesquelles effectuer la finition. (2)
  • Remplir des formulaires, p. ex., inscrire la quantité de ciment utilisée, le temps d'installation et de finition et le nombre de panneaux de façade revêtus dans des rapports de production. (2)
  • Interpréter et trouver des données sur des dessins à l'échelle, p. ex., déterminer l'emplacement et l'orientation des ouvertures de portes et de fenêtres. (3)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire et de courtes notes à l'intention de collègues, p. ex., des notes pour informer les collègues des dangers sur le chantier. (1)
  • Rédiger du texte dans des formulaires et des registres, p. ex., décrire le mauvais fonctionnement du matériel dans des formulaires d'inspection du matériel et des registres. (2)
  • Décrire, s'il y a lieu, les détails d'un projet sur des devis, p. ex., décrire les tâches qui ont été effectuées sur les devis et les bons de travail. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des rapports pour décrire les événements ayant mené à un accident de travail, p. ex., faire état des blessures et des événements par écrit dans les rapports destinés aux commissions des accidents du travail. (2)
Calcul
  • Percevoir, s'il y a lieu, de l'argent comptant et des paiements par carte de débit ou de crédit et rendre la monnaie. (1)
  • Mesurer des distances, des angles et des volumes à l'aide d'instruments de mesure tels que des rubans à mesurer, des roues étalonnées et des contenants, p. ex., mesurer la dimension des ouvertures de porte au moyen de ruban à mesurer et les volumes des granulats, du ciment et des adjuvants nécessaires pour fabriquer des trottoirs au moyen de contenants gradués. (1)
  • Comparer des mesures à des spécifications, p. ex., comparer les longueurs, les largeurs et les profondeurs des semelles de fondation aux dimensions indiquées dans les dessins d'exécution. (1)
  • Estimer des distances et des pentes, p. ex., les pentes des planchers comportant un drain, en tenant compte des repères maximaux et minimaux. (1)
  • Préparer, s'il y a lieu, des horaires de livraison, p. ex., prévoir la livraison de béton en fonction de la disponibilité des ouvriers chargés d'étendre le béton à l'aide de râteaux et de le niveler. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, les délais et établir des calendriers pour le coulage, la finition, la cure et la protection du béton. (2)
  • Calculer le volume de béton et des quantités de produits de finition pour des travaux, p. ex., la quantité de ciment, de sable, de gravier et d'eau nécessaire pour obtenir des quantités précises de béton. (2)
  • Calculer le temps de durcissement moyen de différentes sortes de béton. (2)
  • Estimer le temps requis pour effectuer des tâches en se fondant sur leur expérience, p. ex., le temps de finition des planchers de béton, en tenant compte de la taille du chantier, du nombre d'ouvriers disponibles et des conditions météorologiques courantes. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, des montants pour les estimations et les factures. Multiplier les heures travaillées par le taux horaire et ajouter les montants des matériaux, des fournitures et des taxes applicables. (3)
  • Prendre, s'il y a lieu, des mesures précises de produits de béton et des chantiers à l'aide d'instruments spécialisés, p. ex., mesurer la tension des câbles de précontrainte au moyen d'outils tels qu'une jauge à tension. (3)
Communication verbale
  • Discuter avec les fournisseurs pour connaître les calendriers de livraison. (1)
  • Échanger de l'information sur les tâches avec des collègues de travail, les entrepreneurs généraux et les clients, p. ex., discuter avec les clients pour clarifier les changements aux spécifications du projet. (2)
  • Discuter des détails techniques de la finition du béton, p. ex., discuter des ajustements nécessaires aux mélanges de béton et aux techniques de finition avec les entrepreneurs généraux et les superviseurs. (2)
  • Participer aux discussions de groupe, p. ex., discuter de la sécurité, des objectifs, des procédures, des calendriers des travaux et des projets aux réunions du personnel. (2)
  • Expliquer les techniques de finition du béton aux apprentis et aux ouvriers, p. ex., comment jauger l'apparence et la texture du béton à différentes étapes importantes du processus de finition. (3)
Capacité de raisonnement
  • Constater que les livraisons de béton tardives, manquantes ou mal coordonnées nuisent à la qualité des travaux de finition du béton. Trouver des travailleurs supplémentaires pour aider à couler, à étendre au râteau et à niveler le béton, et inviter leurs collègues à travailler rapidement pour utiliser la totalité du béton en agitation dont la prise est plus rapide. (2)
  • Constater que les travaux de préparation sur les chantiers sont inadéquats. Demander aux ouvriers d'effectuer les travaux de préparation selon les spécifications pour que les coffrages soient de niveau et que les couches de gravier soient suffisamment épaisses. Informer les superviseurs de chantiers des retards. (2)
  • Constater que les chantiers sont inaccessibles et que les livraisons de béton ne peuvent être effectuées comme prévu. Informer les superviseurs et appeler un camion-pompe. Communiquer avec des fournisseurs pour faire livrer des retardateurs de prise pour béton afin de ralentir le processus de prise. (2)
  • Faire face à des pannes de matériel durant les travaux de finition. Tenter de réparer le matériel avant que le béton devienne inutilisable. Si les efforts échouent, travailler avec les outils manuels disponibles et appeler les superviseurs pour demander un nombre additionnel d'ouvriers. Tenter également de retarder les processus de prise et de cure en utilisant des retardateurs de prise pour béton. (2)
  • Choisir des outils, des méthodes et des produits de finition et de réparation du béton, p. ex., tenir compte de la consistance du béton, des conditions météorologiques et de la disponibilité de la main-d'¿uvre pour choisir les techniques de finition du béton. (2)
  • Établir l'ordre de priorité des tâches, p. ex., décider de l'ordre dans lequel verser les semelles de béton. (2)
  • Décider de dénoncer des conditions de travail non sécuritaires, p. ex., agir selon les exigences pour signaler des conditions de travail non sécuritaires en discutant de leurs inquiétudes et de décisions avec les collègues et les superviseurs. (2)
  • Évaluer la sécurité des sites de travail. Tenir compte d'éléments tels que l'espace disponible pour man¿uvrer autour de véhicules larges, de la présence d'unités de ventilation appropriées, de glissières de sécurité et de cônes de sécurité. Évaluer la stabilité des rampes d'accès pour les camions. Prendre note de dangers éventuels tels que les outils mal rangés et le matériel en panne. (2)
  • Évaluer si les chantiers sont prêts pour le coulage et le finissage du béton. Veiller à ce qu'il y ait un accès adéquat pour la livraison du béton et à d'autres aspects tels que l'éclairage suffisant et une protection contre les courants d'air pour la finition. Évaluer également les éléments tels que la précision et la solidité des coffrages, le bon emplacement de la barre d'armature et la profondeur et l'égalité de la couche de gravier. (2)
  • Planifier, s'il y a lieu, des travaux de finition sur plusieurs chantiers, en prenant en considération les durées de prise et de cure du béton. Leur planification du travail peut être modifiée par les conditions météorologiques, des travaux urgents ou des réparations imprévues. Ils fournissent aux superviseurs des estimations de temps pour reprogrammer les travaux, le cas échéant. (2)
  • Trouver de l'information sur les travaux de finition de béton. Discuter avec les superviseurs, les gestionnaires de chantiers, les autres personnes de métier et les clients pour connaître les spécifications des projets et des chantiers. Examiner les bons de travail et les dessins techniques pour repérer de l'information telle que les dimensions et l'emplacement des tuyaux d'évacuation et des câbles souterrains. Ils lisent, s'il y a lieu, des soumissions et des bons de travail pour être au courant des projets à venir. (2)
  • Trouver des renseignements sur l'utilisation et l'entretien du nouveau matériel en lisant des manuels d'instruction, en regardant des vidéos et en discutant avec les collègues et les fournisseurs de matériel. (2)
  • Se renseigner sur les risques professionnels en inspectant les lieux de travail, en lisant les Fiches techniques de santé-sécurité (FTSS), en participant à des consignes de sécurité et en parlant avec des collègues. (2)
  • Choisir, s'il y a lieu, le matériel et les fournisseurs, p. ex., décider quelle marque et quel genre de matériel utiliser pour des projets en tenant compte des spécifications, des coûts, de la facilité d'utilisation et de préférences personnelles. (3)
  • Évaluer la qualité des travaux de finition du béton. Prendre des mesures, évaluer l'apparence et la consistance du béton, vérifier s'il y a des fissures capillaires et évaluer l'apparence esthétique de travaux de béton décoratif. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des calculatrices et des assistants numériques personnels (ANP) pour effectuer des tâches impliquant des calculs comme le calcul du matériel requis. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels de traitement de texte pour préparer des estimations de travail et des factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des tableurs pour tenir le compte des coûts pour l'estimation des travaux et les factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour extraire des formulaires comme des demandes de modification de données. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour extraire et imprimer des plans d'architecture. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de facturation et de comptabilité pour entrer et faire le suivi des ventes, produire des factures et des estimations et imprimer des rapports tels que l'état des revenus et des dépenses. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de communication pour échanger des courriels avec les clients, les fournisseurs et les collègues. (2)
  • Accéder à l'information en ligne affichée par les fournisseurs, les manufacturiers, les syndicats et les associations pour rester au courant des tendances et des pratiques de l'industrie. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les formateurs en apprentissage, les fournisseurs, les employeurs et les associations. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, de l'équipement de traçage géré par ordinateur comme des stations totalisatrices et des niveleurs automatiques pour déterminer l'emplacement, l'inclinaison et les angles des fondations et des panneaux en béton préfabriqués. (2)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Les finisseurs de béton coordonnent et intègrent des tâches à celles d'autres finisseurs et ouvriers pour terminer rapidement les travaux. Ils coordonnent également les travaux avec des conducteurs, des arpenteurs et d'autres personnes de métier sur les chantiers.

Formation continue

Les finisseurs de béton acquièrent habituellement de nouvelles connaissances en travaillant. Ils observent les membres de leur unité de travail qui montrent de nouvelles techniques de finition et discutent avec eux de la finition du béton et de la sécurité en milieu de travail. Ils lisent, s'il y a lieu, des étiquettes de produits et des formulaires pour savoir comment manipuler et utiliser de nouveaux produits pour le traitement et la cure du béton. Ils assistent, s'il y a lieu, à des ateliers sur la santé et la sécurité et à des cours de formation sur les compétences professionnelles offerts par leurs employeurs.

Date de modification :